Menu

L’interview décalée : Estelle Perrossier

Lecture, cinéma, voyage ou gastronomie… On n’est pas obligé de parler athlétisme pour connaitre un ou une athlète. La championne de France Elite Indoor 2014 du 400m Estelle Perrossier s’est prêté avec humour au jeu de l’interview décalée.

— Votre site web préféré ?

Le Monde.fr et ses déclinaisons, Le Monde diplomatique, Le Monde Afrique, je suis passionnée d’actualités.

— Ce que vous regardez à la télé ?

Ce que je ne rate jamais c’était anciennement sur Canal + le petit journal mais maintenant c’est Le Quotidien sur TMC de Yann Barthes avec la même équipe tous les soirs.

— Votre dernier film au cinéma ?

Tu ne tueras point un film de Mel Gibson sorti il y a quelques jours un film dramatique issue de l’histoire vraie du soldat Desmond qui a refusé de tenir une arme car c’était contre ses convictions et sa moralité pour servir son pays et qui est allé sur le champ de bataille armé de sa seule foi, il a sauvé 70 personnes en ramenant vivant un à un des soldats lors de la bataille d’Okinawa durant la seconde guerre mondiale, un film poignant, touchant un chef d’œuvre.

— La musique qui vous donne la pêche ?

La radio urbaine de Lyon Sun101.5 avant d’aller à l’entraînement, plutôt soul rnb rap, ça donne la patate.

— Le livre que vous emporteriez sur une île déserte ?

Ceux qui me connaissent le savent déjà mais La flamme éternelle d’Alain Billouin et Jean Paul Nogues le mari veuf de Colette Besson. C’est je pense le livre concernant un sportif qui m’a le plus touché, c’est la biographie de Colette Besson Championne Olympique en 1968 à Mexico sur 400m, un sacré bout de femme outre la championne qu’elle était… je pourrais en parler des heures, c’est mon idole.

— L’objet dont vous ne pourriez pas vous passer ?

Mon téléphone, c’est vrai je ne peux vivre sans.

— Votre spécialité culinaire ?

Les pâtes, sous toutes leurs déclinaisons possibles.

— Le plat que vous ne pouvez pas avaler ?

Tous les fromages, rien que l’odeur me répugne.

— La destination de voyage qui vous fait rêver ?

Les Caraïbes, l’eau turquoise, le soleil, le sable blanc…

— Votre phobie ?

J’ai le vertige, alors le vide.

— Ce qui vous révolte dans la vie ?

L’injustice sous toutes ses formes.

— Votre surnom ?

Nemo. Seules les personnes de mon groupe d’entraînement savent pourquoi, c’est eux qui m’appellent ainsi.

— On vous confond avec qui ?

Avec ma sœur jumelle Alexandra (rires).

— Votre devise préférée ?

« Life is a beautiful sport »

— Le meilleur conseil qu’on vous ait donné ?

Bats-toi, relèves toi, réponds sur la piste, n’abandonne jamais. Franck Matamba, mon coach.

— Votre sportif préféré hors athlé ?

Novak Djokovic, c’est une machine !

Linford Dirou

Rédacteur / Administrateur