Menu

Morhad Amdouni en route pour le marathon

A une semaine du Marathon de Paris, Morhad Amdouni se confie sur ses objectifs dans la Capitale, se montrant comme à son habitude combatif et optimiste.

Champion d’Europe du 10 000 m et troisième sur 5 000 m à Berlin l’été dernier, Morhad Amdouni a d’abord mis de longs mois à digérer ses deux médailles. Les sollicitations médiatiques, l’envie de souffler, de profiter de sa famille et de son fils Soan né en septembre, a pendant un temps pris le pas sur l’envie de s’entraîner. Résultat : le sociétaire du Val d’Europe Athlétisme n’a pris part qu’à deux courses depuis août. Deux 10 km sur route, à Allonnes le 14 novembre 2018 (28’56) et à Paris le 24 mars 2019 (29’43), qu’il a facilement remportés : « C’est un bonheur d’être aux côtés de runners, de partager ma passion et d’expliquer ce que je fais au quotidien. Donner envie aux gens de faire de la course à pied n’a pas de prix. Montrer que malgré mon titre de champion d’Europe, je garde les pieds sur terre. J’aime l’ambiance des courses populaires où peu importe son niveau on se retrouve tous sur une ligne de départ pour courir et se faire plaisir ».

.
Paris 2024 en ligne de mire

Le Marathon de Paris (14 avril) trotte dans la tête du protégé de Philippe Dupont depuis plusieurs mois : « La saison 2019 est particulière parce qu’elle est relativement longue. Les Mondiaux de Doha sont programmés tard (27 septembre au 6 octobre). A cette période de l’année, l’idée c’est de travailler le foncier ». Pour sa première expérience sur la distance, sur la reine des courses hexagonales, Morhad Amdouni veut vivre cette aventure sans se fixer d’objectif mais aimerait quand même voir quel peut être son niveau : « Je ne me mets pas de limite. La clé de la réussite de ce marathon, ça va être d’avoir de l’envie et de la rigueur. Cette première expérience sur marathon me motive beaucoup. En s’engageant sur 42 kilomètres, il vaut mieux être motivé. Je cherche avant tout à me faire plaisir. Il y aura au moins deux lièvres pour les Français sur une allure de 2h10. On verra comment va se dérouler la course mais je souhaite courir à mon meilleur niveau et me battre pour tenir le plus longtemps possible à ce rythme. Si beaucoup d’athlètes français viennent pour réaliser les minima pour Doha, il faudra rester concentré sur soi-même ». Heureux que Paris accueille la grande messe du sport mondial en 2024, le double médaillé européen l’an passé a déjà cette échéance dans un coin de sa tête : « L’objectif c’est de se tester sur un marathon dans l’optique des JO 2024 à Paris ».

Morhad Amdouni sera, déjà, à coup sûr l’un des hommes à suivre dans la Capitale.

ÉVÉNEMENT À VENIR

Meeting de Marseille

Inscrivez-vous à notre newsletter