10 km d’Albi : Morhad Amdouni a tout tenté contre le vent

12 décembre 2020 à 17:14

Le 10 km d’Albi « No Limit » n’a pas livré les performances escomptées ce samedi. Pas faute d’avoir essayé mais le vent sur le circuit automobile n’a pas avantagé le Marocain Abdaalati Iguider, vainqueur au finish en 28’22, devant Morhad Amdouni qui a réalisé la meilleure prouesse côté français. Djilali Bedrani a pris la troisième place en 28’48. Chez les femmes, victoire de la Suédoise Meraf Bahta en 32’12, alors que Sara Benfares explose sa marque de référence en 33’26.

Si on vous avait vendu un joli 10 km à suivre en direct sur la chaîne Sport en France, on ne vous a pas menti. Morhad Amdouni entendait battre le record d’Europe de Julien Wanders en 27’13, mais la mission qu’il s’était donnée dans la cité tarnaise fut malheureusement impossible avec le fort vent de face sur le circuit. Le demi-fondeur du Val d’Europe Athlé a réalisé un départ correct (passage en 14’20 au 5e km) menant un groupe de cinq dont les Français Djilali Bedrani et Raphaël Montoya qui ont pu, un temps, le suivre. Puis au 6e kilomètre, surprise : Morhad Amdouni a su appuyer sur l’accélérateur au bon moment, faisant sauter les outsiders les plus attendus. Seul Abdaalati Iguider, médaillé de bronze aux JO de Londres sur 1500 m (3’28″79 en 2015), très relâché, continuait à le coller aux basques. Il a fallu attendre les derniers hectomètres pour connaître le vainqueur. Le Marocain a eu raison du demi-fondeur tricolore, inscrivant, presque sans forcer, son nom au palmarès de l’épreuve dans le chrono de 28’22 : « Je suis très fier de ce résultat car ma dernière course datait de février. Il y a eu de mauvaises conditions avec le vent malgré que le parcours soit rapide. C’était le premier 10 km de ma carrière », indiquait-il à l’issue de la course.

En 28’22, Morhad Amdouni est resté à plus d’une minute du record de l’Hexagone et du Vieux Continent détenu depuis le début de l’année par le Franco-Suisse Julien Wanders en 27’13 : « Je suis venu à Albi pour battre le record d’Europe, j’avais cette ambition là. Je me suis bien préparé à l’entraînement, tous les feux étaient au vert. C’est bien dommage, les conditions n’étaient pas favorables. Le prochain objectif est de battre le record d’Europe du 5 km (13’18 par Jimmy Gressier) et dans le futur retenter ma chance sur 10 km ». Ces records risquent fortement d’être mis à mal lors de ses futures tentatives. Pour abaisser le chrono de référence sur le plan européen, il a peut-être manqué à l’élève d’Abderrazak Zbairi l’appui du public, la course se déroulant à huis clos. Son ancien chrono de référence de 28’58, établi à Rome et qui datait de près de cinq ans, vole évidemment en éclats. Vite, la suite.

.

Troisième place pour Djilali Bedrani

La course au podium est restée indécise jusqu’à la fin et c’est Djilali Bedrani qui est monté sur la boite. Le Toulousain (record en 27’50), qu’on attendait un tantinet plus accrocheur, a préféré, lorsque le rythme s’est accéléré après la mi-course, laisser les deux favoris s’expliquer. Une stratégie non anodine compte tenu des bourrasques de vent. Sa prestation du jour suffisait toutefois à faire le bonheur du spécialiste du 3000 m steeple : « Le circuit est top, c’est dommage que tout n’était pas réuni pour la performance parce que je me sentais très bien pendant la course », regrette-t-il. Rentré prématurément en France d’un stage de 6 semaines au Kenya pour courir ce samedi, l’athlète coaché par Sébastien Gamel a semble-t-il encore franchi un cap sur les hauts plateaux : « J’ai validé un gros cycle de foncier ». Le champion du monde U23 de triathlon en 2017 Raphaël Montoya (7e en 28’58) et le champion de France Elite en salle du 3000 m en 2020 Azeddine Habz (10e en 29’38) auront de quoi se satisfaire, au vu des conditions de course.

.

Record de France du 5 km pour Sara et Sofia Benfares

Chez les femmes, la victoire n’a pas échappé à la Suédoise Meraf Bahta, championne d’Europe du 5000 m à Zurich en 2014, qui a rallié la ligne d’arrivée après 32’12 d’effort (passage au 5e km en 16’06). Elle s’impose devant sa compatriote Sarah Lahti (32’17), douzième sur 10 000 m des JO de Rio en 2016. Une Française a fait belle impression aujourd’hui, en la personne de Sara Benfares, qui a abaissé sa marque de plus de quatre minutes en 33’26 (ancien 37’37). Un chrono synonyme de deuxième meilleure performance nationale de tous les temps chez les juniors, derrière les 32’12 de Cassandre Beaugrand. Partie comme une balle, la représentante du CA Montreuil 93 a un peu coincé dans les derniers kilomètres mais améliore son record de France du 5 km de la catégorie de huit secondes (16’26 contre 16’34). Sa sœur, Sofia Benfares (35’14), encore cadette première année, a de son côté amélioré le record de France du 5 km en 17’13 (ancien 18’32). Plusieurs Françaises ont également réalisé le meilleur chrono de leur jeune carrière : Margaux Sieracki (34’01), Leila Hadji (34’25), Laure Bertrand (34’37) et Alexa Lemitre (34’42). À noter que la recordwoman de France espoirs du 10 000 m Mélody Julien, malade, a déclaré forfait.

.

Les 10 km d’Albi, une future référence dans le monde du running ?

Alors que le circuit automobile peut accueillir des milliers de coureurs, il se dit déjà que les organisateurs ont l’ambition d’installer l’événement dans la durée en s’inscrivant dans un calendrier des Corridas de fin d’année à l’image de Houilles et d’Issy-les-Moulineaux. Alors, les 10 km « No Limit » vont-ils bientôt prendre une place importante dans le paysage du running français ? On l’espère, dès la prochaine édition, mais avec cette fois, si la situation le permet, des milliers de spectateurs également en tribune et au bord du parcours. Leur absence s’est cruellement fait ressentir ce samedi, preuve s’il en fallait encore de l’importance de la place du public dans un événement de course à pied. « J‘espère qu’on va pouvoir pérenniser la course, les athlètes ont l’air très heureux d’avoir couru sur un circuit. Je pense qu’on va lancer le prochain événement le week-end après les Championnats d’Europe de cross où on essayera de réunir une cinquantaine d’athlètes de haut niveau », se réjouit d’avance l’organisateur Sébastien Gamel.

Découvrez les coulisses de l’événement dans notre story Instagram @stadion_actu.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Nathanaël Bordes / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !