Championnats d’Europe en salle : La surprise Samuele Ceccarelli, Karsten Warholm et Femke Bol comme prévu

04 mars 2023 à 20:52

Cette nouvelle soirée des Championnats d’Europe en salle a réservé son lot de surprises à l’Ataköy Athletics Arena d’Istanbul. L’Italien Samuele Ceccarelli, quasi inconnu jusque-là, a frappé fort en survolant la finale du 60 m devant son compatriote Marcell Jacobs. Karsten Warholm et Femke Bol ont aussi fait le job sur 400 m. On a eu du très beau spectacle avec de très nombreux records nationaux : cinq sur les finales.

Doublé pour l’Italie sur la ligne droite. Samuele Ceccarelli avait du mal à y croire en regardant l’écran géant à son arrivée. Le jeune transalpin de 23 ans s’impose en 6″48 devant son compatriote, Marcell Jacobs (6″50), pour la seconde fois de la saison après les championnats nationaux. Il s’est écroulé juste après avoir franchi la ligne franchie. Le champion olympique du 100 m à Tokyo a ensuite eu du mal à marcher pour quitter la piste, largement strappé à la jambe droite. En 6″47, Samuele Ceccarelli avait déjà réussi le meilleur temps des demi-finales, lui permettant de devenir le cinquième performeur continental de l’histoire sur la ligne droite en salle. Un chrono exceptionnel pour celui qui avait comme record 6″54, établi cette saison, et n’avait pas fait mieux que 6″72 avant 2023. Le Suédois Henrik Larsson complète le podium en battant le record national en 6″53.

 

 

Les deux grands favoris du 400 m ont tenu leur rang. Après un passage très rapide aux 200 m (20″85), peut-être trop, Karsten Warholm (45″35) a dû tout donner dans la dernière ligne droite pour ne pas céder sa première place au Belge Julien Watrin (45″44), qui améliore son record national. Un podium de spécialistes du 400 m haies, complété par le Suédois Carl Bengtstrom (45″77). C’était une soirée de doublé avec pour commencer Femke Bol (49″85) et Lieke Klaver (50″57). Pas de nouveau record du monde pour le joyau néerlandais de 22 ans mais le deuxième chrono de sa jeune carrière. L’élève de Laurent Meuwly conserve son bien acquis à Torun en 2021. Sur 1500 m, Laura Muir n’a pas dû s’employer outre mesure pour aller chercher l’or sur en 4’03″40. La vice-championne olympique de Tokyo devance la Roumaine Claudia Bobocea (4’03″76) et la Polonaise Sofia Ennaoui (4’04″06) qui signent toutes les deux un nouveau record personnel. 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

La belle histoire du jour est celle de la Turque Tugba Danismaz. Elle a pris la tête du concours de triple saut dès son premier essai mesuré à 14,31 m (nouveau record national) et ne la quittera plus. C’est la troisième médaille du pays dans l’histoire des Championnat d’Europe en salle. Lors de ce concours, on attendait la Portugaise Patricia Mamona qui n’a su faire mieux qu’une troisième place (14,16 m) derrière l’Italienne Dariya Derkach (14,20 m). Un record national également à la perche pour la Finlandaise Wilma Murto, déjà championne d’Europe de Munich l’été dernier, qui a culminé à 4,80 m.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Texte : Coline Balteau
Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !