Relais Mondiaux : Direction Tokyo pour le 4×100 m et 4×400 m féminin

02 mai 2021 à 21:28

SOLDES I-RUN

Les 4×100 m et 4×400 m femmes tricolores ont officiellement décroché leur qualification pour les JO de Tokyo à l’occasion des Relais Mondiaux de Chorzow (Pologne) disputés samedi et dimanche.

Les Relais Mondiaux de Chorzow ne manquaient pas d’enjeux pour l’équipe de France. La compétition, où une flopée de nations de premier plan étaient absentes de cette édition 2021 (États-Unis, Australie, Jamaïque, Bahamas…), était qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo et pour les Championnats du Monde de Eugene programmés en 2022. Si les 4×100 m et 4×400 m masculins ont déjà leur billet en poche pour le Japon, les 4×100 m et 4×400 m féminins ainsi que le 4×400 m mixte devaient passer la surmultipliée pour les rejoindre. Les 8 premières équipes sur 4×100 m et 4×400 m (hommes et femmes), et les douze premières sur le 4×400 mixte étaient automatiquement retenues pour le Japon. Pour être du voyage aux États-Unis dans un peu plus d’un an, il fallait terminer dans les 10 meilleures équipes (12 pour le 4×400 m relais mixte).

Lors de la première journée samedi soir, les Bleues du 4×100 m (Orlann Ombissa-Dzangue, Cynthia Leduc, Maroussia Paré et Sarah Richard Mingas) ont superbement remporté leur série en 43″51 et valident leur billet pour Tokyo. Ce soir, alors que Wided Atatou remplaçait Orlann Ombissa-Dzangue au départ, les relayeuses ont connu une mésaventure en allant pas au bout de leur course après une mauvaise transmission au dernier passage de témoin.

Malgré l’absence surprenante de l’expérimentée Agnès Raharolahy, le 4×400 m féminin (Amandine Brossier, Sokhna Lacoste, Shana Grebo et Floria Gueï) a décroché la huitième et dernière place qualificative pour la finale en 3’30″46, un classement synonyme de qualification pour Tokyo et Eugene. En finale ce dimanche, avec une équipe largement remaniée, elle a coupé la ligne d’arrivée au huitième rang en 3’40″48. Toujours sur le 4×400 m mais chez les hommes, Mamadou Kasse Hann, Loïc Prévot, Nicolas Courbière et Thomas Jordier ont terminé à la troisième place de leur série en 3’04″78, obtenant le dernier ticket pour le top 8 et pour Eugene l’an prochain. En finale, l’équipe là aussi totalement modifiée, s’est classée en septième position en 3’06″16.

 

Déception pour le 4×100 m hommes

Alors qu’on le considérait comme la plus sérieuse chance de médaille, le 4×100 m masculin tricolore n’a pas été capable de rallier la finale samedi. Avec un chrono moyen de 39″08, Amaury Golitin, Marvin René, Mickaël Zézé et Mouhamadou Fall ont dû se contenter de la troisième place de leur série, échouant à seulement deux centièmes d’une qualification au temps pour la finale qui s’est courue ce dimanche soir. Qualifiés pour les JO de Tokyo grâce à leur huitième place en finale des Mondiaux 2019, les Bleus repartent avec un lot de consolation en compostant leur billet pour les Mondiaux de Eugene en 2022. Il est à souligner que Christophe Lemaitre, présent en Pologne, n’a pas été aligné par l’encadrement dans le quatuor, et Jimmy Vicaut, installé en Floride depuis fin 2019, manquait à l’appel.

L’objectif des Bleus était simple en arrivant à Chorzow (Pologne) : Qualifier l’ensemble des équipes pour les JO de Tokyo. Malheureusement, le 4×400 m mixte ne sera pas de la partie. Amandine Brossier, Elise Trynkler, Christopher Naliali et Thomas Jordier n’ont pas réussi à franchir l’écueil des séries en prenant la troisième place en 3’20″95, un chrono insuffisant pour passer en finale et se qualifier pour Tokyo. Si on ne peut que se réjouir de voir quatre relais français (4×100 et 4×400 m hommes et femmes) à Tokyo, il faudra toutefois élever son niveau au pays du Soleil Levant pour éviter le naufrage de Rio en 2016 où aucune équipe n’était parvenue à atteindre la finale.

Tous les résultats sur World Athletics.

Crédits photos : World Athletics

ARTICLES RÉCENTS
Morhad Amdouni : « Ce doublé ne me fait pas peur »

Morhad Amdouni : « Ce doublé ne me fait pas peur »

Stadion vous propose de découvrir les athlètes français qui vont essayer de nous faire vibrer aux Jeux olympiques de Tokyo. Pour ses premiers Jeux, Morhad Amdouni ne fait pas les choses à moitié en décidant de doubler le 10 000 m (30 juillet à Tokyo) et le marathon (8...

Athlétisme : Stadion aux Jeux olympiques de Tokyo

Athlétisme : Stadion aux Jeux olympiques de Tokyo

Stadion, votre média spécialisé dans l'actualité de l'athlétisme, a le plaisir d'annoncer sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo. Pendant dix jours, nous allons nous régaler ensemble à suivre les athlètes français en quête de performances et de médailles. Depuis...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !