Athlétisme : Augustin Bey et Jean-Marc Pontvianne déjà bondissants

03 août 2020 à 9:40

Augustin Bey et Jean-Marc Pontvianne ont frappé fort en s’envolant respectivement à 8,03 m en longueur et 17,03 m au triple saut.

Pour son premier concours de la saison estivale, Augustin Bey a bondi à 8,03 m (+0,5 m/s) samedi lors du Meeting de Weinheim (Allemagne), terminant deuxième à trois centimètres du local Julian Howard (8,06 m). En s’emparant de la meilleure performance française de la saison, il confirme ce qu’il avait effectué cet hiver avec un saut record à 8,06 m aux France Elite en salle à Liévin : « Je m’attendais à ce niveau de performance, c’est du même niveau que ce que j’ai réalisé à l’entraînement cette dernier semaine malgré la préparation courte et le peu des séances techniques. À dire vrai je reste sur ma faim… ».

Le sociétaire d’Athlétisme Metz Métropole n’a toutefois pas pu s’exprimer comme il le voulait sur le sautoir en longueur allemand. Il n’a pas trouvé l’enclenchement espéré pour aller plus loin : « Techniquement, on a changé les timings de mon saut avec mon coach Quentin Lallemand. Il faut encore du temps pour que ça se mette en place. À Weinheim, je n’ai absolument pas réussi à retranscrire cela, d’où ma frustration malgré la performance à plus de 8 mètres. Je n’avais pas encore sauté sur élan complet avant la compétition mais je suis serein, l’adaptation va vite venir ». Rendez-vous désormais à Bruxelles le week-end prochain où il pourrait y perfectionner sa nouvelle technique de saut : « Le plan initial est d’arrêter les compétitions après Bruxelles afin de se reposer et se focaliser sur la préparation de septembre jusqu’à décembre. Les JO de Tokyo restent la priorité. Malgré tout Quentin m’a laissé le choix de participer aux France Elite ou non à Albi les 12 et 13 septembre ».

Au triple saut Jean-Marc Pontvianne avait légalement à coeur de se prouver qu’il n’avait rien perdu de son talent durant la pause provoquée par la crise sanitaire. À Montpellier jeudi, le Nîmois est retombé à 17,03 m dès le deuxième essai (+0,5 m/s). Une belle performance pour le Français, qui n’avait plus sauté au-delà des 17 mètres depuis trois ans et un envol à 17,13 m en juillet 2017. Le protégé de Sébastien Bouschet a ensuite accompli une belle série, avec un troisième essai à 16,96 m (vent nul) et un cinquième à nouveau au-delà des 17 mètres, avec 17,01 m (+0,3 m/s). Au même endroit, Kevin Mayer a été chronométré en 10″77 (+0,9 m/s) sur 100 m (record en 10″50) et a expédié le disque à 46,09 m (record à 52,38 m).

.

Rénelle Lamote en progrès

Après une première sortie encourageante sur 800 m en 2’01″50 à Berne (Suisse) le week-end dernier, Rénelle Lamote s’est classée sixième en 2’01″08 samedi à Trieste (Italie). Sur un double tour de piste remporté par la Britannique Jemma Reekie en 1’59″52 devant sa camarade Laura Muir (1’59″54), la Française n’a pas pu suivre le rythme quand ses concurrentes ont commencé à accélérer à 250 mètres de l’arrivée : « Le chrono est un peu mieux après je sais que je n’étais pas au top, j’ai encore beaucoup de travail à faire et on construit quelque chose de solide avec mes coachs. Le plus dur c’est de terminer avant dernière d’une course. On est passé lentement en plus d’1 minute (NDLR : 59″90) au premier 400 m ». La pensionnaire du Pays de Fontainebleau espère maintenant être sélectionnée pour disputer le 800 m de la Diamond League de Stockholm (23 août) : « J’espère que je serai prête pour faire un chrono de haut niveau ».

Le champion d’Europe espoirs du 400 m haies Wilfried Happio, crédité de 50″54, a réalisé la meilleure performance du Meeting de Saint-Denis Emotion tandis que sur le tour de piste mais sans les obstacles, l‘espoir Teo Andant s’est imposé en 47″31, huit centièmes devant le junior Ludovic Ouceni. À Bondouffle, le champion de France juniors du 200 m en salle cet hiver Pablo Mateo a été flashé en 10″47 (+1,8 m/s) sur la ligne droite et 20″82 (+1,8 m/s) sur le demi-tour de piste. À Balma, Charlotte Mouchet (2’04″24 sur 800 m) et Mélody Julien (9’13″63 sur 3000 m) ont donné satisfaction. Enfin, à Frauenkappelen, une commune suisse du canton de Berne, Baptiste Thiery a amélioré son record personnel à la perche en franchissant une barre à 5,51 m. En 2018, il avait remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse d’été à Buenos Aires, en Argentine.

Crédit photo : STADION-ACTU
© Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
Evry-Bondoufle récupère les Championnats de France cadets-juniors

Evry-Bondoufle récupère les Championnats de France cadets-juniors

Prévu à Lens, le grand rendez-vous national des cadets-juniors a été déplacé à Evry-Bondoufle les 17 et 18 octobre prochains. Lens ne sacrera pas de champion de France cette année. Initialement prévus à Evry-Bondoufle puis délocalisés à Lens il y a quelques mois en...

Stadion a shooté la nouvelle Cloudflash de On Running

Stadion a shooté la nouvelle Cloudflash de On Running

À l'occasion de la sortie de la nouvelle Cloudflash le jeudi 17 septembre, nous avons été invité par On Running à Paris en présence de son ambassadeur Romain Wyndaele pour un run collectif. Récit. Ces dernières semaines, la marque On annonçait une de ses sorties les...

Record de France de l’heure pour Morhad Amdouni

Record de France de l’heure pour Morhad Amdouni

Morhad Amdouni a dignement fêté ses retrouvailles avec la piste en s'offrant le record de France de l’heure (20 772 m), samedi à Lucciana, en Corse. Un retour fracassant. Morhad Amdouni n'était plus apparu sur une piste en compétition depuis sa médaille de bronze sur...

BONS PLANS
NIKE AIR ZOOM PEGASUS 37
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 37

Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas adizero Boston 9
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaracer