Menu

Lolassonn Djouhan devient le deuxième performeur français au disque

Dans la hiérarchie des meilleurs lanceurs de disque tricolore, on devra désormais situer Lolassonn Djouhan. Hier à Saran (Loiret), l’Orléanais a pris part au concours du lancer du disque, ressortant de la cage avec un sixième jet mesuré à 65,10 m, soit dix centimètres de mieux que le niveau de performance demandé pour les Mondiaux de Londres. Il s’agit de la deuxième meilleure performance française de tous les temps. Le lanceur de 25 ans met une belle claque de trois mètres à sa précédente marque (61,90 m) et se rapproche du record de France établi par Jean-Claude Rutel en 2002 avec 68,90 m. Interview.

— Stadion :  Bonjour Lolassonn, vous venez de battre votre record de plus de 3 mètres avec un jet à 65,10 m. Vous attendiez-vous à une telle performance si tôt dans la saison ?

Cela fait plus d’un mois que j’ai passé la ligne des 65 mètres à l’entraînement. J’attendais concrétiser ce niveau de performance. La veille je suis venu assister à l’Assemblée Générale de mon club où je me sens soutenu. A vrai dire le plateau de Saran est mon préféré je le connais très bien et me sens comme à la maison quand je lance là-bas.

Dans quel état d’esprit avez-vous abordé ce concours ?

J’étais énervé car mes cinq premiers lancés ne sont pas bons. Je me suis dit faire 65 mètres à l’entraînement et ne pas réussir à le sortir en compétition c’est frustrant.

Qu’est-ce que vous avez ressenti à l’annonce des 65,10 m ?

Un très gros soulagement et une immense joie tout en me rappelant qu’il y a encore du travail. La saison vient tout juste de commencer.

Vous êtes désormais le deuxième performeur français de tous les temps. Cela vous donne-t-il des idées ?

Bien sûr refaire cette performance en Meeting international pour confirmer mon état de forme et marquer ma régularité.

Le record de France de Jean-Claude Retel est-il un objectif réalisable ?

Oui soyons fou mais pas maintenant car pour faire un jet à 68 mètres il me faudrait des conditions parfaites.
.

Inscrivez-vous à notre newsletter