Menu

Meeting de Liévin : Armand Duplantis encore très haut !

Malgré un saut d’une aisance hallucinante à 6,07 m, le Suédois Armand Duplantis a échoué à trois reprises à 6,19 m dans sa tentative de record du monde du saut à la perche ce mercredi au Meeting de Liévin.

Cela devenait un événement hebdomadaire et ce n’était pas pour nous déplaire. Quatre jours après avoir franchi 6,18 m à Glasgow et dix jours après passé 6,17 m à Torun, le Suédois Armand Duplantis n’a pas réussi à rehausser d’un centimètre son propre record du monde. Jamais deux sans trois, dit-on. Sauf que parfois, le trois se fait désirer. À seulement 20 ans, les performances de Duplantis sont éblouissantes, mais surtout vertigineuses : sa technique parfaitement réglée et sa vitesse redoutable laissent imaginer qu’il peut continuer à battre son record dans les jours qui viennent.

 

Mercredi soir dans les Hauts-de-France, la liste des participants laissait peut-être imaginer un duel entre Duplantis, vice-champion du monde en plein air en octobre à Doha et le double champion du monde Américain Sam Kendricks, qui a sauté à 6,01 m à Rouen. Mais Duplantis n’a eu besoin de personne, Kendricks n’ayant pas réussi à faire mieux que 5,90 m (tout de même). Le Suédois s’est échauffé à 5,60 m puis 5,80 m au premier essai. Ensuite cela a été une démonstration : 5,90 m, puis 6,07 m, pourtant une barre mythique de la discipline, de façon insolente au premier essai. Un peu émoussé physiquement, il a manqué par trois fois 6,19 m. Tous les concours auxquels Duplantis s’alignera seront très observés et décortiqués. Le prochain en date ? Le All Star Perche de Clermont-Ferrand dimanche, organisé par son mentor Renaud Lavillenie. Nous serons là, évidemment.

Inscrivez-vous à notre newsletter