All Star Perche : Notre récit du record du monde d’Armand Duplantis à 6,22 m

26 février 2023 à 0:47

Attendu comme le messie à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand, Armand Duplantis a réussi ce que tout le monde espérait de lui au All Star Perche : Un nouveau record du monde à 6,22 m sur les terres de son idole Renaud Lavillenie. Plus que jamais, il est tout là-haut. Récit d’un grand moment de l’histoire de l’athlétisme.

Il était le petit prince, celui que tout le monde attendait. Sa coiffure était soignée, tout comme ces déclas de la semaine où il annonçait être capable d’améliorer son record du monde. Alors qu’il faisait bon de rester au chaud, l’icône de l’athlétisme mondial était donc attendu tout là haut par près de 3500 spectateurs. Avec déjà trois concours à plus de 6 mètres cette saison, dont deux où il avait demandé 6,22 m pour s’attaquer à son propre record planétaire, on se disait qu’il était tout à fait possible d’assister à une très belle page de l’histoire de l’athlétisme, ce samedi soir. Ce surdoué du saut à la perche, détenteur de quasiment tous les records depuis ses 11 ans, n’a pas l’habitude que les barres lui résistent.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Son échauffement donnait déjà de précieux indices sur sa bonne forme avec plusieurs sauts aux alentours des 6 mètres, parfois une « valise » au-dessus du fil placé à 5,70 m. Une barre de rentrée impeccable expédiée à 5,71 m, toujours avec une grosse marge. Le champion du monde en salle 2022 de Belgrade décide ensuite de faire l’impasse à 5,81 m, (une hauteur que beaucoup de perchistes expérimentés aimeraient franchir dans leur carrière!) pour s’attaquer à 5,89 m. Mais il manque son premier essai ! Cet échec est presque pris comme un séisme par le public et tout son clan. Ça sera son unique frayeur du concours. Le plieur de gaule suédois est frustré et va immédiatement rectifier le tir à sa deuxième tentative avec une marge encore une fois exceptionnelle. La réponse du patron. La machine étant lancée, le sociétaire de la Lafayette High School en Louisiane va réussir 6,01 m du premier coup (57e saut au total à 6 mètres ou plus dans sa carrière). La victoire est alors assurée, mais on n’en doutait que peu. Cette fois, on se dit que ça y est, le moment que l’on attend tous depuis deux heures va arriver et que la barre va monter à 6,22 m du sol. 

 

Comme une lettre à la poste

Car tout le monde le sait, l’objectif est de pousser le curseur un centimètre de plus que son record du monde actuel, ça serait déjà la sixième fois en seulement trois ans. La première en salle à Torun (Pologne) en février 2020 (6,17 m) et la dernière en extérieur aux Mondiaux de Eugene en juillet 2022 (6,21 m). Alors que les derniers concurrents rangent leur perche dans leur étui, la première tentative a fait frémir la foule jusqu’au dernier moment, où il a touché la barre en retombant. La deuxième tentative est avortée. Plus qu’une seule possibilité. « Elle n’a pas été bonne, donc j’étais assez énervé. C’est la perche la plus dure que j’ai jamais utilisée, tout ce que je devais faire c’était avoir une bonne course, et je courrais vraiment bien aujourd’hui. »

 

 

La Maison des Sport de Clermont-Ferrand est chauffée par une ambiance électrique, c’est l’occasion parfaite pour frapper un grand coup. Avec un clapping d’enfer dans les gradins, Armand Duplantis est en bout de piste, sa perche en main, le regard concentré et fixé sur la barre à 6,22 m du sol. 20 foulées le séparent du décollage. Il lève sa perche et s’élance. Armand Duplantis impulse et est propulsé au-dessus de la barre, comme s’il avait de la dynamite dans les jambes, avec une facilité presque insolente. « C’est comme si je lévitais, comme si mon corps n’avait jamais touché le sol de tout le saut », avance le principal intéressé. Une œuvre d’art à exposer au Musée du Louvre aux côtés de La Joconde. 6,22 m, une hauteur inaccessible et impensable il y a encore quelques années. Et quand il est retombé sur le tapis, c’est Renaud Lavillenie himself qui s’est immédiatement jeté dans ses bras.

 

« C’est le plus beau saut de l’histoire de saut à la perche ! »

Parce qu’on ne le refait pas, Armand Duplantis a fait le show sur le sautoir, pour le plus grand plaisir des spectateurs journalistes, photographes, coachs et officiels qui étaient présents dans l’enceinte auvergnate. À seulement 23 ans, les performances de Duplantis sont éblouissantes, mais surtout vertigineuses : sa technique parfaitement réglée et sa vitesse redoutable laissent imaginer qu’il peut continuer à battre son record dans les jours qui viennent. Le champion olympique de Tokyo a ensuite rendu un vibrant hommage à Renaud Lavillenie, avec lequel il a beaucoup échangé tout au long du concours pour trouver les bons réglages et les très rares axes d’amélioration. « C’est incroyable, je ne sais pas quoi dire ! Battre ce record du monde devant Renaud, c’est incroyable. Je n’aurais jamais sauté aussi haut s’il n’y avait pas eu Renaud ». De son côté, Renaud Lavillenie est catégorique : « C’est le plus beau saut de l’histoire de saut à la perche ! »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Pour lui, battre un record du monde, ça devient presque une journée normale au bureau. Améliorer ses propres marques centimètre par centimètre à la perche, telle est la vie qu’Armand Duplantis a décidé de mener. Et le plus fou dans tout ça ? C’est qu’il lui reste encore bien des défis à accomplir… Toutefois, Armand Duplantis a décidé de ne pas participer aux Championnats d’Europe en salle qui auront lieu du 2 au 5 mars à Istanbul (Turquie). « La saison en plein air est mon objectif principal cette année, et c’est ce que j’essaie de prioriser. »

On va prendre quelques minutes pour s’asseoir et réfléchir à ce qu’on vient de vivre, mais merci pour le spectacle Monsieur !

Crédits photos : Antoine Decottignies / STADION
©️ Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !