Menu

Championnats du monde en salle de Birmingham : Le guide complet

Birmingham accueille les meilleurs athlètes de la planète du 1ᵉʳ au 4 mars 2018. Les athlètes français, les retransmissions TV, le programme, STADION-ACTU vous donne toutes les infos dont vous avez besoin pour suivre l’événement. Favoris, outsiders ou encore surprises, qui va tirer son épingle du jeu aux Championnats du monde en salle de Birmingham qui débutent ce jeudi ? Revue d’effectif des dix athlètes tricolores sélectionnés.

.
Carolle Zahi (60 m)

Age : 23 ans – 4 sélections en A
Meilleure performance de l’année et record personnel : 7″15
Entraîneur : Alex Ménal
Club : Athlé Sud 77
Son entrée en lice : vendredi 2 mars (10h35)
.

Sa saison : Carolle Zahi est une jeune femme pressée. Sans attendre, la pensionnaire du Pôle de Fontainebleau s’est débarrassée des minima dès sa première compétition à Nantes en 7″15. Elle a continué sa préparation en enchaînant le Meeting de Paris et d’Eaubonne avec réussite jusqu’à obtenir l’or à Liévin en 7″17.

.
Ce qu’elle peut espérer : La présence de nombreux grandes stars de la discipline, à commencer par la néerlandaise Dafne Schippers, rend tout podium quasiment inaccessible. Mais si elle parvient à améliorer son record personnel, les portes d’un top 8 pourraient s’ouvrir. A seulement 23 ans, elle compte bien progresser encore dans la hiérarchie mondiale.
.

Ninon Guillon-Romarin (Perche)

Age : 22 ans – 2 sélections en A
Meilleure performance de l’année et record personnel : 4,72 m
Entraîneur : Sébastien Homo et Manu Chapelle
Club : EA Cergy Pontoise Athlétisme
Son entrée en lice : samedi 3 mars (18h00)

.

Sa saison : Déjà co-recordwoman de France depuis le 13 janvier avec un saut à 4,71 m à Orléans, Ninon Guillon-Romarin vient de placer la barre encore plus haut à l’occasion du All Star Perche organisé le dimanche 25 février à Clermont-Ferrand. La Française a réussi à monter à 4,72 m. Elle a décroché le premier titre national indoor de sa carrière à Liévin.
.
Ce qu’elle peut espérer : Éliminée prématurément en qualifications lors des Mondiaux de Londres, la perchiste tricolore de 22 ans a envie de montrer que ce n’était qu’un faux pas, et vient en Angleterre avec de fortes ambitions. Détentrice de la sixième performance des engagées, elle devra probablement améliorer sa marque nationale pour se hisser sur le podium, qui pourrait se jouer aux alentours des 4,80 m. Dans tous les cas, elle a tous les atouts pour accrocher une belle place d’honneur.
.

Eloyse Lesueur-Aymonin (Longueur)

Age : 29 ans – 24 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 6,69 m
Record personnel : 6,92 m
Entraîneur : Renaud Longuèvre
Club : Sco Sainte Marguerite-Marseille
Son entrée en lice : vendredi 2 mars (18h00)

.

Sa saison : Sur la lancée de son premier concours de l’année à 6,52 m lors du Meeting Féminin du Val d’Oise, la championne du monde de l’épreuve en 2014 confirme ses dispositions en décrochant haut la main le titre de championne de France avec un envol à 6,69 m.

.

Ce qu’elle peut espérer : Et si la championne du monde en salle de Sopot titillait les pointures mondiales ? Ce n’est pas impossible au vu de son concours de Liévin où l’envie de bien faire dans ses différentes tentatives prouve que la protégée de Renaud Longuèvre bénéficie d’une grande confiance en elle. Eloyse Lesueur-Aymonin démontre qu’elle est encore capable de retomber loin dans le bac à sable.  Elle arrive à Birmingham en regardant résolument vers le haut… et pour viser loin.
.

.Antoinette Nana Djimou (Pentathlon)

Age : 32 ans – 33 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 4456 points
Record personnel : 4723 points
Entraîneur : Bertrand Valcin
Club : CA Montreuil 93
Son entrée en lice : vendredi 2 mars (10h18)
.
Sa saison : La double championne d’Europe de la spécialité a repris la compétition avec cinq travaux achevés avec 4351 points en janvier à Clermont-Ferrand, avant de monter en puissance à Madrid, cumulant 4456 points, qui lui valent sa présence en Angleterre. Elle a ensuite participé au triathlon du Meeting d’Eaubonne et aux championnats de France Élite à la carte où elle termine deuxième de la longueur avec 6,16 m.
.

Ce qu’elle peut espérer : Pas en réussite lors des Mondiaux de Londres (16e), « Nana » espère rebondir. Elle a montré une forme étincelante sur chacune des cinq épreuves du pentathlon, notamment au poids avec un jet à 15,42 m. Nul doute qu’elle saura montrer un visage de guerrière le jour-J. Même si on préfère de loin son large sourire qui la caractérise tant.

.
Aurel Manga (60 m haies)

Age : 25 ans – 4 sélections en A
Meilleure performance de l’année et record personnel : 7″53
Entraîneur : Giscard Samba
Club : CA Montreuil 93
Son entrée en lice : samedi 3 mars (18h30)

.

Sa saison : La saison 2017 d’Aurel Manga se résume à une montée crescendo. Du Meeting de Berlin où il réalise les minima dès sa première compétition jusqu’aux championnats de France de Liévin où il déroche le Graal en égalant son record personnel en 7″53.

.

Ce qu’il peut espérer : Des performances qui confirment que l’athlète entraîné par Giscard Samba est dans une grande forme. Au point que son nom revient régulièrement en tant que possible outsider dans la course au podium. Il ne devrait pas en être loin, puisqu’il dispose de la cinquième performance des engagés dans une épreuve où sur le papier, l’américain Jarret Eaton semble intouchable.

.
Pascal Martinot-Lagarde (60 m haies)

Age : 26 ans – 16 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 7″54
Record personnel : 7″45
Entraîneur : Benjamin Crouzet
Club : ES Montgeron
Son entrée en lice : samedi 3 mars (18h30)
.

Sa saison : Rien n’est plus dangereux qu’un champion au pied du mur. Absent des pistes depuis un an, notamment en raison d’une fracture à un pied, le hurdleur français arrive en forme au bon moment. Le champion d’Europe du 60 m haies en 2015 à Prague a composté son ticket pour l’Eurostar lors des France à Liévin. Brillant dès les séries (7″59), il a accéléré la cadence en finale pour terminer deuxième en 7″54, à un centième d’Aurel Manga.

.

Ce qu’il peut espérer : Pascal Martinot-Lagarde est monté sur tous les podiums en salle au niveau mondial ou européen depuis 2012. Voici une statistique qui ne devrait pas rassurer ses concurrents directs. Ce ne serait pas une surprise de le voir monter sur la boite pour une septième fois consécutive lors d’une compétition internationale indoor...

.
Axel Chapelle (Perche)

Age : 22 ans – 2 sélections en A
Meilleure performance de l’année et record personnel : 5,88 m
Entraîneur : Sébastien Homo et Manu Chapelle
Club : EA Cergy Pontoise Athlétisme
Son entrée en lice : dimanche 4 mars (15h00)

.

Sa saison : Axel Chapelle est entré dans une autre dimension dimanche dernier à Clermont-Ferrand. Alors qu’il n’avait pas décollé au-delà de 5,75 m cet hiver, échouant à plusieurs reprises à réussir les minima imposés par la FFA (5,78 m), le plieur de gaule a frappé un grand coup en améliorant son record personnel avec 5,88 m. Alors que Renaud Lavillenie est au sommet de son art, il s’impose déjà comme un futur grand de la discipline.

.

Ce qu’il peut espérer : S’il réalise une performance similaire à celle de son record personnel, le champion du monde juniors, véritable compétiteur, pourrait venir titiller les prétendants au podium. Si le concours prend la tournure de celui du All Star Perche où 7 athlètes ont franchi 5,88 m, il devrait également faire partie des principaux acteurs.

.
Renaud Lavillenie (Perche)

Age : 31 ans – 36 sélections en A
Meilleure performance de l’année : 5,93 m
Record personnel : 6,16 m
Entraîneur : Philippe d’Encausse
Club : Clermont Athlétisme Auvergne
Son entrée en lice : dimanche 4 mars (15h00)
.

Sa saison : Tous les voyants sont au vert pour le recordman du monde. Régulier aux alentours des 5,85 m, Renaud Lavillenie réalise une dernière sortie probante sur se terres à Clermont-Ferrand avec en envol à 5,93 m. De quoi faire le plein de confiance.

.

Ce qu’il peut espérer : S’il investit la carte de visite de meilleur performeur de l’année aux cotés du champion du monde américain Sam Kendricks, l’homme le plus haut du monde répond toujours bien présent en championnat. Il faudra assurément compter sur lui pour l’or. L’appétit d’ «Air Lavillenie» est rarement rassasié.

.
Ruben Gado (Heptathlon)

Age : 24 ans – 4 sélections en A
Meilleure performance de l’année et record personnel : 6014 points
Entraîneur : Aurélien Preteseille
Club : Clermont Athlétisme Auvergne
Son entrée en lice : vendredi 2 mars (10h00)

.

Sa saison : Après un premier heptathlon très encourageant à Aubière début janvier lors des X-Athletics (5899 points), Ruben Gado s’est sublimé à l’occasion d’un Match international à Madrid pour cumuler 6014 points le 27 janvier. Dans la foulée, il a pris part au triathlon du Meeting de Paris Indoor ainsi qu’à quelques épreuves à Liévin. À 24 ans, le natif de la réunion, est un des espoirs français des épreuves combinées.

.

Ce qu’il peut espérer : Le Clermontois est un candidat plus que crédible à une place dans les huit meilleurs, pour sa première compétition planétaire chez les seniors. S’il réalise de belles performances dans les sauts (record à 5,30 m à la perche), ses points forts, il a en effet les moyens d’atteindre le top 8.

.
Kevin Mayer (Heptathlon)

Age : 26 ans – 9 sélections en A
Record personnel : 6479 points
Entraîneur : Bertrand Valcin
Club : EA Rhône Vercors 26 07
Son entrée en lice : vendredi 2 mars (10h00)
.

Sa saison : Après une saison 2017 exceptionnelle marquée par un titre européen à l’heptathlon et un titre mondial au décathlon, Kevin Mayer a pris le temps de repos nécessaire avant de retrouver le chemin de la compétition. Il a profité de son hiver pour améliorer son record sur 60 m haies (7″79) et à la perche (5,60 m).

.

Ce qu’il peut espérer : Pour son unique heptathlon de l’hiver, on ne va pas se mentir, il est le grand favori de la compétition. Après avoir goûté aux joies du titre mondial l’été dernier, il aimerait désormais s’offrir sa première médaille d’or internationale en indoor. Autre chose que la médaille d’or serait une déception.

.
PROGRAMME DES BLEUS
.
Vendredi 2 mars
10h00 : 60m heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
10h18 : 60m haies – Antoinette Nana Djimou
10h35 : 60m séries – Carolle Zahi (demi-finale à 18h50 et finale à 21h38)
10h40 : Longueur heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
11h55 : Hauteur pentathlon – Antoinette Nana Djimou
12h00 : Poids heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
13h15 : Poids pentathlon – Antoinette Nana Djimou
18h00 : Longueur pentathlon – Antoinette Nana Djimou
19h45 : Hauteur heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
20h17 : 800m pentathlon – Antoinette Nana Djimou
.
Samedi 3 mars
10h00 : 60m haies heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
11h05 : Perche heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
18h00 : Perche, finale directe – Ninon Guillon-Romarin
18h30 : 60m haies, séries – Pascal Martinot-Lagarde / Aurel Manga (demi-finale le 4 mars à 15h05 et finale à 17h00)

19h50 : 1000m heptathlon – Kevin Mayer / Ruben Gado
.
Dimanche 4 mars
15h00 : Perche, finale directe – Renaud Lavillenie / Axel Chapelle
15h27 : Longueur, finale directe – Eloyse Lesueur
.
PROGRAMME TV
.
Vendredi 02 mars à 19h50 sur FRANCE Ô
Samedi 03 mars à 19h00 sur FRANCE Ô
Dimanche 04 mars à 16h10 sur FRANCE Ô
.

France Télévisions détient les droits des Championnats du monde en salle. La compétition sera à suivre avec les commentaires de Patrick Montel et Stéphane Diagana.

.

Retrouvez le programme complet, en cliquant ici.

.

Des surprises, des records, ces quatre jours s’annoncent passionnants. Retrouvez tous les résultats sur www.stadion-actu.fr et sur les réseaux sociaux @stadion_actu.

 

_______________________________________





Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter