Menu

On a testé la Saucony Guide 10 !

Si vous êtes à la recherche d’une chaussure de running pour coureur à foulée universelle ou pronatrice, adaptée autant à la route qu’aux chemins tracés et pouvant vous accompagner sur des sorties courtes comme longues alors ne cherchez plus, c’est la Saucony Guide 10 qu’il vous faut !

Créée en 1898 aux États-Unis, la marque Saucony est devenue au fil des années un acteur important sur le marché mondial du running. Assez injustement méconnue en France, la marque américaine propose le plus souvent des produits innovants dont la qualité a su séduire bon nombre de runners initiés. La Saucony Guide 10 rencontre un certain succès depuis son lancement en 2017. Nous l’avons testée pendant un mois pour nous faire notre propre opinion. Nous réalisons les tests en se basant sur 5 critères : le confort, l’esthétisme, la maniabilité, la solidité et le rapport qualité/prix. Chaque critère obtient une note sur 10. Récit.

.
CONFORT (6/10)

Dès lors qu’on l’enfile, la Guide 10 laisse présager de belles choses : un chaussant confortable qui s’adapte à la forme du pied et des lacets plats qui tiennent bien en place. Globalement, c’est une chaussure qui manque de souplesse et si vous êtes habitué comme c’est mon cas à courir au quotidien avec des Nike par exemple, la différence est frappante. Elle apporte tout de même un bon maintien du pied, permettant de se sentir à l’aise dès les premières utilisations. Mon seul petit reproche va être le poids. Cela peut paraître surprenant mais à l’heure où la chasse au gramme fait rage et où toutes les marques redoublent d’innovations pour alléger leurs souliers, Saucony a fait le choix inverse avec cette Guide 10. Elle est en effet un peu plus lourde par rapport à la moyenne : autour de 280 g en pointure 43.

.
ESTHÉTISME (8/10)

J’ai été séduit par l’esthétisme de ce modèle Saucony qui flatte la rétine avec sa couleur verte et sa semelle blanche. Je me suis même demandé si j’avais envie de lui faire subir les assauts des chemins boueux, et c’est pourquoi dans un premier temps je l’ai davantage utiliséE sur des circuits urbains. Il fallait pourtant se résoudre à aller tester la bête dans les labours, histoire de mesurer ce que cette paire avait vraiment dans le ventre. Et autant dire que ça dépote un max !

.
MANIABILITÉ (7/10)

La chaussure bénéficie de la nouvelle semelle EVERUN qui apporte, c’est vrai, un amorti sur l’ensemble du déroulé du pied. Cet amorti, bien connu des amateurs de la marque, présente un rapport amorti/réactivité assez intéressant. Sa zone d’impacts SRC amplifie l’absorption des chocs et fluidifie la transition talon-orteils. En guise de touche finale, son medial post permet de corriger la pronation de vos foulées. Le pied est bien maintenu même si cela nécessite de choisir la pointure parfaite. La maniabilité est donc globalement une réussite.

.
SOLIDITÉ (7/10)

Après plus d’un mois de test, pas de gros dégâts à constater. La paire s’est même bien conservée en montrant peu de signes d’usure. C’est une chaussure qui encaisse bien les chocs, mais on sent que l’usure « normale » sera plus rapide que chez les cadors du marché. C’est en tout cas mon ressenti après plus de 200 kilomètres parcourus. C’est toujours compliqué d’estimer la durabilité d’une paire de chaussures après quelques semaines mais la rigidité de la chaussure ne plaira pas à tout le monde.

.
RAPPORT QUALITÉ / PRIX (10/10)

Idéale pour le coureur occasionnel à la recherche d’une chaussure confortable tout en respectant un budget limité. Proposée à 69,99€ au lieu de 140,00€ sur le site Espace des Marques en ce moment (je vous mets au défi de trouver meilleur marché), la chaussure convient parfaitement pour le coureur occasionnel. Si ce modèle n’est pas portée par des athlètes de haut niveau, le coureur peut se retourner sur ce type de modèle qui présent de nombreux avantages.

.

Note globale : 7,6/10

Cette version de la Guide Saucony est idéale pour les pronateurs qui souhaitent une chaussure polyvalente et dynamique. Testée sur piste, terrains techniques, chemins roulants, parfois boueux et sur route, on peut dire qu’elle a fait preuve de polyvalence.

.

L’avis de notre expert Vivien Majorel, champion de France national du 800 m en 2016 et ambassadeur Saucony : « Saucony et Nike sont les marques les plus confortables que je connaisse. Niveau stabilité la zealot, guide, triumph et hurricane sont très performantes. La freedom est la plus confortable de la marque mais elle manque de maintien sur la cheville. En ce qui concerne l’esthétique, ils font des choses très originales. Je conseille également la gamme White Noise ou encore le style “jeans” . Saucony a bien compris que le futur de la course à pied se trouvait dans des chaussures utilisables aussi bien à la ville avec un jean que sur la route avec un short ».

Linford Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter