Menu

Meeting de Huelva : Rénelle Lamote de mieux en mieux

Le Meeting de Huelva (Espagne) a permis à Rénelle Lamote d’améliorer sa meilleure performance de la saison sur 800 m et de se rapprocher des minima pour les Europe. Pierre-Ambroise Bosse a malheureusement été disqualifié.

Déjà partis se réchauffer à Valence lors d’un stage fédéral au début du mois d’avril, le Pays de Cervantes fait décidément envie à Pierre-Ambroise Bosse et à Rénelle LamoteBelle prestation, ce soir à Huelva, de la protégée de Thierry Choffin qui termine troisième du 800 m en 2’00″96, sa meilleure performance de la saison. Rénelle Lamote s’approche de plus en plus des Europe de Berlin, pour lesquels le niveau de performance demandé est de 2’00″60. Dans une course d’une forte densité remportée par la Marocaine Malika Akkaoui (2’00″48), la vice-championne d’Europe en 2016 souhaitait descendre sous les deux minutes, ce qui ne saurait tarder. Elle prouve qu’elle a eu raison de croire en elle après sa blessure au mollet gauche qui l’a écartée des pistes pendant un an. Le double tour de piste a vu un beau chrono de Clarisse Moh en 2’02″72. Même réussite dans la course B pour la spécialiste du 400 m Estelle Perrossier qui améliore son record personnel en 2’06″43.  

Initialement classé quatrième en 1’46″46 sur 800 m, Pierre-Ambroise Bosse a été disqualifié pour avoir franchi la ligne dans l’emballage final. Toujours dans le coup pour la victoire dans la dernière ligne droite, le champion du monde n’a pas réussi à se frayer un chemin à la corde, finissant par ailleurs quasiment en marchant. Les deux premières places reviennent aux Espagnols Saul Ordonez (1’44″44) et Alvaro de Arriba (1’44″99). Lors de toutes ses courses, les performances de Pierre-Ambroise Bosse seront scrutées à la loupe. Un statut plus nouveau qu’inattendu qu’il va maintenant devoir assumer pour espérer poursuivre son ascension.

Si les demi-fondeurs étaient à l’honneur, Jessica Cérival, seule lanceuse de l’Hexagone engagée s’est distinguée avec un jet à 16,39 m. La multiple championne de France devra grappiller quelques centimètres pour sa qualification au grand rendez-vous de l’été (minima à 17,65 m).

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter