Menu

Championnats d’Europe par équipes : Les Bleus troisième au bout du suspense

La troisième et dernière journée des Championnats d’Europe par équipes à Lille a permis aux Français de décrocher la médaille de bronze de la compétition (270 points) devant la Grande-Bretagne (269 points) menaçante jusqu’au bout. L’Allemagne remporte haut la main le classement avec 321,5 points devant une belle équipe de Pologne (295 points). Renaud Lavillenie domine le concours à la perche (5,80 m) tandis que Mahiedine Mekhissi remporte le 3 000 m steeple (8’26″72).
.

Renaud Lavillenie et Mahiedine Mekissi en patrons

Au terme d’un suspense haletant, la France monte sur la troisième marche du podium à l’issue de la dernière épreuve, le 4×400 m masculin. Les classements entre la France et la Grande-Bretagne restant serrés ont finalement tourné à l’avantage des Tricolores. Quatrième à l’issue de la dernière journée et avec un retard conséquent sur le trio de tête, l’équipe de France a réussi à renverser la tendance au Stadium de Villeneuve-d’Ascq, en enregistrant notamment deux nouvelles victoires. En l’absence de certains fers de lance comme Jimmy Vicaut, Christophe Lemaître, Pierre-Ambroise Bosse ou Floria Gueï, tous blessés, Renaud Lavillenie et Mahiedine Mekhissi ont été en mesure de faire le plein de points pour la France.

Le recordman du monde du saut à la perche, sous les yeux d’un public acquis à sa cause s’impose avec 5,80 m. Alors qu’il a du s’y reprendre à deux fois pour franchir 5,50 et 5,70 m, le champion olympique a rectifié le tir en effaçant 5,80 m au premier essai avant de connaitre deux échecs à 5,91 m. Nul doute que l’américain Sam Kendricks, qui réalise 6 mètres hier à Sacramento, y prêtera une attention particulière.

Au lendemain de sa quatrième place sur 1500 m, Mahiedine Mekhissi, assoiffé de victoire, ne voulait pas en rester là. Grâce à une course rondement menée et en portant une attaque décisive à l’entame du dernier tour, le Rémois survole le 3 000 m steeple en 8’26″71. Rien à dire, le triple médaillé olympique sur la distance a un sacré mental de champion et est toujours présent dans les moments qui comptent.

.

Les hurdlers et les lanceurs au rendez-vous

Lui aussi est toujours au rendez-vous lorsque les échéances importantes arrivent, Aurel Manga, à la bagarre avec David Omoregie sur 110 m haies, se classe deuxième en 13″35. Malgré des erreurs techniques au niveau de la réception, le protégé de Giscard Samba s’arrache pour devancer le Britannique d’un centième. La première place revient à l’Espagnol Orlando Ortega en 13″20. Après avoir battu son record en série du 100 m haies (13″04), Laura Valette, tout juste vingt ans, avait déjà bien plus que rempli son contrat. La Nantaise termine cinquième du 100 m haies en 13″24 d’une finale remportée par l’Allemande Pamela Dutkiewicz (12″75).

Quentin Bigot n’a pas déçu lors de ce rendez-vous qui transforme l’athlétisme en sport collectif. Le lanceur de marteau n’améliore pas sa meilleure performance de la saison (77,30 m à Forbach) mais empoche de précieux points pour l’équipe de France avec une quatrième place en réalisant 76,63 m. Avec trois lancers au-delà des 76 mètres (76,63 m, 76,13 m et 76,14 m) il se montre solide et régulier. De quoi pouvoir espérer se rapprocher des 80 mètres lors des prochaines compétitions. Autre satisfaction côté des lancers, le magnifique quatrième et dernier essai de Lolassonn Djouhan qui fait voler son disque à 64,35 m. Une performance qui lui permet de décrocher la troisième place d’un concours remporté par l’intouchable Allemand Robert Harting (66,30 m).

Avec un deuxième essai mesuré à 16,86 m, Jessica Cérival se classe cinquième du concours du lancer du poids. Moins de réussite pour Alexia Kogut Kubiak au lancer du javelot avec un meilleur jet à 50,11 m.

.

Les autres résultats des Bleus

Plusieurs Bleus ont largement apporté leur pierre à l’édifice en réalisant de très honorables performances. C’est le cas, sur 200 m de Mickaël Zeze qui s’empare d’une superbe deuxième place en 20″57 (+0,4 m/s) tandis que la benjamine de la sélection Fanny Peltier prend la huitième place en 23″66 (+0,4 m/s). Ensuite, Rougui Sow bondit à 6,39 m (+0,6 m/s) lors de son quatrième et ultime essai à la longueur et termine en deuxième position de ce concours derrière l’Allemande Claudia Salman-Rath (6,66 m).

A noter, la bonne performance de Jean-Marc Pontvianne au triple saut (16,58 m) qui a lui aussi apporté des points à la France. Parmi les autres résultats, on retiendra la quatrième place de Liv Westphal (15’34″73) sur 5 000 m ainsi que de Yoann Kowal (7’59″61) sur 3 000 m steeple. Élodie Normand (1 500 m) et Samir Dahmani (800 m) ne sont pas parvenus à tirer leur épingle du jeu, se classant respectivement huitième (4’17″53) et neuvième (1’48″65). Pour sa deuxième sélection chez les A, Marine Vallet se contente d’un bond à 1,80 m à la hauteur.

Enfin, le relais 4×400 m féminin (Sananes, Diarra, Bertheau et Raharolahy) se classe cinquième en 3’29″09 tandis que le collectif masculin, emmené par un Thomas Jordier des grands jours, décroche la deuxième place en 3’03″92.

Inscrivez-vous à notre newsletter