Menu

Prom’ Classic : Mohammed Serghini et Ophélie Claude-Boxberger s’imposent

8000 coureurs étaient au départ de la 19e édition des 10 km de la Prom’ Classic à Nice ce dimanche matin, remportée par Mohammed Serghini et Ophélie Claude-Boxberger. Le vent est venu jouer les trouble-fête.

C’est devenu au fil des ans un classique. Un rendez-vous incontournable pour certains. Apprécié de tous. En ce début d’année 2018, l’événement fait son retour sur la Promenade des Anglais, comme le veut la tradition. En effet, après l’attentat du 14 juillet 2016, il n’était pas envisageable pour les organisateurs de prévoir la course sur un parcours endeuillé et les participants avaient disputé le 10 km sur la voie rapide. Du coté des résultats, la victoire revient à Mohammed Serghini (30’06) à l’issue d’un final très serré, quatre secondes devant James Theuri (30’10). La troisième place revient à Emmanuel Lejeune (30’38).

Les conditions météo peu optimales n’auront pas permis d’assister à la chute de nombreux records personnels. Yosi Goasdoué (30’36), cinquième de l’épreuve niçoise, est lui aussi frustré du chrono contre ce trublion d’Éole : « Je fais une belle course mais le vent était vraiment pénible. On a eu du vent de dos les cinq premiers kilomètres (passage en 14’35) et du vent de face dans les cinq derniers. On aurait tous mérité mieux au niveau du temps ».

Un peu plus loin, on retrouve certains visages bien connus des bitumes nationaux à l’image de Clément Anglada (30’42), Nicolas Navarro (30″43), Paul Lalire (30’47) ou encore Abderrazak Charik (31’03).

.

Ophélie Claude-Boxberger en forme

Côté féminines, Ophélie Claude-Boxberger s’élançait avec la pancarte de favorite dans le dos, une semaine après avoir explosé son record lors de la Corrida de Houilles en 33’42. Aujourd’hui la sociétaire du Montbéliard Belfort Athlétisme fait une nouvelle fois voler en éclats son record personnel, de plus de dix secondes (33’28) et prouve sa belle forme de début d’année. Elle reste toutefois à distance du record de l’épreuve détenue par Sophie Duarte en 32’21 (2014). Celle-ci, championne d’Europe de cross en 2013, termine deuxième en 34’20 alors qu’Aurore Guérin monte sur la troisième marche du podium (34’38).

Les championnes de France 2017 du 10 km et du semi-marathon, Mélanie Doutart (34’40) et de Fanny Pruvost (35’32) se classent respectivement quatrième et cinquième.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur