Athlétisme : Teddy Tamgho sort de sa retraite et vise les JO de Paris 2024 au triple saut

31 mars 2023 à 18:07

C’est une annonce que l’on avait pas vu venir : Teddy Tamgho, champion du monde 2013 du triple saut et retraité depuis 2019, a annoncé ce vendredi qu’il faisait son retour sur les pistes.

C’est un coup de tonnerre. Teddy Tamgho, qui avait choisi de mettre un terme à sa carrière d’athlète il y a plus de trois ans, est revenu sur sa décision ce vendredi sur un post publié sur ses réseaux sociaux. La passion de son sport a été plus forte que tout. Ce revirement intervient aussi parce que les Jeux olympiques se déroulent à Paris dans un peu plus d’un an et demi. « Je pense qu’il est temps. Grand temps de remettre les pointes. Grand temps de préparer Paris 2024. J’ai entraîné, j’ai observé, j’ai analysé et en me testant depuis quelques temps, j’ai compris que les jambes étaient encore prêtes, prêtes à sauter loin, prêtes à gagner LA médaille (la seule que je recherche) ». Un come-back d’autant plus surprenant que le triple sauteur de 33 ans semblait désormais se consacrer à ses activités d’entraîneur à l’Insep. « J’ai la chance de m’entraîner et d’entraîner un athlète qui est au sommet du triple saut mondial donc, l’émulation ne manquera pas aux entraînements ».

Ancien recordman du monde en salle avec ses 17,92 m réalisés aux Championnats d’Europe en salle 2011, Teddy Tamgho a vu sa carrière freinée par des blessures à répétition, qui l’auront notamment privé des Jeux olympiques de Londres en 2012. Et la liste est longue : fracture de la cheville gauche en 2011 suivie d’une opération pour une excroissance osseuse en 2012, fracture du tibia gauche en 2014, rupture du tendon d’Achille en 2015 puis fracture du fémur en 2016. Champion du monde juniors en 2008, Teddy Tamgho avait confirmé en devenant notamment champion du monde en salle en 2010 à Doha, champion d’Europe en salle en 2011 à Paris et champion du monde en 2013 à Moscou. L’apogée de sa carrière pour l’instant. Celui qui est devenu le troisième homme à atterrir au-delà des 18 mètres (18,04 m) lors de son titre planétaire à Moscou en 2013 n’a plus sauté en compétition officielle depuis le 19 mai 2019 à Angoulême et le deuxième tour des Interclubs avec le Stade Bordelais Athlétisme, où il s’était contenté de 14,82 m.  

 

 

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !