Athlétisme : Le footballeur Dayot Upamecano investit dans la start-up Keyena

18 janvier 2024 à 10:04

Dirigée par l’ancienne internationale espoir Coralie Gassama, la start-up française KEYENA a annoncé ce jeudi que Dayot Upamecano, défenseur du Bayern Munich et des Bleus, a investi dans l’entreprise créatrice des premières sur-semelles de protection pour pointes d’athlétisme.

Depuis de nombreuses années, Évreux est à la fête sur plusieurs terrains de sport. La ville normande a vu de nombreux athlètes faire la démonstration de leur talent chaque week-end, à commencer par Just Kwaou-Mathey, médaillé de bronze des Europe 2022 à Munich sur 110 m haies et aux Europe indoor 2023 à Istanbul, et Coralie Gassama, médaillée de bronze du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne de 2013 à Utrecht (Pays-Bas) et finaliste des Jeux Olympique de la Jeunesse de 2014 à Nanjing (Chine).

Côté football, plusieurs Eurois garnissent les rangs de l’équipe de France. Les plus connus ? Dayot Upamecano, ainsi que les champions du monde 2018 Ousmane Dembélé et Steve Mandanda, tous issus du quartier de La Madeleine, qui ont tapé leurs premiers ballons à l’Évreux Football Club 27. Aujourd’hui, les deux Ébroïciens Coralie Gassama (26 ans) et Dayot Upamecano (25 ans) ont décidé de s’associer pour propulser KEYENA et son innovation KEY ONE, des sur-semelles de protection pour pointes d’athlétisme, vers de nouveaux sommets.

Évreux comme ville natale

C’est à partir de 2008 que l’Évreux AC forme puis commence à voir naître celle désignée à l’époque comme la future pépite du 400 m haies de l’athlétisme tricolore : Coralie Gassama. Sélectionnée à quatre reprises en équipe de France jeunes, elle a notamment décroché le titre de championne de France cadette en 2014. En 2009, grâce à l’intervention d’Ibrahima Solo Gassama, ancien footballeur international espoir sénégalais et père de Coralie, Dayot Upamecano rejoint les rangs de l’Évreux Football Club 27. Un lien fort que l’actuel joueur du Bayern Munich (sous contrat jusqu’au 30 juin 2026) n’oubliera jamais.

Keyena, une start-up novatrice dans le monde de l’athlétisme et du sport

C’est à seulement 20 ans, que Coralie Gasama créée « KEYENA », la première marque de sur-semelles de protection pour les chaussures à pointes d’athlétisme. Forte de son expérience sur la piste et frustrée de ne pas trouver de produit répondant au besoin des athlètes, elle franchit une nouvelle étape décisive et décide de se lancer dans l’entreprenariat. Après deux ans et demi de recherche et développement intense, les premières sur-semelles Key One arrivent sur le marché. En 2022 ce sont déjà plus de 1200 athlètes en France et à l’international qui les portent, et plus de 100 qui les utilisent lors des Championnats du monde en août dernier à Budapest. Au total, la start-up a vendu plus de 2200 paires. La marque a la chance d’être en partenariat avec plusieurs athlètes professionnels français : Pascal Martinot-LagardeLaura ValetteValentin Lavillenie et Yanis David.

Des athlètes et des projets de haut niveau

Séduit par la promesse et la pertinence du produit, et désireux de soutenir l’ingéniosité française, particulièrement lorsqu’elle est incarnée par une athlète de haut niveau, Dayot Upamecano investit et s’investit en rejoignant aujourd’hui l’actionnariat de Keyena. Ensemble, ils aspirent à renforcer sa présence mondiale, mais aussi à pénétrer de nouveaux marchés, comme celui du cyclisme sur route.

L’arène des start-ups présente de nombreux parallèles et points communs avec une carrière sportive de haut niveau : des moments de succès et d’échecs, des victoires et des déceptions, une alternance entre attente et action. Autant de défis qu’ils ont déjà affrontés et surmontés auparavant, dans leurs carrières sportives. Son investissement contribuera également à renforcer la visibilité de Keyena et son attractivité sur la scène internationale.

« Je suis vraiment très heureuse d’avoir Dayot à mes côtés pour cette nouvelle page de l’histoire de KEYENA. Il y a énormément de sens dans cette association puisqu’en plus d’être tous les deux ébroïciens et d’avoir ce lien entre nos familles. Je trouve que cela a beaucoup de valeur de montrer qu’en tant que jeunes et sportifs de haut niveau on est capable d’entreprendre et de s’impliquer dans l’économie de notre pays. Je pense que pour Dayot comme pour moi, on a toujours su être ambitieux et on réussit à transposer nos valeurs à travers des projets qui nous tiennent à cœur. »

Coralie Gassama

Fondatrice de KEYENA

Nike Air Zoom Alphafly NEXT%

Disponible sur Keyena.com

Crédits photos : KEYENA

ARTICLES RÉCENTS
BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !