Menu

Clap de fin pour Sofiane Selmouni

A l’âge de 29 ans, l’international français Sofiane Selmouni annonce son choix de mettre un terme à sa carrière d’athlète et se lance dans une nouvelle vie d’entrepreneur.

Voilà une bien triste nouvelle ! Deux athlètes confirmés de l’athlétisme français ont décidé de raccrocher. Kévin Menado, médaillé de bronze européen en 2014 à la perche, et Sofiane Selmouni ont refermé leur carrière internationale. Si, à 26 ans, Kévin Menaldo avait rapidement distillé des indices sur l’arrêt de sa carrière dès la fin de l’hiver dernier, c’est plutôt une surprise pour Sofiane Selmouni même si, pour ceux qui lui suivent de près, une lassitude avait pu se faire sentir : « Oui, on va en rester là. C’est une décision longuement mûrie, pas un coup de tête ».

.
De belles années d’athlé

Le Français aura connu des hauts et des bas dans sa carrière. Double champion de France en salle et en plein air du 1500 m en 2017, sélectionné en Bleu à trois reprises (Euro 2014 et 2016, Euro 2017 en salle), l’ancien sociétaire de l’Entente Grand Mulhouse Athlé laisse derrière lui un goût d’inachevé, mais affirme tourner la page « sans aucun regret ». Revenant sur sa carrière où il a notamment brillé sur le double tour de piste (1’45″94 en 2014), le demi-fondeur tricolore avance toutefois avoir eu une carrière remplie de bons moments : « J’ai vécu de belles émotions et fait de très belles rencontres ».

Détenteur également d’un solide record personnel sur 1500 m (3’36″14 en 2017), Sofiane Selmouni était sous le coup d’une suspension d’un an après trois manquements à ses obligations de localisation (no-show) auprès de l’Agence française de lutte contre le dopage entre mars 2017 et janvier 2018. La sanction courrait jusqu’au 21 juin 2019. « Cette suspension m’a fait prendre du recul, m’a fait réfléchir », explique-t-il. C’est une usure physique et mentale. Le haut-niveau, cela représente beaucoup de sacrifices. Ce sont des mois d’entraînement, de contraintes, de solitude loin de tes proches (il a passé deux ans et demi à Lille, puis rejoint Strasbourg en 2016) pour trois ou quatre semaines de bonheur par an ».

.
Une start-up pour les sportifs

Désormais, place à une nouvelle vie et Sofiane Selmouni ne va pas tout à fait quitter le monde du sport. Depuis quelques mois, il a lancé la start-up Squarechamps avec son ami, Bryan Cantero, également athlète international de demi-fond : « Peu après que ma suspension a été prononcée, je me suis lancé dans un projet de création d’une start-up dans le domaine du sport de haut niveau, une activité qui, elle, m’a donné envie, contrairement à la reprise de l’entraînement en vue des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ». Leur projet ? Rapprocher les sportifs de haut niveau avec les particuliers, les entreprises et les associations au travers d’événements personnalisés et privilégiés : « On a imaginé une plateforme qui propose à des particuliers de vivre une séance avec leur champion favori, un entraînement avec ton joueur de tennis favori par exemple ».

Une chose est sûre, il restera comme un talent du demi-fond français.

ÉVÉNEMENT À VENIR

Inscrivez-vous à notre newsletter