JO Paris 2024 : Les médailles olympiques et paralympiques fabriquées avec des bouts de tour Eiffel

08 février 2024 à 11:54

Les médailles des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 ont été dévoilées ce jeudi par le comité d’organisation. Particularité : elles ne seront pas que d’or, d’argent et de bronze mais aussi serties d’un véritable fragment de la tour Eiffel !

Inexorablement, le compte à rebours nous emmène vers le 26 juillet 2024 et la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024 prévue sur la Seine. À moins de 6 mois (169 jours exactement) de cette date, le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques continue de présenter au compte-gouttes tout ce qui constituera l’événement planétaire. Après les mascottes, le parcours du marathon ou encore le Marathon pour Tous, les organisateurs ont présenté ce jeudi un élément particulièrement attendu des athlètes : les médailles qui auront la lourde tâche de matérialiser les exploits des sportifs pour l’éternité.

Il s’agit de rencontre de l’objet le plus convoité de la compétition planétaire avec le symbole iconique de la France et de Paris, la tour Eiffel. Chaque médaillé recevra un morceau de fer d’origine de la tour Eiffel placé au cœur de sa médaille. Pour imaginer son design, Paris 2024 a fait appel à sa Commission des Athlètes et au savoir-faire de Chaumet, Maison du groupe LVMH, Partenaire Premium des Jeux de Paris 2024.

 

 

Un morceau de tour Eiffel taillé en Hexagone

Les médailles mesurent environ 8 centimètres de diamètre et pèsent plus ou moins 500 grammes, ce qui correspond aux normes et critères imposés. En revanche, la pièce centrale de chaque médaille est unique en son genre puisqu’il s’agit des fragments de plaques de fer… de la tour Eiffel. Elles sont portées par un ruban bleu pour les olympiques et rouge pour les paralympiques. Autre choix symbolique : ces bouts de Tour Eiffel, au milieu desquels on distingue le logo de Paris 2024, ont été taillés en Hexagone, une forme géométrique faisant référence à la forme géographique de la France.

 

 

Voilà pour la face de la médaille propre à chaque Jeux olympiques. Toutefois, comme l’exige la tradition, l’autre face, située au revers, est normalement immuable car définie par le CIO. Elle représente la déesse de la victoire Athéna Niké avec le stade Panathénaïque et l’Acropole en arrière-plan. Mais Paris 2024 a pu apporter sa touche, en y dessinant la Tour Eiffel. Le revers des médailles paralympiques, lui, a fait l’objet d’une carte blanche : le COJOP et les équipes du joaillier Chaumet se sont accordés pour représenter une vue en contre-plongée de la tour Eiffel.

 

 

La fabrication de ces 5000 récompenses, qu’elles soient d’or, d’argent ou de bronze, olympiques ou paralympiques, a été assurée par la Monnaie de Paris. En espérant en voir un maximum autour du cou de notre équipe de France !

Crédits photos : Thomas Deschamps / Paris 2024

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !