Menu

Orléans Perche Elite Tour : Minima européens pour Axel Chapelle et Alioune Sene

Lors du Perche Elite Tour d’Orléans samedi soir, Axel Chapelle et Alioune Sene ont frappé fort en réalisant les minima pour les Championnats d’Europe en salle avec une barre de 5,71 m.

C’est ce qu’on appelle faire le job ! Respectivement huitième et douzième de la finale des Europe de Berlin l’été dernier, Axel Chapelle (23 ans) et Alioune Sene (22 ans) se sont débarrassés des minima européens dès leur premier concours de l’année. A Orléans, les deux perchistes ont passé une barre à 5,71 m dès leur première tentative mais c’est bien Axel Chapelle qui s’impose au bénéfice des essais. Beaucoup mieux que les 5,65 m demandés pour Glasgow (1-3 mars) : « Je m’attendais à réaliser les minima dès aujourd’hui (hier) », explique le champion du monde juniors en 2014. Ce n’est pas un soulagement dans le sens où je vise bien plus haut. Mais c’est bien de faire plus de 5,70 m dès la première compétition, surtout sur un élan réduit. Ça montre que la suite devrait être meilleureTechniquement c’était pas trop mal, ça correspond avec ma progression à l’entraînement, et ce ce je fais sur le perche me parait mieux. Je suis content, mais pas encore satisfait. Je dois faire mieux maintenant ». 

Bonne nouvelle également pour Alioune Sene qui améliore sa meilleure marque personnelle d’un centimètre établie le 20 mai dernier lors du deuxième tour des Interclubs à Aix les Bains : « J’étais venu à la recherche de repères étant donné que c’était ma première compétition depuis Berlin. A l’entraînement j’avais de bonnes sensations mais la première compétition est toujours difficile à aborder. L’ambiance d’Orléans a su me donner des ailes donc j’en ai profité au maximum ». A retenir également, toujours côté Français, le record personnel à 5,55 m de l’espoir Thibault Collet et la même hauteur pour son grand frère Mathieu Collet qui égale son propre record à cette occasion.

.
Déjà trois Français au-dessus des minima

En ajoutant Renaud Lavillenie qui a franchi 5,82 m vendredi à Tignes (voir notre article), et alors que l’année ne vient que de débuter, ce sont déjà trois Français qui sont sélectionnables pour le rendez-vous continental de l’hiver. Pour trois places. Une nouvelle illustration de la densité exceptionnelle des perchistes tricolores. La discipline s’emballe en ce mois de janvier et un bond à 5,71 m ne suffira sans doute pas pour monter dans l’avion pour l’Écosse : « Ils sont moins élevés que les années précédentes, donc les minima finalement ça veut rien dire. Il faut être dans les trois premiers français », indique Axel Chapelle. Chez les féminines, dans un concours remporté par la Suédoise Michaela Meijer (4,50 m), satisfactions pour la récente recordwoman de France juniors Alice Moindrot et Charlotte Gaudy qui ont passé 4,30 m et 4,20 m.

Inscrivez-vous à notre newsletter