Menu

Résultats du week-end : Le record et les minima pour Gabriel Bordier

A l’occasion d’un week-end riche en performances, découvrez notre sélection des résultats des athlètes français avec Gabriel Bordier qui a amélioré le record de France espoirs du 20km marche. Claudia Saunders a fait bonne impression sur 800 m à Nashville en 2’00″75.

La mission était tout à fait dans les cordes de Gabriel Bordier. Premier Français lors du match international de Podebrady (République Tchèque) en 1h23″02″, cette performance laissait présager qu’il était capable d’aller beaucoup plus vite. En Espagne (La Corogne), samedi, il a eu l’occasion de se faire à nouveau une idée du bon travail qui a été accompli à l’entraînement. Le médaillé de bronze aux Europe espoirs sur 20 km à Bydgoszcz a signé un nouveau record de France espoirs sur la distance en 1h22’15 et a réalisé les minima pour les Championnats d’Europe de Berlin. Une nouvelle marque nationale pour le Ligérien de 20 ans qui améliore la marque de Jean Blancheteau (1h22’59 en 2017) de quarante-quatre secondes. Ce résultat est une forme de concrétisation pour l’étudiant en quatrième année de médecine qui est considéré comme un des grands espoirs de la marche bleue. La veille à  Luneville, Clémence Beretta a établi le nouveau record de France espoirs du 5000 m marche en 22’08”49, dans une course où Julia Perrichon a également battu le record de France cadettes en 23’48″05.

.
Claudia Saunders accélère

De l’autre coté de l’Atlantique, à Nashville, Claudia Saunders boucle les deux tours de piste 2’00″75, tout près des minima pour Berlin (2’00″60) et de son record personnel (2’00″63 en 2015). Il s’agit de la meilleure performance française à cette période de l’année. Après deux sorties intéressantes en 2’02″86 à Raleigh et 2’02″06 à Marietta, elle réussit également son meilleur chrono de 2018. La sociétaire de l’Entente Sarthe Athlé a dû céder la première place à Emily Richards (Université du Nord de l’Ohio) en 2’00″67. Avec les premières prestations de Rénelle Lamote (2’01″24) et de Cynthia Anaïs (2’01″82), la discipline s’emballe en ce début d’été, et elle risque de laisser du beau monde en vacances début août.

Participer à un championnat départemental n’est plus, depuis longtemps, une priorité pour les meilleurs athlètes tricolores. Pourtant, les championnats départementaux disputées ce week-end dans les stades aux quatre coins de la France ont donné un bon aperçu des états de forme des athlètes. Belle impression laissée par Mouhamadou Fall qui a couru le 100 m en 10”29 (+0,6 m/s) en séries, mais il n’a pas pris part à la finale à Sarcelles. Toujours sur la ligne droite, Ken Romain a été chronométré en 10″54 (+0,3 m/s) avant de s’offrir un doublé avec le titre sur 200 m en 21″35 (-1,0 m/s) à Gagny. Dans ce même championnat de Seine-Saint-Denis, joli bras de fer entre les espoirs Camille Sainte-Luce (67,95 m) et Audrey Ciofani (67,63 m) au marteau. Elles représenteront la France lors des Championnats Méditerranéens à Jesolo le week-end prochain. A Bron, Fanny Peltier (24″19) et Marine Mignon (24″41) décrochent les deux premières places face à un vent capricieux (-2,6 m/s).

Lors du Meeting National d’Argentan, Orlann Ombissa-Dzangue a signé un correct 11″55 en finale du 100 m (-1,1 m/s), après avoir survolé la série en 11″41. Sur les haies hautes, c’est Awa Sene qui l’a emporté en 13″32 alors que Cindy Billaud termine quatrième en 13″47 et prouve qu’elle a bien retrouvé toutes ses sensations. Chez les hommes, Simon Krauss s’impose et améliore sa meilleure performance de l’été en 13″77. Le concours de saut en hauteur féminin a vu Marine Vallet, Laura Salin-Eyike et Solène Gicquel s’arrêter toutes les trois à 1,79 m. A peine vingt quatre heure après avoir réalisé les minima pour l’Euro de Berlin à Angoulême (64,05 m), Lolassonn Djouhan expédie son disque à 62,37 m lors du Meeting National de Saint-Louis. Attendue également dans le Haut-Rhin, Jessica Cérival a fait voler son poids à plus de dix-sept mètres (17,03 m), sa meilleure marque de l’année. A Oordegem, on retiendra également à la hauteur, le doublé tricolore de William Aubatin (2,16 m) et de Youssef Benzamia (2,12 m) ainsi que les 2’04″62 de la championne de France Elite du 800 m Manon Fage.

En faisant retomber son disque à à 57,77 m à Fougères, Tom Reux a réalisé deux centimètres de plus que le minimum demandé pour les Mondiaux juniors. Une performance qui ne le qualifie toutefois pas encore pour le rendez-vous planétaire de Tampere : les minima doivent être réalisés en Meeting national, international ou en Championnats pour être validés.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter