Menu

Les temps forts de l’Euro de Belgrade en images

L’équipe de France revient avec 3 médailles dans ses valises. 2 médailles d’or (Kévin Mayer, Floria Gueï) et 1 médaille d’argent (Pascal Martinot-Lagarde). Ce qui lui permet de finir à la quatrième du classement des médailles derrière la Pologne, la Grande Bretagne et l’Allemagne. Retour en images sur 10 temps forts français des Championnats d’Europe en salle (Crédits photos : KMSP/FFA).

.

1/10 – Pari réussi pour Sofiane Selmouni

 
 .
En se hissant en finale du 1500m, l’Alsacien a rempli son contrat et termine à la sixième place en 3’46″70. Il faudra compter sur lui cet été.
.

2/10 – Gnafoua exact au rendez-vous

 
 .
Deux Championnats d’Europe et deux finales pour Floriane Gnafoua. Sixième à Amsterdam en juillet 2016 sur 100m, la sprinteuse finit septième sur 60m dans une finale relevée. Pas trop de regrets néanmoins puisqu’elle améliore son record personnel d’un centième (7″20).
 .

3/10 – Jean-Marc Pontivanne a tout l’avenir devant lui

.

 .
.
Arrivé en Serbie avec la meilleure performance d’engagement, Jean-Marc Pontvianne (22 ans) est en pleine confiance depuis son titre de champion de France. Mais le Nîmois entraîné par Sébastien Bouschet a été beaucoup moins percutant dans ses courses d’élan et termine finalement sixième avec un troisième essai mesuré à 16,90 m. Encourageant pour la saison estivale.
 .

4/10 – Jessica is back ! 

  .
 .
En expédiant son boulet à 17,76 m en qualification du lancer de poids, Jessica Cérival réalise le niveau de performance requis pour les championnats du monde de Londres (4-13 août). Une belle performance pour la Française qui remplit largement son contrat et s’empare de la huitième de la finale 16,84 m. Elle n’a pas lancé aussi loin depuis 2011 et son record personnel (17,99 m).  .
 .
5/10 – Toujours plus haut
 .
 .
Dans un concours relativement relevé où il termine sixième, Axel Chapelle réussit à trouver la solution pour battre son record et le porter à 5,80 m. A l’instar de Renaud Lavillenie, il promet de belles heures à la perche française dans les prochaines saisons. 
..
6/10 – Si près du podium
 .
Triplé tricolore à Prague en 2015. L’Histoire aurait pu se répéter avec 3 Français au départ de la finale du 60m haies.  Un peu trop court pour Garfied Darien (7”54) et Aurel Manga (7”58) qui terminent quatrième et cinquième sans avoir démérité. 
 .
7/10 – Melvin, record mondial juniors 
 .
 .
Qualifications du triple saut. Premier essai. La course d’élan du Melvin  Raffin est rythmée, le saut est équilibré. Il s’envole. Verdict : 17,20 m. Record du monde juniors. En finale, il prend une très prometteuse 5ème place. Âgée de 18 ans, il confirme tout le bien que l’on pensait de lui.
 .

8/10 – PML Puissance 6

.

.Et de 6 ! En décrochant la médaille d’argent lors de la finale du 60m haies, Pascal Martinot-Lagarde (7″52) s’est offert une sixième médaille en salle dans un Championnat du Monde ou d’Europe depuis 2012. Impressionnant.

.

9/10 – Sur le toit de l’Europe

.

Dans la bouillante ambiance de la Kombank Arena, Floria Gueï décroche l’or sur 400m (51″90) et signe le premier succès international de sa carrière en individuel à 26 ans. Avec son éternel sourire et ce calme qui la caractérise, c’est pourtant la notion de plaisir qui prédomine chez elle. .

10/10 – Le Lion a encore rugi

Il est l’homme fort de la délégation française ! Avec un titre et un record d’Europe, Kévin Mayer a remporté son premier titre international chez les seniors. Et a montré qu’il sera l’homme à battre lors des Mondiaux de Londres. 

Arthur Dirou
Rédacteur / Administrateur

Instagram