Menu

La FFA va soutenir les pépites de l’athlétisme

Les pépites de l’athlétisme français pourront bénéficier d’un statut d’ « apprentis professionnels » sur la route des Jeux de Paris 2024 dans le cadre d’une accélération de la professionnalisation du premier sport olympique, annonce la FFA.

« La Fédération lance un appel à projets professionnels lors des championnats de France jeunes en salle, les 24 et 25 février à Val-de-Reuil (Eure) », précise Patrice Gergès, le Directeur Technique National (DTN). La professionnalisation avait été initiée il y a 11 ans avec la création de la Ligue nationale d’athlétisme (LNA). L’effectif des athlètes aidés va passer de 27 à une soixantaine, avec un élargissement progressif du dispositif aux talents de demain et à 21 relayeurs hexagonaux dames et messieurs : « Les jeunes candidats vont monter un projet en lien avec leurs clubs, les ligues, les collectivités, montrant qu’ils sont engagés dans un projet ambitieux pour 2024. Un projet qui amène l’athlète à se professionnaliser, avec la notion d’apprenti professionnel en athlétisme », souligne Patrice Gergès.

.

De 27 à une soixantaine d’athlètes soutenus

« Nous avons fait le choix de mettre en place une politique encore plus volontariste. Avec un nouveau mode de financement, qui reposera à la fois sur la fédération, les clubs et des entreprises privées », a remarqué André Giraud. Selon le Président de la FFA, la LNA, qui va être absorbée pour plus de synergie dans la structure fédérale, a contribué à l’embellie des résultats sportifs : « Nous avons obtenu, depuis 2007, les meilleurs résultats de notre histoire en grands championnats. Notre ambition est de répondre aux enjeux qui vont traverser l’athlétisme au cours des prochaines années, avec notamment la préparation des championnats d’Europe de Paris 2020, des Jeux de Tokyo 2020 et de (JO de) Paris 2024 ».

Une première liste Pro A et Pro B de 27 noms a été communiquée, essentiellement des athlètes de premier plan multi-médaillés tels Renaud Lavillenie, Christophe Lemaitre ou encore Yohann Diniz. On note aussi l’arrivée à l’étage supérieur de Quentin Bigot, quatrième du lancer du marteau aux Mondiaux 2017 à Londres, et du champion du monde juniors de saut à la perche Axel Chapelle.

.

Athlètes Pro A
Dimitri Bascou (US Créteil)
Wilhem Belocian (Stade Lamentin)
Quentin Bigot (Athlétisme Metz Métropole)
Pierre-Ambroise Bosse (US Créteil)
Axel Chapelle (EA Cergy Pointoise)
Garfield Darien (Clermont Athlétisme Auvergne)
Yohann Diniz (EFS Reims Athlétisme)
Yoann Kowal (CA Périgueux, Dordogne Athlé)
Rénelle Lamote (Pays de Fontainebleau, Athlé Sud 77)
Renaud Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne)
Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains)
Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron)
Kevin Mayer (EA Tain-Tournon, EA Rhône Vercors)
Mahiedine Mekhissi-Benabbad (Stade Sottevillais 76)
Jean-Marc Pontvianne (Entente Nîmes Athlétisme)
Mélina Robert-Michon (Lyon Athlétisme)
Alexandra Tavernier (Annecy Haute-Savoie Athlétisme)
Jimmy Vicaut (SCO Sainte-Marguerite Marseille)

Athlètes Pro B
Bastien Auzeil (Grenoble UC, Entente Athlétique Grenoble)
Lolassonn Djouhan (EC Orléans CJF)
Floria Gueï (Entente Sud Lyonnais)
Mamadou Kasse Hann (AC Montpellier, Montpellier Athletic MM)
Valentin Lavillenie (Clermont Athlétisme Auvergne)
Eloyse Lesueur Aymonin (SCO Sainte-Marguerite Marseille)
Kevin Menaldo (AS St Gratien-Sannois, EFCVO)
Antoinette Nana Djimou (CA Montreuil 93)
Ludvy Vaillant (AC Saleen)

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter