Menu

Estelle Raffaï : « J’ai rencontré des athlètes que je regardais à la télévision »

Encore un palier franchi. Estelle Raffaï a vécu un incroyable week-end, à Nassau, aux Bahamas, fin avril dernier dans le cadre des Mondiaux de relais. Alignée sur le 4x200m, conclu par une belle sixième place, elle s’est retrouvée face aux meilleures athlètes de la planète. Championne de France juniors du 200m en salle, la protégée d’Alex Menal au pôle de Fontainebleau a vu se confirmer son excellente saison hivernale par une première sélection en équipe de France. La sprinteuse Essonnienne représente l’espoir du sprint français, et dès cet été une vraie chance de médaille pour la France lors des Europe juniors en Italie. L’athlète des Ulis est lucide, et sait qu’elle a encore du chemin à parcourir pour se rapprocher des meilleurs. Les deux pieds bien sur le tartan, le verbe juste, elle est loin de s’enflammer.

— Vous avez connu votre première sélection chez les A. Une étape majeure ou anecdotique ?

C’est une étape majeure, ma première sélection dans la cour des grands. J’ai rencontré des athlètes que je regardais à la télévision comme Yohann Blake, Justin Gatlin ou encore André de Grasse. Peut-être un rêve qui devient réalité. L’avenir me le dira.

— Comment avez-vous abordé cette compétition, située en pleine période de préparation pour l’été ?

J’ai appris ma sélection en début de stage avec mes partenaires d’entrainement (Carole Zahi, Floriane Gnafoua, Déborah Sananes). Enthousiaste, notre coach Alex Menal a orienté notre fin de stage sur la préparation des relais. Cette première course en extérieur dans un lieu paradisiaque m’a motivée pour la suite de la saison.

— Le niveau international, ça vous impressionne ?

Oui et non car je me suis surprise à ne pas être stressée (sauf pour le passage de témoin) j’étais motivée et en confiance grâce à une équipe française soudée.  Les plus expérimentées m’ont rassurée et conseillée. Cela reste une très belle expérience.

— Dans quels secteurs devez-vous progresser ?

Sur le 200 m je dois progresser sur mes 50 derniers mètres et être en capacité de relancer.

— Quel va être votre programme jusqu’aux Europe juniors ?

Nous sommes en train d’établir mon programme avec mon coach. Le but est toujours le même, améliorer les chronos sur 100m et 200m sans me blesser. Je souhaite participer à des meetings avec de la concurrence. Cet emploi du temps doit être compatible avec mes études (BTS MUC).

— Rien d’autre qu’un podium aux Europe (à Grosseto en Italie du 20 au 23 juillet) serait un échec ?

 Tout dépend de la forme de mes concurrentes. Mais oui mon but est clairement de faire un podium.

— Une qualification avec le relais 4x100m pour les Mondiaux de Londres vous semble-t-elle envisageable ?

Je suppose que tout dépendra de mes chronos de la saison estivale qui va débuter. En tout cas je suis motivée.

.

Sélectionnées pour les Championnats du monde de relais au Bahamas 😬🇧🇸 #TeamPhénoMenal #relais #edf

Une publication partagée par Estelle ✌ (@estelleraffai) le

Inscrivez-vous à notre newsletter