Menu

Perche Elite Tour de Rouen : Meilleure performance mondiale pour Sam Kendricks

L’Américain Sam Kendricks a remporté samedi le concours du Perche Elite Tour de Rouen, en réalisant la meilleure performance mondiale de l’année avec 5,90 m. Sa compatriote Katie Nageotte l’a emporté chez les femmes en franchissant 4,74 m. Les Français ont réalisé des réglages dans l’optique des France Elite à Miramas le week-end prochain.

Malgré l’absence des champions du monde en salle Renaud Lavillenie, en délicatesse avec son ischio-jambier droit, et Kevin Mayer, touché au dos, qui ont préféré jouer la prudence, la fête aura été belle au Kindarena ce samedi. Plusieurs parmi les meilleurs perchistes de la planète se sont réunis dans la ville aux cent clochers. La compétition aura été marquée par le show de Sam Kendricks qui a pris seul la tête des bilans mondiaux en franchissant 5,90 m. Jusqu’à ce soir, c’était son camarade Andrew Irwin qui détenait la marque avec 5,88 m. Le champion du monde de Londres en 2017 a signé un concours presque parfait puisqu’après avoir connu un premier échec de la soirée à 5,45 m, il a franchi dès son premier essai les barres à 5,65 m, 5,75 m, 5,85 m et 5,90 m. Ses concurrents ne l’ont jamais inquiété : « Je voulais absolument battre le record des Etats-Unis à 6,01 m. Je vais continuer à me battre pour enchaîner les performances », a-t-il commenté après la compétition. Le champion olympique brésilien Thiago Braz Da Silva et le Grec Konstantinos Filippidis ont tous les deux franchi une barre à 5,65 m et complètent ce joli podium.

.
Les Français encore en rodage

Le meilleur tricolore n’est pas celui qu’on attendait le plus mais a été le prometteur international juniors Ethan Cormont qui se classe sixième du concours avec 5,45 m. Derrière, avec la même hauteur, Stanley Joseph retrouve des sensations après une blessure à la cheville gauche au mois de juin dernier : « Je peux sauter sans douleur, c’est déjà une bonne chose mais je manque encore un peu d’entrainement. Physiquement je n’ai pas encore les moyens de tenir un concours. Malgré l’absence de Renaud (Lavillenie) et de Kevin (Mayer), il y a une chaude ambiance, ça n’a pas refroidi les ardeurs des spectateurs ».

Après trois semaines d’arrêt à la suite d’une douleur sous l’orteil du pied droitAlioune Sene a repris la compétition ce samedi. L’athlète entraîné à l’INSEP par Gérald Baudouin termine huitième avec 5,35 m : « C’était un peu juste pour préparer Rouen dans de bonnes conditions. Je suis d’autant plus frustré qu’il y a un magnifique plateau et un public de folie. Même si je suis dans ma bulle, de la piste d’élan, ça vibre ! On ressent une atmosphère de très haute intensité, je ressens les claquements de mains des spectateurs, les encouragements. C’est vraiment le type d’ambiance que j’aime ». Finaliste des Europe de Berlin à la perche, le Clermontois avait parfaitement débuté sa saison hivernale le 12 décembre dernier à Orléans en réalisant les minima pour les Championnats d’Europe de Glasgow (5,71 m pour 5,65 m).

.
Nageotte devant Stefanidi

Chez les femmes, Katie Nageotte a enlevé le concours avec une barre à 4,74 m. L’Américaine peut être satisfaite même si elle a trouvé à qui parler. La championne olympique en titre Katerina Stefanidi s’est envolée à 4,62 m lors de son entrée dans le concours avant d’échouer par trois fois à 4,74 m, une barre ordinaire pour elle. La Grecque est d’ailleurs l’actuelle détentrice du record de l’épreuve établi l’année dernière (4,82 m).

La locale de l’étape, Marion Lotout (3e), licenciée au Stade Sottevillais a franchi une barre à 4,30, ratant d’un cheveu 4,40 m : « J’y ai cru, je loupe de pas grand chose, ce qui aurait constitué ma meilleure performance de l’hiver. Il manque un peu de levier et de profondeur de saut. J’ai pris de bons réglages pour les France Elite à Miramas la semaine prochaine ». Si elle ne paraît pas encore suffisamment armée pour aller titiller le duo de tête, la Française n’a pas à rougir de sa prestation devant les siens. Et à défaut de ne pas avoir pris part à la bagarre pour le haut du classement, la perchiste tricolore a été à coup sûr l’athlète la plus soutenue par le public rouennais tout à fait connaisseurs : « J’ai pris énormément de plaisir avec eux  ».

Inscrivez-vous à notre newsletter