Menu

Match international sur 10 km : Les Bleuets au top

Prisé par les meilleurs demi-fondeurs français pour son ambiance combative et chaleureuse, le Match international sur 10 km entre la France, l’Italie et le Portugal a été relativement disputé ce dimanche à Rennes. Les juniors filles, vainqueurs par équipe, et surtout les espoirs garçons, avec la deuxième et troisième place de Yann Schrub et Nicolas Witz, ont brillé.

De l’or et de l’argent par équipe chez les filles pour bien commencer

Premières à s’élancer, sur un parcours de 10 km en huit boucles de 1250 m au cœur de la ville, les juniors et espoirs filles ont dû faire face à une météo capricieuse. Première française en espoirs, Perrine Lequitte-Charransol, termine quatrième, permettant à ses coéquipières Marion Placzek (6e en 37’17), Laurie Lindekens, (9e en 38’07) et Elodie Naze (10e en 39’30) de monter sur la deuxième du podium par équipe.
 .

Méline Rollin décroche la médaille d’or chez les juniors.

Menées par Méline Rollin au rendez-vous (3ème au scratch et 1ère dans sa catégorie en 35’26), les juniors filles ont rempli leur contrat par un joli tir groupé : Héloïse Feraud (36’53), Margaux Conan (36’54) et Mélody Julien (36’56) terminent respectivement quatrième, cinquième et sixième. L’équipe de France s’empare ainsi de la médaille d’or devant l’Italie et le Portugal.

La grosse « perf » de la journée côté tricolore est à mettre au crédit de Méline Rollin : « Dès le début de la course j’ai vu que l’Italienne (Isabel Mattuzzi, victorieuse en 33’29) était trop forte pour moi donc je l’ai laissé partir et je me suis mise dans un groupe où l’allure me convenait. Je suis contente, je bats mon record de trente secondes. Le parcours est vraiment bien, il y a du public tout le long de la course mais il y a beaucoup de virages donc il faut relancer à chaque fois  ».


.

De l’or et de l’argent par équipe chez les garçons pour continuer

La plus grande chance de médaille d’or était à chercher du côté des espoirs hommes et ces derniers n’ont pas déçu dans l’Ille-et-Vilaine. Dans le sillage d’un excellent Yann Schrub (30’03), deux autres Français, bien connus des bitumes nationaux, figurent dans le top 5 : Nicolas Witz (3ème en 30’05), Abderrazak Charik (5ème en 30’15). Déception pour Mehdi Frère qui a abandonné vers le troisième kilomètre. Ok, ce n’est pas les A, mais le quatuor a livré une magnifique prestation pour cette génération qui continue à prendre date pour l’avenir. Et c’est tout ce qu’on retiendra.

Longtemps en position de jouer la gagne, Yann Schrub a notamment tenté sa chance à l’amorce du dernier tour, sans succès : « L’objectif était aller chercher l’Italien (Alessandro Giacobazzi, vainqueur en 29’54), mais il y avait toujours cette petite distance qui restait entre lui et moi. J’ai vraiment essayé de revenir vers lui mais il a accéléré en toute fin de course. L’autre objectif de la course était de passer sous les trente minutes et j’ai l’impression de sortir de ma course au neuvième kilomètres tellement je suis focalisé sur le chrono. Au delà de ça, j’ai eu de supers sensations et l’équipe termine première, c’est le plus important ».


Du côté des juniors garçons, la bataille fut rude et c’est finalement lItalien Mustafa Belghiti (30’32) qui l’emporte, devant des spectateurs bretons connaisseurs et venus en nombre. La génération tricolore est bourrée de talent, et dispose d’une énorme marge de progression, à l’image du prometteur Ilyes Boum qui monte sur la troisième marche du podium (30’57). Les italiens s’imposent logiquement par équipe alors que les français terminent quant à eux à la deuxième place du classement, notamment grâce à la cinquième place d’Alexis Phelut (31’14) et la sixième place d’Alban Gleyze (31’55). Coup dur pour Tolga Camdeviren qui a abandonné après avoir avalé de travers lors d’un ravitaillement.

.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur