Menu

Meeting Metz Moselle Athlélor : Eloyse Lesueur-Aymonin s’envole, Wilhem Belocian accélère

Pour sa rentrée à Metz, Eloyse Lesueur-Aymonin a réussi à satisfaire le niveau de performance requis pour les Championnats d’Europe en salle au saut en longueur avec 6,60 m. Wilhem Belocian a amélioré son meilleur chrono de l’hiver sur 60 m haies en 7″61. Cynthia Anaïs pourrait également faire partie du voyage à Glasgow après avoir bouclé son 800 m en 2’03″38.

En s’envolant à 6,60 m à son troisième essai, Eloyse Lesueur-Aymonin a réalisé dès sa première compétition en 2019 le niveau de performance requis pour les Europe en salle (6,50 m). Deuxième derrière la Biélorusse Nastassia Mironchyk-Ivanova (6,67 m), la sociétaire de la SCO Sainte-Marguerite devrait en toute logique honorer sa 33e sélection en Bleu, en Ecosse (1-3 mars). Une bonne nouvelle pour la recordwoman de France en salle de la longueur. Cepednant, une douleur ressentie à la voûte plantaire lors de l’échauffement, qui ne l’a cependant pas empêchée de bondir loin. L’autre Française qui rêvait de décrocher les minima dimanche à Metz se nomme Cynthia Anaïs. L’athlète de Saint-Denis Emotion a coupé la ligne d’arrivée du 800 m en deuxième position avec 2’03″38 derrière la Suédoise Lovisa Lindh (2’02″70). Elle devient la deuxième tricolore à s’acquitter du NPR pour Glasgow (fixé à 2’03″50) après Rénelle Lamote.

Très régulier depuis début janvier avec un meilleur chrono à 7″65, Wilhem Belocian a accéléré le rythme ce dimanche. Deuxième du 60 m haies en 7″61 (7″68 en séries), le champion du monde juniors a donné du fil à retordre jusqu’à la ligne d’arrivée à l’Américain Jarret Eaton, chronométré un centième plus vite. Il s’agissait de la meilleure performance française de la saison avant que Pascal Martinot-Lagarde ne lui réponde à Liévin dans la soirée avec 7″57. Sur la même distance mais chez les femmes, record personnel amélioré de six centièmes pour Fanny Quenot, quatrième en 8’’16 d’une finale remportée par la Finlandaise Noorlalotta Neziri en 8″03. Dans un jour sans, Jimmy Gressier a dû se contenter d’un chrono de 7’58″70 sur 3000 m, loin du vainqueur Australien Stewart McSweyn (7’44″90).

Inscrivez-vous à notre newsletter