Minima olympiques pour Alexis Phelut sur 3000 m steeple à Oordegem

30 mai 2021 à 11:00

SOLDES I-RUN

Le vice-champion d’Europe juniors en 2017 et espoirs en 2019 Alexis Phelut s’est acquitté des minima olympiques de Tokyo sur le 3000 m steeple en 8’18”67 à Oordegem (Belgique) samedi soir.

La coutume depuis plusieurs années est de chercher des chronos dans des courses rapides à l’étranger, par exemple à Oordegem. Souvent d’ailleurs avec succès. Oui, on ne va pas se le cacher. Le Meeting d’Oordegem, on le fait pour claquer un chrono. Le résultat attendu est généralement celui escompté. Alexis Phelut ne dira sûrement pas le contraire. Auteur d’une rentrée record en 8’29″58 le 19 mai dernier à Castiglione della Pescaia (Italie), le Clermontois de 23 ans a passé un nouveau palier lors de la réunion flamande. Le demi-fondeur entraîné par Jean-François Pontier a coupé la ligne d’arrivée avec un grand sourire en abaissant de plus de dix secondes son record personnel dans le temps de 8’18″67, sous le niveau de performance requis par la FFA en 8’22″00. « Je suis très content, ça fait deux ou trois semaines que je sais que la forme est là et que j’ai les minima dans les jambes. J’espérais les faire lors de ma première course il y a une dizaine de jours sauf qu’il y avait vraiment de mauvaises conditions avec beaucoup de vent et un lièvre qui n’a pu respecter les allures demandées. Faire 8’29 comme ça, je savais que ça valait bien mieux. À Oordegem, je voulais partir sur 8’20 mais cette fois le lièvre n’était pas top techniquement sur les barrières donc j’ai pris mes responsabilités en menant plus de 2000 m mais vu qu’il n’y avait pas de vent, ce n’était pas très gênant. Je passe sur des bases un peu plus lentes que les minima sur le premier 1000 m mais je ne me suis pas affolé, je savais que je pouvais finir fort et surtout le dernier 400 m. Ça vient récompenser beaucoup de travail mais ce n’est qu’une étape de franchie. »

Alors qu’il n’y a que trois places pour le grand rendez-vous planétaire de l’été sur 3000 m steeple, les choix à venir des sélectionneurs pourraient être cornéliens. En effet, plusieurs Français (Djilali Bédrani, Jimmy Gressier, Mahiedine Mekhissi, Yoann Kowal, Louis Gilavert ou encore Mehdi Belhadj) postulent pour une place en équipe de France au Japon. La sélection finale pourrait s’établir lors des Championnats de France Elite à Angers (25 au 27 juin 2021). On s’en réjouit d’avance !

Au chapitre des performances marquantes côté tricolore, notons les records personnels en 2’01″53 et en 1’47″25 de Charlotte Pizzo et de Sacha Cultru sur 800 m mais aussi celui de Félix Bour sur 5000 m en 13’30″31 alors qu’il n’avait plus couru sur piste depuis deux ans. Après une saison blanche en 2020, Victor Coroller est descendu sous les 50 secondes sur 400 m haies en 49″74.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Championnats du Monde juniors : La sélection tricolore pour Nairobi

Championnats du Monde juniors : La sélection tricolore pour Nairobi

Découvrez la liste des 27 français sélectionnés pour les Championnats du Monde juniors, qui se dérouleront du 17 au 22 août à Nairobi (Kenya). Quelques jours seulement après avoir décroché 12 médailles aux Championnats d'Europe à Tallinn (Estonie), les Bleuets feront...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !