Championnats du monde : Shelly-Ann Fraser-Pryce reine du 100 m à Eugene

18 juillet 2022 à 14:31

Au lendemain du triplé américain sur le 100 m hommes, la Jamaïque a elle aussi signé un retentissant « Sweep » (coup de balai) ! Shelly-Ann Fraser-Pryce s’est offert à 35 ans un cinquième titre mondial en remportant de main de maître la finale du 100 m devant ses deux compatriotes Shericka Jackson (10″73) et la double championne olympique Elaine Thompson-Herah (10″81) qui décroche (enfin) sa première médaille mondiale sur la distance. Avec un chrono de 10″67, la reine de la ligne droite a signé le record des championnats du monde à Eugene.

L’article vous est présenté par

L’article vous est présenté par

Et de 5 ! Shelly-Ann Fraser-Pryce, 35 ans, s’offre une cinquième timbale sur 100 m, treize ans après son premier sacre à Berlin en 2009. Tout simplement historique. C’est aussi sa cinquième médaille d’or d’affilée si l’on ne compte pas Londres 2017, où la légende Jamaïcaine était absente pour maternité. Celle qui comptabilise maintenant 10 breloques dorées aux Championnats du Monde (100 m, 200 m, 4×100 m) a délivré une prestation XXL. Une ligne droite claquée en 10”67 (+0,8 m/s), synonyme de nouveau record des championnats. Shelly-Ann Fraser-Pryce va accrocher autour de son cou une douzième médaille mondiale et la 10e du plus beau métal. Elle devient ainsi la quatrième athlète la plus récompensée de l’histoire derrière l’Américaine Allyson Felix (19 médailles), et ses deux compatriotes Usain Bolt (14 médailles) et Merlene Ottey (14 médailles).

Tout s’est joué au départ. Comme toujours, le public est sous tension au moment où les athlètes se placent dans les starting-blocks. Au coup de feu, la championne du monde du 60 m 2014 (oui, aussi) prend un départ canon et dépose ses adversaires. Nettement en tête à mi-course, tout le monde comprend alors que la triple championne olympique (oui, oui, aussi) aux cheveux verts et jaunes (couleur de la Jamaïque… mais aussi des Ducks de l’Oregon), après le rose fluo en séries se dirige tout droit vers la victoire… le doigt pointé vers le ciel.

Véritable reine de la discipline, Shelly-Ann Fraser-Pryce a été suivie par ses deux compatriotes Shericka Jackson (10″73) et la double championne olympique Elaine Thompson-Herah (10″81) pour offrir un triplé au pays d’Usain Bolt. Pour Jackson, il s’agit de son premier podium mondial en individuel, après le bronze olympique à Tokyo. Celle, qui est initialement spécialiste du 400 m, prend un départ correct mais va surtout faire la différence à partir des 50 mètres, utilisant naturellement ses capacités du tour de piste pour allonger sa foulée et finir très fort, et ainsi s’offrir un record personnel au meilleur des moments en 10”73. La championne olympique de Tokyo sur 4×100 m s’est offerte le scalp d’un autre grand nom du sprint mondial, en la personne d’Elaine Thompson-Herah, double championne olympique en titre de la spécialité.

Pourtant, malgré un palmarès gros comme une maison, celle qui est aussi double championne olympique en titre sur 200 m, n’avait jamais décroché l’or aux Mondiaux (sur 100 m comme sur 200 m). Pire, elle n’était même jamais montée sur un podium sur la distance, avec une cinquième place à Londres et la quatrième place à Doha. Une anomalie à moitié rectifiée puisque la grande rivale de Fraser-Pryce s’empare du bronze dans une course un peu plus compliquée sur le plan personnel. Très moyennement partie, la deuxième meilleure performeuse de l’histoire (10″54) lutte pour revenir sur ses deux compatriotes. Au final, la recordwoman nationale franchit la ligne avec un 10″81, son deuxième meilleur chrono de la saison. Comme si l’histoire se répétait dans le désordre, les trois Jamaïcaines ont réalisé un triplé qu’elles avaient déjà signé lors des Jeux olympiques de Tokyo, où Elaine Thompson-Herarh avait alors devancé la désormais quintuple championne du monde (2009, 2013, 2015, 2019, 2022).

Une belle et rapide finale, avec sept athlètes en dessous des 11 secondes, dominée par la Jamaïque, cela est de très bon augure pour le relais 4×100 m qui sera évidemment représenté par les trois médaillées de la soirée. Si nouvelle victoire il y a, ça sera l’occasion pour le public jamaïcain, toujours au rendez-vous pour soutenir ses idoles, de remettre une ambiance de folie dans le Hayward Field, comme ils l’ont fait à la fin de cette troisième journée de championnats, en proposant une belle communion avec leurs athlètes.

Bis repetita sur 200 m ?

Avant le relais, il y aura aussi le très attendu 200 m. Une nouvelle chance pour les fans Caribéens de célébrer leurs stars ? En effet, si tout va bien, nous devrions retrouver le trio pour le demi-tour de piste. Même plus que ça puisque six des huit sprinteuses présentes en finale sont engagées sur la distance supérieure. Sur le papier, il y a de fortes chances que le podium soit constitué des mêmes noms… mais pas forcément dans le même ordre. Elaine Thompson-Herah, très à l’aise sur la distance (record national en 21″53 et double championne olympique en titre), aura à cœur de prendre sa revanche et enfin décrocher la seule pièce du puzzle qui manque à son incroyable armoire à trophées : l’or individuel. Elle n’a couru qu’en 22″05 cette saison, pour l’instant…

Pour y parvenir, celle qui a décroché l’argent en 2015 à Pékin devra se méfier de Shericka Jackson, qui s’est grandement rapprochée du record de son aînée cette année (21″55, record personnel) et qui est en pleine confiance après sa breloque en argent sur 100 m. De son côté, Shelly-Ann Fraser-Pryce visera quant à elle un deuxième titre en trois jours et une deuxième médaille en or sur la distance, après sa victoire en 2013 à Moscou, date et lieu de sa dernière participation en championnats sur le 200 m… L’histoire serait belle. Il ne faudra pas non plus oublier la Britannique Dina Asher-Smith (4e sur 100 m en 10″89), qui défendra son titre glané à Doha en 2019. Si tout le monde répond présent, ce demi-tour de piste pourrait s’annoncer aussi passionnant que le 100 m d’hier. La Jamaïque pourrait réaliser un deuxième triplé historique…

Du côté de la rédaction de Stadion, nous mettons une pièce sur Shericka Jackson pour la victoire finale. Dans la forme de sa vie, l’ex spécialiste du tour de piste pourrait remporter son premier titre mondial en individuel, et pourquoi pas le record de son pays. Pour le savoir, rendez-vous dès cette nuit, à 3h00 heure française pour le début des séries.

Texte : Briac Vannini
Crédits photos : Solène Decosta / STADION

STADION À EUGENE !

Votre média Stadion a le plaisir d’annoncer sa présence aux Championnats du monde d’athlétisme dans l’Oregon, du 15 au 24 juillet. Notre rédaction a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près le rendez-vous planétaire (sélection tricolore, retransmission TV en direct, programme complet, résultats et nos plus beaux clichés des Bleus). Bonne compétition en notre compagnie !

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !