Menu

Meeting de Cergy-Pontoise : Ninon Guillon-Romarin régale à domicile

A deux semaines des Championnats de France Elite à Albi, Ninon Guillon-Romarin a profité du Meeting de Cergy-Pontoise pour se rassurer en établissant sa meilleure performance de l’année avec 4,65 m à la perche.

Derniers meetings, derniers réglages avant les France Elite. Le Meeting de Cergy-Pontoise, dans la banlieue parisienne, a fait office de répétition générale à moins de deux semaines du grand rendez-vous hexagonal. Si de nombreux athlètes de niveau national ont répondu présent, la vedette locale Ninon Guillon-Romarin a assuré le spectacle. La recordwoman de France de la perche (4,72 m), particulièrement attendue, a tenu son rang en s’élevant à 4,65 m. Après une entrée impeccable à 4,35 m et à 4,45, l’athlète entraînée par Sébastien Homo et Emmanuel Chapelle a passé 4,55 m en trois fois avant de franchir 4,65 m à sa deuxième tentative. Elle a ensuite tenté à trois reprises une barre à 4,75 m, malheureusement sans réussite.

.

 Des duels tricolores un peu partout

Après un mois d’interruption à cause d’une contracture au dos, Axel Chapelle a repris la compétition mais s’est contenté de la deuxième place du concours avec un bond anecdotique à 5,35 m, très loin de ses standards habituels. A noter qu’il s’est déjà acquitté du NPR pour Berlin lors du premier tour des Interclubs avec 5,70 m. La compétition a également offert de beaux duels comme celui de Harold Correa (16,46 m) et de Yoann Rapinier (16,23 m) au triple saut. Auteur de 13″38 sur 110 m haies au Meeting de Bonneuil-sur-Marne mercredi et du niveau de performance requis pour les Europe de Berlin Ludovic Payen (13″62) a livré une belle lutte avec Benjamin Sédécias (13″65) ce soir. Le récent vainqueur des Jeux méditerranéens Junior Effa Effa se hisse sur la troisième marche du podium en 13″85. Les haies hautes féminines ont vu Awa Sene et Coralie Comte s’offrir un record personnel avec respectivement en 13″11 et 13″16. La sociétaire du CA Montreuil Edith Doekoe complète le podium en égalant sa meilleure marque avec 13″36.

Le 400 m n’a pas manqué de piment avec des duels entres spécialistes des relais tricolores. Mamoudou-Elimane Hanne (46″25) a été le plus rapide et améliore sa performance de l’été. De bon augure pour le rendez-vous national dans quinze jours. Il est accompagné sur le podium par Thomas Jordier, troisième en 46″53, alors que le Congolais Gilles-Anthony Afoumba (46″34) est venu s’intercaler entre les deux Bleus. Sur un tour de piste remporté par la Portugaise Catia Azevedo (52″74), Elea-Mariama Diarra (53″04) est restée au-dessus des 53 secondes mais a pris le meilleur sur Déborah Sananes (53″27). Gros bras de fer également sur le demi-tour de piste entre Jennifer Galais (23″21), Estelle Raffaï (23″24) et Cynthia Leduc (23″35).

Sur un 800 m de bon niveau, Charlotte Mouchet n’a laissé aucune chance à ses adversaires, en dominant la course en 2’04″79 et devance Emma Sextius (2’05″40) et Corane Gazeau (2’05″49). Chez les hommes, respectivement troisième et quatrième, Rami Guerra (1’48″80) et Nasredine Khatir (1’48″83) donnent satisfaction sur le double tour de piste maîtrisé par l’Algérien Ramzi Abdenouz en 1’48″44. Du côté des lancers, Jessica Cérival (16,30 m) et Willy Vicaut (17,30 m) ont attendu leur dernier essai au poids pour réaliser leur meilleur jet du concours. La discobole Mélanie Pingeon fait voler son engin à 54,06 m et sera évidemment une candidate plus que sérieuse au titre à Albi. Enfin, on soulignera les 13,60 m (+2,8 m/s) de Nathalie Marie-Nely au triple saut, et les 11″59 (+1,5 m/s) de Nasrane Bacar et les 10″38 (+2,0 m/s) de Dylan Rigot sur 100 m.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter