Menu

Meeting de Paris : Stratosphérique Kévin Mayer

Une démonstration. A six semaines des Championnats du Monde à Londres, Kévin Mayer réalise une démonstration. Ce samedi à l’occasion d’un triathlon organisé dans le cadre du Meeting de Paris, le vice-champion olympique du décathlon pulvérise deux records personnels.

Habitué à des performances de très haut vol sur dix travaux, Kévin Mayer s’est engagé sur un triathlon, dans son jardin. Pour son plus grand bonheur puisqu’il est à l’initiative de la proposition. Non, rassurez-vous, il n’y a pas eu de vélo ou de natation ce soir. Mais bien un concours de lancer de javelot, un 110 m haies et un saut en longueur.

Le vice-champion olympique du décathlon a tout d’abord pris le soin d’expédier son engin à 66,15 m avant d’enchainer avec un lancer à 70,54 m, explosant son record personnel de plus de quatre mètres (66,09 m en 2013). Il a ensuite effacé sobrement les dix haies du stade Charléty en 13″78 et en a profité pour mettre une belle claque à sa marque personnelle (14″01). Dans le bac à sable, le spécialiste des épreuves combinées s’envole à 7,13 m. Kévin Mayer remporte le classement avec un total de 2746 points.

Déjà sélectionnable pour les Mondiaux, cette compétition aura permis au recordman d’Europe de l’heptathlon de jauger son état de forme du moment. A cette interrogation, tout se passe pour le mieux. A seulement 25 ans, l’athlète entrainé par Jean-Yves Cochand et de Bertrand Valcin réalise des performances historiques. Il est en train, comme le fait Renaud Lavillenie actuellement, de marquer son sport durablement. Il aura l’occasion de le marquer un peu plus du côté de Londres en août…

Inscrivez-vous à notre newsletter