Menu

Christophe Lemaitre, parrain de l’opération « A l’USEP, l’athlé ça se VIE ! »

La Fédération Française d’Athlétisme et l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré) se sont associés pour lancer hier l’opération nationale « A l’USEP, l’athlé ça se VIE ! », parrainée par Christophe Lemaitre. Ce projet vise à favoriser la pratique de l’athlétisme à l’école, le sport devenant un levier d’éducation à la santé. 

La FFA et l’USEP étaient réunis hier matin à Olivet (45) pour le lancement de la deuxième édition de l’opération « A l’USEP, l’athlé ça se VIE ! », en présence de Martine Prévost, Vice-présidente FFA en charge de l’athlétisme des jeunes et santé loisirs, de Philippe Leynier, DTN Adjoint, de Véronique Moreira, Présidente de l’USEP et de Benoît Lasnier, directeur national de l’USEP. 150 élèves de CE1 ont pris part aux activités encadrées par des CM2, avec la volonté de découvrir l’athlétisme et les bienfaits de la pratique sportive. 

« Je suis fière d’assister à la concrétisation d’un partenariat, avec des rencontres qui contribuent à donner de bonnes bases physiques aux enfants. Et celle d’hier à Olivet était particulièrement bien préparée, avec le concours des enseignants mais aussi des parents accompagnateurs et des jeunes officiels Usep de CM2, qui encadrent remarquablement les ateliers pour leurs cadets de CE1. » souligne Martine Prévost, Vice-président FFA en charge de l’athlétisme des jeunes et santé loisirs.

« Ça a été une belle opération, il y avait beaucoup d’enfants. Il y a une volonté commune avec l’USEP de travailler en direction du même objectif : faire prendre conscience qu’il faut bouger, faire du sport. Tant mieux si ça passe par l’athlétisme ! Plus globalement, nous travaillons main dans la main avec l’USEP régionale, qui est très investie. Nous avons d’ailleurs signé une convention avec elle pour toute la région Centre. Elle permet à nos salariés d’aider les enseignants pour faire découvrir l’athlétisme, grâce à un mini-stade que nous amenons dans les écoles. » explique Alain Butté, Président de Ligue d’athlétisme du Centre.

.
.

Encourager la pratique du sport

Développée par la FFA et l’USEP, cette opération nationale vise à promouvoir la pratique de l’athlétisme comme levier d’éducation à la santé. Elle se déroulera jusqu’à la fin mai dans les écoles françaises, avec le parrainage de Laura Flessel, Ministre des Sports et le patronage d’Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de le Santé.

Pour soutenir cette campagne, la Fédération Française d’Athlétisme a mobilisé Christophe Lemaitre, le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Rio, qui sera cette année encore le parrain de l’opération, en invitant les écoliers à lui transmettre un « Défi Récré » qu’ils auront inventé. Cliquez ici pour télécharger la vidéo de présentation.

.

Des outils pédagogique adaptés

Afin de permettre aux enseignants du primaire de disposer de supports clé en main, facilement déclinable dans le cadre scolaire, la FFA et l’USEP proposent des outils pédagogiques développés en collaboration : 

– Anim’Athlé a pour objectif de développer des capacités motrices et physiques et à mettre en place des situations durant lesquelles l’effort physique se pratique avec plaisir

– Anim’Cross vise à développer des capacités physiologiques (endurance aérobie et persévérance) et à améliorer le potentiel de santé à court, moyen et long terme

« Notre mission de service public est d’aller à la rencontre des plus jeunes pour leur donner le gout de l’effort tout en s’amusant. Ce partenariat avec l’USEP est essentiel pour la FFA car il positionne la pratique de l’athlétisme comme un moyen éducatif particulièrement efficace. » comme le rappelle André Giraud, Président de la FFA.

« Le partenariat de qualité développé avec la Fédération Française d’Athlétisme à travers l’opération ˮÀ l’Usep l’athlé ça se VIE !ˮ favorise l’activité physique de tous les enfants, en référence à des documents pédagogiques construits ensemble, et dans une perspective d’éducation à la santé. La participation de Christophe Lemaître aux défis-récrés illustre cette double dimension, et apporte un dynamisme supplémentaire. » souligne Véronique Moreira, Présidente de l’USEP.

Depuis le lancement de l’opération, en mars 2017, plus de 50 000 enfants, dans 1 500 écoles, ont participé à ces activités.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter