Menu

Meeting de Pierre-Bénite : Eloyse Lesueur-Aymonin bondit vers Berlin

Eloyse Lesueur-Aymonin a impressionné à la longueur lors du Meeting de Pierre-Bénite. La championne du monde en salle s’est imposée avec un envol à 6,71 m et s’est débarrassée des minima pour Berlin. Les 14,16 m (+2,1 m/s) de Rouguy Diallo au triple saut et les 4,38 m de Ninon Guillon-Romarin à la perche sont les autres temps forts de cette compétition.

Dans cette compétition spécialement dédiée aux sauts (perche, hauteur, longueur, triple-saut), Eloyse Lesueur-Aymonin était tout particulièrement attendue au bout du sautoir. Elle n’a pas déçue. Grâce à un quatrième bond mesuré à 6,71 m, soit un centimètre de plus que le minimum demandé pour l’Allemagne, la sociétaire du SCO Ste Marguerite devrait participer à sa treizième grande compétition internationale avec l’équipe de France en août. Sa belle saison hivernale lui avait déjà permis de retrouver la pleine possession de ses moyens. Elle est en train de confirmer cet été après deux années compliquées.

Rouguy Diallo arrivait pleine d’ambition, l’esprit libéré après s’être acquittée du NPR au Meeting de Shanghai. La championne du monde juniors de 2014, sous l’œil attentif du coach Teddy Tamgho, a encore une fois fait preuve d’une belle régularité plus ou moins aux alentours des 14 mètres pour une performance de pointe à 14,16 m, à son deuxième essai. Malheureusement un chouia trop venté (+2,1 m/s). La recordwoman de France du saut à la perche Ninon Guillon-Romarin a franchi une barre placée sur des taquets à 4,38 m. Sur ce qu’elle a montré cet hiver, elle capable de monter en puissance jusqu’aux Europe de Berlin. On retiendra également les victoires de Prisca Duvernay à la hauteur (1,81 m) et de Raihau Maiau à la longueur (7,73 m).

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter