Menu

Championnats de France Cadets-Juniors : Cyrena Samba-Mayela impressionne

La deuxième journée des Championnats de France Cadets-Juniors a fait trébucher les favoris sur les haies hautes, laissant la victoire aux outsiders. Cyrena Samba-Mayela n’est pas tombée dans le piège sur le 100 m haies cadettes et signe un impressionnant 13″13. Retour sur temps les forts.

.

La performance de pointe de ce samedi au Stade Jean Bruck de Dreux a été réalisée par Cyrena Samba-Mayela sur 100 m haies. Depuis son record de France en salle du 60 m haies (8″10), on imagine qu’à chaque sortie cet été, la sociétaire de l’AC Paris Joinville peut mettre en danger la marque nationale sur 100 m haies détenue par une certaine Adrianna Lamalle (13″08 en 1999). Saignante dès les séries (13″33), elle est récompensée par ses efforts dès les demi-finales avec un chrono canon de 13″13, améliorant son record personnel de cinq centièmes. Elle devient la deuxième meilleure performeuse français de tous les temps sur la distance. Au-dessus du lot, Cyréna survole sa dernière course en 13″28 (+ 0,9 m/s) et fera partie des candidates au titre aux Mondiaux à Nairobi. Elle devrait être accompagnée au Kenya par Mathilde Coquillaud-Salomon qui est sacrée vice-championne de France en 13″82.

.

Ilionis Guillaume tient sa revanche

Il y avait comme de la revanche dans l’air sur 100 m haies. Ilionis Guillaume retrouvait Solène Ndama qui l’a dominée au France cet hiver. Les retrouvailles ont tourné en faveur de la première nommée. Flashback. 11 février 2017 au Stadium Pierre-Quinon de Nantes. Ilionis Guillaume est largement en tête lors de la finale mais elle faute sur les dernières haies et se classe deuxième en 8″50. Aujourd’hui, c’est Solène Ndama qui été victime de ce mauvais scénario et monte sur la deuxième marche du podium en 13″58 (13″45 en série et 13″35 en demi-finales) devant la Montpelliéraine en 13″35 (+ 0,9 m/s). La décathlonienne qui avait brillé il y a deux semaines à Saint-Renan en devenant la quatrième meilleure performeuse française à heptathlon chez les juniors (5657 points) ne s’offre donc pas un nouveau titre national. Grâce ou à cause de cette erreur, Ilionis décroche un doublé puisqu’elle s’adjuge également le titre au triple saut, avec une performance à 13,15 m. Sarah Fofana-Koutouan complète le podium (13″97). Les podiums se suivent et se ressemblent. Il s’agit du même tiercé que cet hiver aux France à Nantes, il faut juste inverser les places des deux premières.

Des surprises chez les haies hautes garçons. Morgan Fournier qui avait la faveur des pronostics sur le 110 m haies cadets a été disqualifié. Du coup, c’est Thomas Wanaverbecq qui en profite et s’impose en 13″85 (vent nul), un centième devant Cameron Ngo. Sur la même distance mais chez les juniors, Léo El Achkar, qui n’était pas forcément le plus attendu, rafle la mise en 14″04 (+ 1,3 m/s). 

La troisième et dernière journée des championnats de France ne manquera pas d’intérêt avec des possibilités pour certains athlètes de doubler la mise. Tous les regards seront portés sur Melvin Raffin et Estelle Raffaï qui seront respectivement au départ du triple saut et du 200 m, avec l’étiquette de grand favori, après leur victoire sur 100 m hier.

Inscrivez-vous à notre newsletter