10 km des Quais de Bordeaux : Azeddine Habz double la mise

Il y a 3 semaines

Reçu deux sur deux ! Souverain en 2021, Azeddine Habz a de nouveau assumé son statut de favori en réalisant le joli chrono de 29’10 sur les 10 km des Quais de Bordeaux auxquels ont pris part près de 3700 coureurs ce dimanche matin. Chez les féminines, la victoire est revenue à Marine Etienne en 34’21.

Quais de Bordeaux. 9h00 ce matin. Eric Dubus, Caroline Pujol et Kévin Sourigues, les « patrons » de cette 18e édition de la course girondine, scrutent encore et encore, le ciel. Alors que toute la semaine de grosses averses étaient annoncées, le soleil s’est invité pour la matinée sur les applications des téléphones portables. Le vent souffle certes, pas aussi fort que prévu non plus, et les premiers rayons d’un soleil qu’on n’espérait plus transpercent les gros nuages noirs. Il y a des jours comme ça, où vous remerciez les cieux.

Même s’ils ne l’ont pas tous aperçu, les 3700 participants de l’épreuve avait un grand champion devant eux. Azeddine Habz, champion de France Elite 2022 du 1500 m, a amplement assumé son statut de favori en s’imposant logiquement dans le chrono de 29’10. Dès le coup de pistolet, le demi-fondeur du Val d’Europe Athlétisme s’est porté à l’avant et l’allure imprimée par le groupe de tête est rapide avec un premier kilomètre atteint en 2’48. Encore constitué de sept athlètes au passage du 5e km bouclé en 14’35, un rythme trop lent pour Azeddine Habz et le Bordelais Jeff Lastennet, le groupe s’est dissous au moment de la nette accélération du duo de tête lequel allait creuser l’écart sur le reste du groupe sur le pont de Pierre, inscrit au patrimoine mondial. La victoire ne pouvait plus échapper à l’un des deux hommes.

« Très heureux de remporter la course »

À deux kilomètres du terme, le demi-finaliste des JO de Tokyo sur 1500 m (record en 3’31″74) prenait sérieusement les choses en main. Une dernière très franche accélération à un kilomètre du but permettait à Azeddine Habz de faire définitivement la différence.  Les adidas Adizero Adios Pro 3 aux pieds, le fondeur tricolore de 29 ans a marqué les esprits en s’imposant pour la deuxième fois en 29’10. Il franchit la ligne d’arrivée à distance toutefois de son record du tracé établi l’an passé en 28’44, mais aujourd’hui c’est avant tout la notion de plaisir qui prévaut, la notion de chrono restant secondaire. « C’est toujours un réel plaisir d’effectuer ma course de reprise aux 10 km des Quais de Bordeaux, souligne Azeddine Habz. C’est un parcours roulant, ultra-rapide avec de belles relances qui permettent de mettre du rythme tout le long de la course. Pendant la course, un beau peloton de tête où nous nous sommes bien relayés, particulièrement avec Flavien Szot (Bordeaux Athlé, 7e en 29’33). Je suis parti à deux kilomètres de l’arrivée. Très heureux de remporter la course et pour les athlètes autour parce qu’il y a eu beaucoup de RP ! Les conditions pré-course et pendant la course étaient parfaites. Merci à mon coach, toutes les personnes qui m’entourent, les bénévoles et particulièrement à Éric Dubus et Kevin Sourigues d’accueillir chaque année les athlètes dans de superbes conditions pour performer ».

Le finaliste des Europe de Munich sur 1500 m se tourne désormais vers le cross de sélection pour le rendez-vous continental des labours à Turin (11 décembre) sur le relais mixte. Une course qui le ramènera en Gironde. Ce sera cette fois à Gujan-Mestras le 27 novembre. Azeddine Habz est reparti comme il était venu. Avec un léger supplément de bagages : une coupe et une bouteille de Bordeaux… Juste derrière, on retrouve son camarade d’échappée du jour Jeff Lastennet (29’14) lequel prépare le marathon de Valence le 4 décembre. La lutte pour la troisième place était remportée par le Nantais Anthony Baumal (29’16), qui devance  dans les derniers hectomètres Valentin André (29’18). L’événement ne cesse de prendre de l’ampleur d’année en année avec 11 coureurs en moins de 30 minutes et 31 en moins de 31 minutes.

 

Une excellente cuvée 2022

Chez les dames, succès pour Marine Etienne, pensionnaire de l’US Talence, dans le temps de 34’21, qui a devancé Fatiha Sanchez (34’41) et Augustine Emeraux-Lombard (34’44). La 18e édition des 10 km des Quais de Bordeaux a connu un engouement sans précédent. Dans un très beau cadre, entre le pont Chaban et le pont de pierre, rive gauche puis rive droite, les coureurs sont de plus en plus nombreux à venir parcourir ce tracé désormais mythique. Ce n’est donc pas étonnant qu’à l’heure du départ, les organisateurs comptaient exactement 3674 engagés (contre 3046 en 2021), un nouveau record de participation. Parmi eux, un nom a particulièrement retenu notre attention, et il s’agit de Rio Mavuba. Quatre ans après avoir pris sa retraite, l’ancien joueur de l’équipe de France de 38 ans (13 sélections) continue de courir. Pas après un ballon, mais plutôt derrière des chronos. Parti avec l’objectif de faire moins de 40 minutes, il a bouclé les 10 bornes dans le temps de 39’45. 

Tous les résultats des 10 km des Quais de Bordeaux, en cliquant ici.

Crédits photos : Corentin Baudry & Marie-Julie Bonnin / STADION

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !