Menu

Comment choisir ses chaussures de running ?

L’arrivée d’une nouvelle année est propice à la prise de nouvelles résolutions sportives. Et voilà nous y sommes : c’est le moment pour vous d’acheter ou de changer de paire de chaussures pour vos séances. Mais quel modèle choisir et pour quelle pratique ? Quelques critères sont essentiels afin de trouver à votre pied la bonne chaussure. Un conseil : prenez-en connaissance avant de vous lancer dans votre shopping.


Vous cherchez des conseils running, des astuces pour progresser en course à pied en toute simplicité ? Alors, vous êtes au bon endroit. Régulièrement, www.stadion-actu.fr vous proposera des conseils pour renforcer votre motivation, améliorer vos performances, soigner votre corps ou d’une façon générale pour vous équiper. Du coureur débutant au compétiteur expérimenté, tous vous y trouverez votre bonheur !


En fonction du terrain sur lequel on court

Running sur route :

Si vous êtes plutôt citadin et courez sur du bitume, privilégiez des chaussures avec des bons amortis. En effet, le bitume a tendance à être plus traumatisant pour les chevilles, les genoux et le dos. Ce sont souvent des chaussures à semelles lisses.

Trail :

Si vous effectuez la majeure partie de vos sorties sur chemins, dans la forêt voire en montagne, les chaussures de trail, quant à elles, nécessitent des crampons pour vous offrir une bonne accroche et une meilleure stabilité.

Running mixte :

Si vous courrez sur ces deux types de terrain, à vous d’évaluer lequel des deux terrains vous empruntez le plus. Si vous courez sur route et chemins, vous trouverez facilement des chaussures de running pour route avec de légers crampons pour vous permettre de sortir un peu du bitume. Si vous courez davantage en montagne avec des parties sur route, alors opterez pour des chaussures de trail avec d’important crampons mais aussi un bon amorti.

Vous trouverez également des gammes de chaussures polyvalentes.

Vous pouvez également choisir d’acheter une ou plusieurs paires de running. En effet, si un jour vous souhaitez courir sur route et le lendemain ou le surlendemain entreprendre un trail en montagne, mieux vaut avoir deux paires de chaussures différentes !

.
En fonction de sa foulée

Neutre = pieds universels

La plupart des coureurs ont une foulée universelle. C’est d’ailleurs pour cela qu’on trouve une majorité de chaussures à foulée universelle. Cela signifie que lors de la propulsion, votre pied se pose normalement, à plat au sol.

Pronatrice = pieds plats

Une autre grande partie des coureurs sont ceux qui ont une foulée pronatrice. Ce sont des personnes qui ont tendance à avoir les pieds plats et à poser leurs pieds vers l’intérieur. Cela peut causer des problèmes de genoux en X entre autres.

Supinatrice = pieds creux

Enfin, 10% seulement des coureurs ont une foulée supinatrice. Vous ne trouverez donc que très peu de chaussures correspondant à ce type de foulée. Si vous avez les pieds creux ou que vous avez tendance à poser les pieds vers l’extérieur, vous développerez ce type de foulée.

Dans tous les cas, comment choisir ses chaussures de running ? Sur Espace-des-Marques.com, on vous indique pour chaque modèle de chaussures si elles sont plutôt adaptées pour une foulée supinatrice, pronatrice ou universelle. En cas d’hyper-pronation ou d’hyper supination, rapprochez-vous d’un spécialiste. Il serait peut-être préférable de se faire établir des semelles orthopédiques à insérer dans une paire de running universelle. Demandez conseil à votre podologue.

 .
En fonction de son gabarit

Votre corps absorbe 2 à 4 fois votre poids à chaque foulée. Plus le coureur est lourd, plus la chaussure doit avoir de l’amorti pour encaisser les impacts et les vibrations et ainsi éviter les blessures et les douleurs aux articulations.

 .
En fonction de votre volume d’entraînement

La course à pied est pour vous un moment de détente et vous le pratiquez une à plusieurs fois par semaine ? Ou c’est au contraire l’occasion d’un dépassement physique qui vous permet de vous challenger en vous fixant des objectifs ? Vous l’aurez compris, selon ces scénarios, différents types de modèles de chaussures de running vous seront proposés. La chaussure d’un joggeur qui pratique en moyenne une à trois fois par semaine voire moins nécessite des caractéristiques techniques différentes de celles d’un coureur animé par la performance.

 .
Le confort !

Chaque marque est différente et propose ses propres technologies pour vos chaussures de running. Attention, si la chaussure est chère, elle est sûrement de qualité, mais cela ne veut pas dire qu’elle conviendra à votre pied et à votre pratique. Comme évoqué plus haut, il y a de nombreux critères à prendre en compte lorsque vous choisissez une paire de chaussure de running. Votre type de foulée, votre morphologie, les terrains que vous empruntez, mais le plus important reste le confort. Si vous ne vous sentez pas bien dans vos chaussures de running, ou que celles-ci vous gênent voire vous font mal alors ne les achetez-pas, ou renvoyez-les !

Une chaussure de running doit avant tout être confortable et bien vous maintenir le pied pour pouvoir vous accompagner pendant des centaines de kilomètres des mois durant.

Bonne année 2020 !

Inscrivez-vous à notre newsletter