Menu

Meeting de Montreuil : Les Français au rendez-vous

Alors que le 70ème festival de Cannes éteint ses lumières et range son tapis, le Meeting de Montreuil prend le relais. Son destin est semblable à celui du cinéma et il tient en un mot : l’émotion. Ce soir les stars n’étaient pas sur la Croisette ou sur ses marches désormais mythiques. Mais bien sur le stade Jean-Delbert, qui a vu la participation de champions français et de pointures mondiales. Malgré des températures élevées, les athlètes ont fait le spectacle.

.

Lemaitre et Zahi à toute vitesse

Tous les ingrédients étaient réunis pour briller : du soleil, de la concurrence et une belle ambiance. Alors que le public Montreuillois a encore en tête la formidable performance de Jimmy Vicaut l’an passé avec ses 9″86 au 100m, Christophe Lemaitre ne s’est pas offert le luxe de lui faire un peu d’ombre. Après un demi-tour de chauffe bouclé en 21″22 lors du second tour des Interclubs, le « TGV de Culoz », de retour d’une blessure à la cuisse gauche, a enfin pu se lâcher. Ce n’est pas un hasard si les organisateurs ont choisi de clôturer le meeting avec le 100 m. Quatre des huit athlètes engagés ont déjà réalisé moins de 10 secondes dans leur carrière.

Christophe Lemaitre s’impose sur la ligne droite en 10″18.

Idéalement placé au couloir 4, le médaillé de bronze du 200m aux JO de Rio réussit un bon départ. Mais il est devancé par l’Américain Dentarius Locke. Toujours très fort au finish, l’Aixois met un coup d’accélérateur et ça marche. Il refait son retard, petit à petit : sa marque de fabrique. Le double champion d’Europe de la ligne droite dépasse son rival, casse en premier à l’amorce de la ligne et s’impose en 10″18. Les deux autres Français Stuart Dutamby et Ken Romain se classent quatrième (10″28) et sixième (10″37) de la course, dont a été privé le quadragénaire Kim Collins pour faux départ.

Carolle Zahi avait frôlé de deux centièmes les minima pour Londres sur la ligne droite au Meeting de Montgeron (11″18 contre 11″20). Elle a rectifié le tir ce jeudi en allant décrocher la victoire en 11″18 (+1,1 m/s), et composte son billet pour le rendez-vous londonien. Sa camarade du pôle de Fontainebleau Floriane Gnafoua se classe quatrième en 11″28 alors qu’Orphée Néola termine sixième (11″41). Moins de réussite pour Ayodelé Ikuesan, septième en 11″58.

.

Les minima pour Aurel Manga sur 110 m haies

À domicile, Aurel Manga décroche son ticket pour Londres.

Garfield Darien a l’esprit serein depuis la réalisation des minima sur 110 m haies à Montgeron (13″33). Cela s’est plutôt ressenti sur la piste montreuillois. Même s’il n’arrache que la deuxième place en 13″20, derrière le Jamaïcain Hansle Parchment (13″19), il confirme sa régularité sur les obstacles. En quête des minima, le local Aurel Manga a réussi son pari. Crédité de 13″27, l’hurdler du CA Montreuil 93 réussit un chrono largement inférieur au niveau de performance requis pour les Mondiaux de Londres (13″35). L’autre Français Simon Krauss se classe septième en 13″71.

Match dans le match, le duel entre plusieurs françaises : Sandra Gomis et Alice Decaux opposées à Laura Valette et Cyrena Samba-Mayela. Symboles de l’ancienne et de la nouvelle génération. A ce petit jeu, c’est Laura Valette qui a eu le dernier mot. La Nantaise, bien en rythme entre les obstacles, boucle son 100 m haies en 13″05 et s’acquitte des minima pour les Europe espoirs de Bydgoszcz. La victoire revient à l’impressionnante norvégienne Isabelle Dersen en 12″83.

.

Les demi-fondeurs en forme

On attendait, en plus de sa réaction en zone mixte qui ne manque jamais d’humour, le grand retour de Pierre-Ambroisse Bosse sur 800 m. Le recordman de France de la distance (1’42″53) a été contraint de déclarer forfait en début de semaine à la suite à d’une blessure à la hanche. Beaucoup de suspense sur le double tour de piste avec la victoire du Marocain Mostafa Smaili en 1’46″10. Le Français Nasredine Khatir a fait bonne figure en terminant cinquième en 1’47″15, proche des minima pour l’Euro espoirs (1’46″60). Grosse désillusion pour le champion du monde 2013 Mohammed Aman qui se classe huitième (1’47″53).

Sur la même distance mais chez les dames, la Britannique Shelayna Oskan Clarke l’emporte en 2’00″73 alors que la première Française Clarisse Moh se classe huitième (2’05″13). On retiendra la neuvième place de Charlotte Mouchet en 2’05″16. Un chrono une fois de plus encourageant après ses 2’04″61 du Meeting d’Oordegem (Belgique) le week-end dernier. Les minima pour l’Euro espoirs (2’02″40) ne devrait être qu’une étape pour la sociétaire d’Amiens UC.

Sur les sept français au départ du 1 500 m, on soulignera la cinquième place d’Alexis Miellet (minima pour Bydgoszcz) et la sixième place de Samir Dahmani, tous les deux dans le même chrono de 3’39″55. La course est remportée par l’Ougandais Romuald Musagala en 3’36″39. Enfin, sur 5 000 m, Florian Carvalho n’a pas démérité avec 13’32″00, à seulement dix petites secondes de Londres (13’22″60).

.

Bigot au marteau, c’est costaud

Coté concours, quelques individualités devaient être intéressantes à suivre. On n’a pas été déçu. La grosse sensation française de la compétition est venue de la cage de marteau et plus précisément de Quentin Bigot. Victorieux à Forbach il y a cinq jours (77,30 m), le champion d’Europe juniors 2011 n’a pas fait mieux, en expédiant son engin à 76,59 m mais conforte sa place dans le top 8 mondial. Il monte sur la deuxième marche du podium derrière l’intouchable Polonais Pavel Fajdek (80,14 m).

Très attendue par le public, Mélina Robert-Michon qui s’est réveillée avec un torticolis ce matin s’est contentée d’un jet mesuré à 59,81 m, dans un concours du disque remporté par l’Ukrainienne Natalia Semenova (60,97 m). Pauline Pousse termine quatrième avec un lancer à 58,69 m. Dans le bac à sable, Antoinette Nana Djimou prend ses marques et bondit à 6,28 m. Sur le sautoir de perche Ninon Guillon-Romarin efface une barre placée à 4,40 m.

.

Mayer forfait de dernière minute

Le 8 février au meeting de Bercy, le triathlon avait recueilli un gros succès auprès du public. Le Meeting de Montreuil a logiquement réitéré cette expérience. Non, rassurez-vous, il n’y a pas eu de vélo ou de natation ce soir. Mais bien un 100 m, un concours de longueur et du poids. Pour le plus grand bonheur de Kévin Mayer. Mais le vice-champion olympique du décathlon a déclaré forfait en tout début de soirée à la suite d’une douleur à l’adducteur gauche. Déjà sélectionnable pour les Mondiaux, il a préféré ne pas prendre de risque. La prochaine sortie du recordman d’Europe de l’heptathlon est prévue à Hérouville, le 15 juin où il doit prendre part au 110 m haies et au concours de la perche.

Jérémy Lelièvre remporte le classement (11″12, 7,32 m et 14,52 m) avec 2 485 points devant Ludovic Besson (2 315) et Yann Besson (2 264).

Tous les résultats

Inscrivez-vous à notre newsletter