Menu

All Star Perche : Renaud Lavillenie et Ninon Guillon-Romarin haut perchés

Renaud Lavillenie a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année avec 5,93 m, sans pour autant remporter la 3e édition du All Star Perche de Clermont-Ferrand. Ninon Guillon-Romarin a amélioré le record de France avec 4,72 m. Axel Chapelle et Kevin Menaldo ont tous les deux battu leur record personnel avec 5,88 m.

Mais quel après-midi historique pour le saut à la perche ! Le Maison des Sports a tremblé dimanche après-midi. A l’origine de ce séisme, l’hôte de maison, Renaud Lavillenie. Après un début de concours maitrisé (5,73 m, 5,81 m et 5,88 m au premier essai), il s’est attaqué à 5,93 m. Largement au-dessus lors de ses deux premières tentatives, il est retombé à chaque fois sur la barre. Mais rien n’est plus dangereux qu’un champion au pied du mur et le recordman du monde passe brillamment à son troisième essai. Une hauteur synonyme de meilleure performance mondiale de l’année qu’il a été le seul à franchir avec le champion du monde de Londres Sam Kendricks qui le devance au bénéfice d’une barre franchie au premier essai. Le plieur de gaule le plus haut du monde a vu la barre monter à 5,98 m. Il avait la possibilité de plier le concours mais malgré l’appui de son public, la tâche était trop importante.

Peut-être pas prophète en son pays, le perchiste tricolore voudra certainement l’être dans le reste du monde le week-end prochain en Angleterre. Un objectif qui se présente comme une vraie récompense pour un Renaud Lavillenie qui a su se sublimer tout au long de la saison hivernale.

.
Record de France pour Ninon Guillon-Romarin

Ninon Guillon-Romarin fait le plein de confiance avant de rejoindre l’Angleterre. A Liévin le week-end dernier, la perchiste de l’EA Cergy-Pontoise a fait passer un long frisson grâce à une troisième tentative à 4,72 m manquée d’un rien. Aujourd’hui la barre est bel et bien restée sur les taquets. Si la toute récente championne de France a eu du mal a trouver ses marques à 4,50 m et 4,62 m qu’elle passe en trois fois, elle s’est ensuite attaquée à 4,72 m, synonyme de record de France, franchie avec succès. Une performance qui laisse présager du meilleur pour le festin de reines la semaine prochaine : « J’ai eu du mal à me régler parce je passe mes premières barres au troisième essai mais la performance est au bout. Cela prouve que je suis en forme. Aux Mondiaux j’espère aller plus haut, il faudra faire le moins d’erreur possible pour être le mieux classée possible », a-t-elle confié au micro de France 3 Auvergne.

.
Direction Birmingham pour Axel Chapelle

Personne n’ayant vraiment dominé cet été derrière le leader français, un perchiste français, à choisir entre Kévin Menaldo et Alex Chapelle, pourrait aussi être qualifié pour le rendez-vous planétaire, en fonction de sa performance d’aujourd’hui. Les deux athlètes jouaient gros en Auvergne. Le duel se trouvait alors au centre de l’attention. Et pour cause, la règle était relativement simple, celui qui finissait devant l’autre compostait son billet pour l’Eurostar. Inutile de vous préciser qu’ils se sont livrés une bataille acharnée. Peut-être inspirés par leur camarade, les deux plieurs de gaule ont aussi impressionné en améliorant leur record personnel avec 5,88 m.

A l’issue d’un concours d’une incroyable intensité c’est Axel Chapelle qui remporte le duel avec cette dernière hauteur, au bénéfice du nombre de sauts franchis à la première tentative : « On avait forcément les crocs, le niveau global du concours tire tout le monde vers le haut, c’est super », s’est réjouit le champion du monde juniors.

Quand on sait que le Polonais Piotr Lisek termine sixième avec 5,88 m, on a vraiment assisté à un concours de haut vol.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter