Championnats de France hivernaux des lancers : Tavernier, Robert-Michon et Chaussinand en patrons

07 mars 2022 à 15:04

Une semaine avant la Coupe d’Europe de Leiria (Portugal), les lanceurs se sont retrouvés à Salon-de-Provence à l’occasion des championnats de France hivernaux. Parmi les belles performances à retenir, les 71,97 m d’Alexandra Tavernier au lancer de marteau, le 36e titre national de la discobole Mélina Robert-Michon (59,13 m) et le mano à mano de Yann Chaussinand et Jean-Baptiste Bruxelle au marteau, pour une victoire du premier cité pour quatre petits centimètres.

La première journée des championnats a été marquée par la victoire logique d’Alexandra Tavernier au lancer de marteau. La recordwoman Française de la discipline n’avait besoin que de trois essais (dont un hors secteur) pour décrocher sa douzième couronne nationale. Avec ses 71,97 m, la médaillée d’argent aux championnats d’Europe de Berlin en 2018 a réalisé les minima pour l’échéance européenne de Munich (15 au 21 août). Elle a relégué la deuxième Française Loreilei Taillandier (61,04 m) à plus de dix mètres.

 

 

Tupaia, victoire sur le fil

Le concours de javelot hommes fut plus serré, mais la hiérarchie était respectée et Teuraiterai Tupaia s’est offert les lauriers nationaux avec un jet de 74,87 m, bien en deçà de son record de France espoirs de 80,86 m réalisé l’an dernier. « Je ne vais le cacher, je suis très déçu. Il y avait toutes les conditions pour faire de bonnes perf aujourd’hui, mais je n’ai pas sur faire monter l’adrénaline », regrettait d’ailleurs le sociétaire de l’Entente Haute Alsace au micro de la FFA. La médaille d’or aurait même pu lui échapper, lorsque son camarade club Remi Conroy expulsait son engin à 74,64 m sur son dernier essai. Meilleur performeur Français de l’hiver (74,96 m à Nouméa en février), Felise Vahai Sosaia a dû se contenter de la cinquième place du concours (70,09 m). Alors qu’il arrivait avec la pancarte de favoris, Tom Reux passait à côté de son concours en envoyant ses trois premiers disques dans la cage. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Lael Tirnan profitait de ce fait de jeu pour remporter son premier titre national et battre son record personnel (56,76 m) sur sa troisième tentative.

 

Ngandu-Ntumba régulière

Récente championne de France Elite à Miramas, l’espoir Amanda Ngandu-Ntumba a surclassé l’épreuve du lancer de poids, en s’imposant avec 15,82 m au terme d’un concours régulier qu’elle aura maîtrisé de bout en bout (15,75 m , 15,82 m , 15,80 m et 15,71 m). Derrière, Thamera Manette a terminé deuxième avec un meilleur jet à 14,77 m et Loveleina Wong-Sang s’est emparée de la troisième place en battant son record personnel (13,91 m).

 

Chaussinand et Bruxelle enfoncent le clou

La deuxième journée des championnats réservait elle aussi son lot de bonnes performances. À commencer par celles réalisées dans le concours de marteau des seniors hommes, remporté pour quatre petits centimètres par Yann Chaussinand (75,24 m). « J’espérais aller un peu plus loin en arrivant ici, mais il faut savoir prendre ce qui se présente », réagissait le nouveau champion de France de l’exercice, soulignant au passage « une émulation intéressante chez les Français ». En difficulté au début du concours (deux croix au tableau des résultats), le Clermontois, troisième de la Coupe d’Europe des lancers à Split, trouvait en effet en Jean-Baptiste Bruxelle un adversaire de taille. Après avoir amélioré son record de plus de trois mètres (75,20 m), l’espoir de 19 ans décrochait une prometteuse deuxième place. « Je savais que rien n’est impossible à Salon, car c’est ici que j’ai fait 75 m en cadets pour la première fois. Si on m’avait dit avant le concours que je ferais 80 mètres, j’y aurais cru ». Earwyn Abdou est monté sur la troisième place du concours, en réalisant son nouveau record personnel au marteau de 7 kg (70,23 m). Hugo Tavernier, frère cadet d’Alexandre, a terminé au pied du podium (68,39 m).

 

Un 36e titre pour Robert-Michon

Mélina Robert-Michon profitait du concours de disque pour compléter son palmarès et ajouter une 36e couronne nationale à sa collection (titres estivaux et hivernaux confondus). Une formalité pour la médaillée d’argent des Jeux olympiques de Rio, malgré tout un peu déçue de sa performance (59,13 m). « Si on avait eu le même soleil que samedi, peut-être que ci ou ça, mais je ne veux pas me chercher des excuses. Techniquement, j’ai été trop appliquée, trop réfléchie. Ce n’est que ma deuxième compétition de la saison, donc il faut que les choses se mettent en place et s’automatisent », avance la discobole lyonnaise, au micro de la FFA.

 

 

Derrière elle, Amanda Ngandu-Ntumba a pris la deuxième place (56,21 m). L’athlète de 21 ans qui avait déjà remporté le concours de poids la veille sortait elle aussi de la cage avec une pointe de frustration. « J’ai oublié de me lâcher et de me faire plaisir. Ça n’est pas une mauvaise performance, parce que je commence à être régulière aux alentours des 57 m, mais j’espérais mieux ». Parmi les autres performances du week-end, il faut mentionner la victoire de Margaux Nicollin au javelot féminin (51,05 m) et celle d’Armand Truel au poids masculin (16,42 m). Chez les jeunes, plusieurs lanceurs se sont offerts un doublé. La junior Marie-Josée Bovele-Linaka est repartie de Salon-de-Provence avec deux breloques dorées, au poids (15,18 m) et au disque (48,90 m). Le cadet Samuel Conjungo s’est paré d’or dans le concours du marteau (59,24 m) et de l’argent au disque (47,93 m). Enfin, la cadette Princesse Hyman, la bien prénommée, a fini sur le trône au disque (44,93 m) et au poids (14,55 m).

Texte : Emeline Pichon
Crédits photos : Jean-Luc / STADION & FFA

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !