On a testé la Metaracer, chaussure avec plaque carbone d’Asics

03 février 2021 à 11:26

NIKES SOLDES

Sortie en juin dernier en vue des Jeux olympiques de Tokyo en 2020, la METARACER d’Asics est une chaussure ultra-rapide équipée d’une plaque carbone. La marque nippone vient de sortir en janvier un nouveau coloris bleu de ce modèle et nous l’avons testé. Que vaut-elle sur le terrain ? Voici nos impressions.

Il y a quelques jours, nous vous parlions que la METARACER d’Asics, dotée d’une plaque carbone qui fait toute sa spécificité, se parait de deux nouveaux coloris, une version bleu et une version rose. Nous avons confié une paire à Antoine, un de nos photographes-rédacteurs, athlète de niveau interrégional spécialiste sur 800 m. L’occasion pour lui de tester ce modèle unanimement considéré comme l’une des chaussures de running phare de 2020 et de nous donner son ressenti au travers d’un compte-rendu.

Premières impressions

Pour commencer, les METARACER sont les premières ASICS que je porte depuis plusieurs années. Ce test est donc une redécouverte pour moi qui ai l’habitude de chausser la marque au swoosh. Grâce à la séance photo toute particulière que nous lui avons réservée (voir ci-dessous), je vous laisse juger de son look que je trouve séduisant. Chacun ses goûts mais avec le bleu fluo et son design travaillé, cette paire se fait vite remarquer dès mes premières sorties. Si vous êtes adeptes de chaussures de running plus sobres, vous devrez peut-être vous tourner vers un autre modèle. Le logo de la marque est facilement identifiable. Au premier coup d’œil il n’y a déjà pas de doute : on a bien à faire à une chaussure légère (199 gr pour les hommes et 182 gr pour les femmes). Très effilée, elle donne l’impression que seul le nécessaire a été gardé. Le mesh perforé respirant a la particularité d’être hydrophobe, belle ironie du sort puisque, honnêtement, dans cette couleur la forme de la chaussure rappelle vraiment celle d’une goutte d’eau. Il est à noter que la lame en carbone est cachée au cœur de la semelle et est donc complètement invisible de l’extérieur.

Si elle arbore un drop de 9 mm (par comparaison, la Next% a un drop de 8 mm) et une semelle (24 mm d’épaisseur au talon et 15 mm à l’avant du pied) assez fine par rapport à la majorité des modèles concurrents équipés d’une plaque carbone, les METARACER sont aussi dotées des meilleures technologies de la marque japonaise. La semelle intermédiaire affiche la technologie Flytefoam qui apporte deux ingrédients nécessaires à la performance : la légèreté et la réactivité. On note également que cette technologie promet un retour d’énergie maximal pour une foulée plus dynamique.

Premières sensations

À peine les METARACER enfilées, la première sensation que l’on sent est sa rigidité. La plaque carbone, qui s’étend du talon au bout des orteils, épouse la forme du pied pour finir légèrement relevée sur l’avant pour aider à dérouler l’appui. Elle assure aussi une propulsion vers l’avant, aidant lors de ma poussée mais aussi à fluidifier la foulée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser en voyant les 199 grammes affichés sur la balance : la semelle n’est pas trop étroite et assure donc une bonne stabilité. Je vous en parlais juste en haut, son confort repose surtout sur la technologie Flytefoam. Cette mousse qui compose l’intégralité de la semelle confère un bon amorti sans pour autant être molle. Après avoir amorti votre appui, la mousse participe à vous propulser vers l’avant grâce à ses propriétés de rebond. Dès les premiers mètres, on se sent à l’aise, et on remarque que la paire n’est pas que dynamique mais a aussi de réelles qualités de confort. Et on s’en aperçoit dès les premières foulées que l’on est immédiatement incité à accélérer, ça répond bien au sol avec un retour d’énergie impressionnant.

Sur le terrain

Contrairement à d’autres modèles concurrents qui disposent aussi d’une plaque carbone, la METARACER a été uniquement pensée pour la performance. Il ne s’agit pas de vadrouiller pour votre sortie quotidienne avec cette paire. Histoire de mesurer ce que cette paire a vraiment dans le ventre, j’ai effectué plusieurs séances de VMA et d’autres un peu plus longues. Me voilà donc avec quelques bonnes sorties, et des dizaines de kilomètres au compteur de ces “raceuses”. 

La METARACER semble particulièrement adaptée pour les courses du 5 km au semi-marathon, en passant par le 10 km dans lequel elle excelle. Elle ravira même les meilleurs coureurs jusqu’au marathon. Et en réalité, si elle est annoncée comme étant faite pour les courses, elle sera aussi d’une formidable compagnie pour vos séances d’entraînement allant de la VMA courte jusqu’au seuil. La paire semble très résistante mais la durée du test n’est pas assez longue pour l’affirmer avec certitude. C’est le seul élément qui est à surveiller sur ce modèle.

Conclusion

En résumé, la METARACER d’Asics s’impose comme une excellente chaussure de compétition qui allie amorti modéré, lame de carbone discrète et confort impeccable. Selon moi, elle fait sûrement  partie des meilleures paires de running qui existent aujourd’hui sur le marché. Avec son prix de vente affiché à 200 €, la METARACER fait non seulement partie des chaussures à plaque carbone les plus accessibles du marché, mais elle semble aussi être tout en haut du classement en ce qui concerne le rapport qualité-prix. La METARACER joue dans la cour des grands.

Les notes de la Metaracer d’Asics

Esthétisme (9/10)

Dynamisme (10/10)

Confort (7/10)

Stabilité (8/10)

Accroche (6/10)

Rapport qualité/prix (8/10)

Asics Metaracer

Disponible chez I-RUN

ARTICLES RÉCENTS
All Star Perche : Renaud Lavillenie en patron à la maison

All Star Perche : Renaud Lavillenie en patron à la maison

Armand Duplantis peut trembler ! Dans sa salle d'entraînement d'Aubière, Renaud Lavillenie a signé la troisième meilleure performance de sa carrière en franchissant 6,06 m au All Star Perche ce samedi. Il s'est ensuite attaqué sans succès au record du monde du...

Suivez en direct le All Star Perche avec Renaud Lavillenie

Suivez en direct le All Star Perche avec Renaud Lavillenie

Pour son ultime concours avant les Championnats d'Europe en salle de Torun, Renaud Lavillenie sera la tête d'affiche du All Star Perche ce samedi après-midi à Aubière. Malgré l'absence d'Armand Duplantis et de Sam Kendricks, Renaud Lavillenie, fondateur et...

Meeting de Toulon : À midi, Jimmy Gressier régale

Meeting de Toulon : À midi, Jimmy Gressier régale

À l'heure du déjeuner, Jimmy Gressier a régalé les téléspectateurs ! Débarqué à Toulon pour valider son ticket sur 5000 m aux Jeux olympiques de Tokyo, le demi-fondeur français n'a pu remplir son contrat ce vendredi mais il a bouclé son effort dans le très bon chrono...

Suivez en direct le Meeting de Toulon avec Jimmy Gressier

Suivez en direct le Meeting de Toulon avec Jimmy Gressier

Ce vendredi, à Toulon, Jimmy Gressier part à l'assaut des minima pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 5000 m fixés à 13'13"50. Suivez cette tentative sur notre page Facebook à partir de 12h30. C'est le jour J pour Jimmy Gressier. Désireux de s'acquitter le plus...

APPLICATION NOLIO
NOLIO
BOUTIQUE STADION
Collection Running Stadion
BONS PLANS
Nike Air Zoom Tempo NEXT%
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly NEXT%

Adidas Adizero Pro
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Pro
Asics Metaracer
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaracer

NEWSLETTER

Rejoignez nos 25 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !

© 2020 – STADION-ACTU