Comment le crowdfunding soutient les athlètes ?

26 avril 2017 à 15:25

Loin du cliché du footballeur millionnaire, de nombreux sportifs de haut niveau sont dans une situation de précarité méconnue du grand public. Une dizaine d’athlètes français ont mené des collectes sur la plateforme de crowdfunding Sponsorise.me pour financer une partie de leur préparation aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Crowdfunding ou financement participatif. A l’heure de la crise et des difficultés à boucler un budget les porteurs de projet n’ont plus que ce mot à la bouche. Vous voulez financer un stage d’athlétisme ? Participer à une compétition aux Etats-Unis ? Ou simplement acheter de nouveaux équipements pour votre club ? C’est désormais possible au travers de la plateforme Sponsorise.me. Un système de financement désormais bien ancré dans le paysage du sport français. Dans le cadre des Jeux Olympiques de Rio, la plateforme a fait le choix d’intégrer des marques partenaires dans son dispositif. C’est le cas de Powerade qui a contribué à faire rayonner le projet de chaque athlète via sa communauté sur les réseaux sociaux. Mais également en intégrant de l’argent.

.
Financer une partie de la préparation

Quand des athlètes ont parfois deux séances d’entraînement par jour, il est souvent difficile de trouver un travail compatible avec sa pratique. Comme, Agnès Raharolahy, une centaine d’athlètes français, olympiques et paralympiques ont vu leur portrait s’afficher sur le site. Sélectionnée aux JO avec le relais 4x400m, elle a bénéficié du programme de crowdfunding soutenu par Powerade : « Contrairement à ce que peuvent penser beaucoup de personnes, une grande partie des athlètes de haut niveau sont loin de gagner leur vie grâce à leur sport » raconte la championne de France en salle du 400m. « Je voulais mettre toutes les chances de mon côté pour m’entraîner dans les meilleures conditions possibles et atteindre mon objectif. L’argent récolté m’a permis de prendre en charge tous les frais liés à ma pratique du sport comme des stages, des déplacements en compétition avec mon entraîneur ».

Et c’est mission accomplie. Au-delà des 5 000€ espérés, l’athlète tricolore est parvenue à lever plus de 5 700 €. De quoi attaquer sa saison estivale en toute sérénité : « J’ai atteint rapidement la somme que j’avais fixée. Pour tout dire, au début je n’étais même pas sûre d’atteindre la somme que je souhaitais réunir mais je me suis dit ça ne coûte rien d’essayer. J’ai vraiment été agréablement surprise de voir qu’autant de personnes souhaitaient me soutenir, ça m’a encore plus motivée pour ma saison ». 

.
Budgets bouclés pour les athlètes

« L’année dernière j’étais encore étudiante et je n’avais donc aucune source de revenus car je n’avais pas le temps de travailler à côté. Je bénéficie d’aides financières mais cela n’est pas suffisant pour subvenir à mes besoins de la vie de tous les jours (loyer, factures, courses…) » indique aussi sa camarade Elea-Mariama Diarra qui elle aussi a mené une collecte sur Sponsorise.me. Grâce à la forte expérience de la plateforme et à une communication optimale que la championne d’Europe en salle du relais 4x400m en 2015 a pu lever la belle somme de 3 600 euros : « J’ai bien été suivie par le site qui me donnait des conseils pour mener à bien cette campagne. C’est tout de même seulement dans les derniers jours que j’ai réussi à atteindre mon objectif financier notamment grâce un pic de dons après mon passage dans le 12-45 sur M6 ​».

A la recherche de sponsors et de fonds pour financer son entraînement tout au long de la saison, Mickaël Zeze a été convaincu par cette alternative : « J’ai reçu un message de Sponsorise.me sur ma page Facebook en janvier 2016 afin de m’accompagner pour mon projet olympique. C’était pour moi l’occasion parfaite pour me lancer à 6 mois des Jeux Olympiques. Tous les compteurs étaient à zéro, j’avais tout à prouver et rien à perdre. C’est une plateforme qui regroupe plusieurs athlètes ayant le même objectif que moi, les Jeux Olympiques  » raconte le vice-champion d’Europe du 4x100m en 2016 dont sa cagnotte a atteint 2575 euros. Objectif atteint « Je remercie encore les personnes qui ont contribué à mon rêve olympique ». 

ARTICLES RÉCENTS
Clap de fin pour Mathilde Andraud

Clap de fin pour Mathilde Andraud

La recordwoman de France du lancer du javelot Mathilde Andraud a annoncé sur les réseaux sociaux son choix de mettre un terme à sa carrière sportive pour se consacrer à son métier de kinésithérapeute. Mathilde Andraud n'oubliera sans doute jamais le 21 mai 2016....

L’athlétisme dans l’objectif de Solène Decosta !

L’athlétisme dans l’objectif de Solène Decosta !

Jamais très loin de la piste lors d'un meeting ou d'une compétition internationale, son flash crépite ! Alors que la saison d'athlétisme est à l'arrêt, Solène Decosta, photographe officielle de Stadion, nous plonge dans son grand 10 : ses dix clichés préférés parmi...

Comment l’athlétisme continue d’exister face au coronavirus ?

Comment l’athlétisme continue d’exister face au coronavirus ?

Confronté à la crise du Covid-19, le monde de l'athlétisme innove depuis plusieurs semaines pour garder le lien avec sa communauté. Comment continuer à parler d'athlétisme quand toutes les compétitions sont annulées ? Concours de perche à distance, micro-meetings,...

ÉVÉNEMENT
BONS PLANS
Offres exceptionnelles !

Toute l’année
sur toutes les grandes marques “Athlétisme et Running”

Jusqu’au 8 juin
Profitez des Running Week
Remises jusqu’à -70% sur une large sélection d’articles
Bientôt disponible !
Découvrez l’offre
sur la Nike Air Zoom Pegasus 37