Kevin Mayer, vice-champion olympique du décathlon à Tokyo !

05 août 2021 à 14:45

Comme à Rio en 2016, Kevin Mayer a décroché la médaille d’argent au décathlon avec 8726 points. Longtemps quatrième, le Français de 29 ans a fait la différence en battant son record au javelot avec un magnifique jet à 73,09 m. Mais pour le titre, il n’y avait rien à faire contre le Canadien Damian Warner, sacré avec un nouveau record olympique (9018 points). Retour sur le décathlon de Kevin Mayer, épreuve par épreuve.

Le programme du décathlon

Mercredi 4 août

  • 02h00 : 100 m (Record  : 10″50 en 2019)
  • 02h55 : Longueur (Record  : 7,80 m en 2018)
  • 04h40 : Poids (Record : 17,08 m en 2019)
  • 11h30 : Hauteur (Record : 2,10 m en 2010)
  • 14h30 : 400 m (Record : 48″26 en 2017)

Jeudi 5 août

  • 02h00 : 110 m haies (Record : 13″54 en 2020)
  • 02h50 : Disque (Record  : 52,38 m en 2018)
  • 05h45 : Perche (Record : 5,60 m en 2018)
  • 12h15 : Javelot (Record : 71,90 m en 2018)
  • 14h40 : 1500 m (Record : 4’18″04 en 2012)

Placé au couloir 8 dans la première série du 100 m du décathlon, Kevin Mayer a effectué une belle entrée en matière. Le Français a pris la deuxième place en établissant un chrono de 10″68 (+0,1 m/s) avec le meilleur temps de réaction de sa course (0,135). Le voilà déjà avec 933 points. À Rio en 2016, il avait couru en 10″81. Le champion du monde 2017 réalise au final le neuvième temps du 100 m. C’est le Canadien Damian Warner qui s’est montré le plus rapide en 10″12 (1066 points), égalant son record du monde en décathlon, et qui possède déjà 133 points d’avance sur Kevin Mayer. La suite, c’est la longueur à 2h55, où la pointe de vitesse du combinard tricolore devrait le propulser loin.

Après une première tentative mordue, Kevin Mayer a assuré son deuxième essai lors du concours du saut à la longueur en retombant à 7,50 m (+0,9 m/s). Il n’a ensuite pas réussi à améliorer sa meilleure performance sur le troisième essai avec une marque à 7,21 m (+0,3 m/s). Le Montpelliérain empoche 935 unités supplémentaires et remonte à la quatrième place au classement provisoire (1868 points). Dans le bac à sable, son principal rival Damian Warner (2189 points) a réalisé 8,24 m, quatre centimètres en dessous du record du monde des décathloniens, déjà détenu par le Canadien depuis le 31 mai dernier. Mayer accuse un retard de 321 points sur Warner. Direction, maintenant, le lancer du poids à 4h40 !

Malgré une douleur au dos, survenue à son arrivée au Japon, Kevin Mayer n’a pu faire mieux que 15,07 m à son deuxième essai, loin de son record personnel (17,08 m en 2019). Une vraie contre-performance pour le Français dans l’une de ses disciplines de prédilection. Après trois épreuves, le recordman du monde est quatrième au classement provisoire avec 2662 points. Le Canadien Damian Warner a expédié son boulet en acier à 14,80 m (record en 15,34 m) pour totaliser 2966 points et compter 304 points d’avance sur Mayer. Le concours de la hauteur est prévu à 11h30.

« Je m’entraîne depuis des années pour cette compétition et avoir le dos bloqué le jour des JO c’est vraiment dur. J’ai des éclairs dans le dos à chaque fois que je fais quelque chose. Je peux promettre une chose c’est que je vais tout donner jusqu’au bout. Je me suis bloqué le dos en arrivant au Japon, ça faisait trois ans que ça ne m’était pas arrivé. C’est une blessure que l’on ne pouvait pas prévoir mais elle me permet quand même de faire de l’athlé. Je vous avoue que je ne prends aucun plaisir mais je donne tout. À moi d’envoyer dans les autres épreuves pour rattraper mon retard. Je connais mon potentiel. Je suis frustré car j’ai les jambes et, si vous saviez comment je sentais que le poids était léger. Le fait de ne pas pouvoir s’exprimer alors que c’est le premier plaisir du sport, c’est quelque chose qui ne me va pas du tout. Même si le rendez-vous de ma vie il est totalement gâché, je vais tout donner »

Kevin Mayer, après trois épreuves à Tokyo

Il peut exulter ! Avec un bond à 2,08 m (878 unités) à sa troisième tentative, Kevin Mayer réalise un superbe concours de hauteur au décathlon. Il s’agit de sa meilleure performance depuis 2017 et les championnats du monde de Londres où le combinard de 29 ans avait décroché la médaille d’or. Après avoir dompté 1,93 m, 1,96 m, 1,99 m et 2,02 m du premier coup, il a dû s’y reprendre par trois fois pour franchir 2,05 m et 2,08 m. Kevin Mayer s’est rassuré après une matinée compliquée et gâchée par une gêne au dos. Le Français est toujours quatrième du classement provisoire (3540 points) mais ne compte plus que 27 points de retard sur le Canadien Pierce Lepage, (3e avec 3567 points). L’Australien Ashley Moloney est désormais deuxième avec 3647 points. Le Canadien Damian Warner reste en tête (3788 points). Rendez-vous à 14h30 pour la dernière épreuve de la première journée, le 400 m.
Kevin Mayer a bouclé sa première journée du décathlon par un 400 m loin de ses standards habituels. Parti prudemment, le Français a accéléré dans la dernière ligne droite mais il n’a pu prendre que la quatrième place de sa série en 50″31, ce qui lui permet d’inscrire 800 points supplémentaires. Une petite déception pour lui qui possède un record en 48 »26 (2017 à Londres). L’athlète coaché par Jérôme Simian et Alexandre Bonacorsi fait une très mauvaise opération puisque ses deux adversaires, l’Australien Ashley Moloney (46″29, 4641 points) et le Canadien Pierce Lepage (46″92, 4529 points) ont brillé sur le tour de piste. Le vice-champion olympique de Rio occupe la cinquième place avec 4340 points. Le Canadien Damian Warner mène la danse à mi-parcours avec un pactole de 4722 points et peut viser le record du monde de la discipline. C’est la fin de ce direct, merci de nous avoir suivi ! Reprise des hostilités demain dès 2h00 par le 110 m haies. Retrouvez les plus beaux clichés de Kevin Mayer sur notre compte Instagram. Excellente fin de journée !

« Je vous avoue que je ne prends jamais d’anti-inflammatoire, là j’en ai pris donc je ne sens plus rien. J’ai utilisé le joker. J’ai un staff qui m’accompagne et on a trouvé la solution. Ça me permet de faire ce que je veux. C’est un énorme plaisir de sauter 2,08 m au saut en hauteur. Ça faisait depuis 2017 que je n’avais pas fait ça, et sans aucune douleur. Déçu du 400 m, je n’ai pas pu le travailler à l’entraînement, ce n’était pas la priorité. Je suis parti sur un faux rythme et j’ai essayé de rattraper à la fin. Plus de 50 secondes ça fait vraiment mal, je perds quand même pas mal de points. Vu dans le gouffre dans lequel j’étais ce matin, ce n’est pas grave. Ce matin, j’étais frustré parce que je suis un passionné de décathlon, tout ceux qui me connaissent le savent. Je donne ma vie entière à ce sport. Arriver aux Jeux et ne pas pouvoir s’exprimer c’est tout simplement horrible. »

Kevin Mayer, après la première journée à Tokyo

Bonjour à tous et bienvenue sur notre direct commenté de cette deuxième journée du décathlon ! Kevin Mayer remporte sa série du 110 m haies en 13″90 (+0,1 m/s), 987 nouveaux points au compteur. Le recordman du monde se replace en quatrième position du classement provisoire (5327 unités), à 127 points du podium. Toujours en tête, le Canadien Damian Warner est flashé en 13″47 (-0,1 m/s) et cumule 5767 points après six épreuves. Direction le lancer du disque à 3h55 !

Habitué à des jets au-delà des 50 mètres en grands championnats, le Français se contente d’une marque à 48,08 m à son deuxième essai (record personnel à 52,38 m). Le natif d’Argenteuil reste néanmoins plus que jamais dans la course au podium. Le combinard tricolore occupe la quatrième place avec 6157 points, à 108 points du Canadien Pierce Lepage (47,19 m, 6265 points). Damian Warner creuse l’écart avec ses principaux rivaux avec un total de 6610 points. La dernière épreuve de la matinée au stade olympique de Tokyo, celle de tous les dangers : le saut à la perche aura lieu à 5h45, un des nombreux points forts de Kevin Mayer sur le papier.
46 points. C’est ce qui sépare Kevin Mayer de la médaille olympique avant les deux dernières épreuves du décathlon, le javelot (12h15) et le 1500 m (14h40). Le Tricolore de 29 ans a réalisé une belle opération en effaçant 5,20 m dans le concours de perche. À 5,00  m, 5,10 m et 5,20 m, le Montpelliérain a eu besoin d’un premier essai pour se régler avant de franchir la barre sur son second. Il a ensuite échoué à trois reprises à 5,30 m. Il va falloir réussir un gros coup au lancer du javelot pour remonter au classement. De son côté, le Canadien Damian Warner semble avoir fait le plus dur dans sa quête d’or et peut toujours rêver de briser la barrière des 9000 points. C’est l’heure de la pause ici au stade olympique de Tokyo, on se retrouve à partir de 12h15 !

« Je suis à 90-95% de ce que je peux faire. Ce que je viens de faire là (5,20 m à la perche, ndlr), je le faisais sur 8 appuis à l’entraînement. J’ai accepté le fait que j’avais un dos en compote et j’ai tout simplement accepté mon niveau aujourd’hui. Je suis beaucoup plus heureux on va dire. Dans ces conditions, je peux aller chercher une médaille. Je sais que j’ai le niveau pour rivaliser avec Damian Warner. J’ai un peu de réussite aujourd’hui, même si ce ne sont pas de perfs de dingues. Il y a deux mecs (Ashley Moloney et Pierce Lepage) qu’il faut que je double. La médaille d’argent est tout à fait envisageable. Je suis déjà vice-champion olympique donc je ne peux pas m’empêcher de penser à cet or. »

Kevin Mayer, après la huitième épreuve à Tokyo

Superbe ! Le recordman du monde a tout lâché dans le concours du javelot avec un deuxième jet monstrueux à 73,09 m. Record personnel battu. Il l’avait établi lors de son décathlon record au Décastar de Talence en 2018 avec 71,90 m. Il a engrangé 937 unités de plus. Avec 8066 points, Kevin Mayer devance désormais Ashley Moloney de 102 points, Garrett Scantling de 164 points et Pierce Lepage de 195 points. On peut désormais l’écrire : une deuxième médaille olympique, sauf incident, semble acquise pour le France. L’ultime épreuve, le 1500 mètres, aura lieu à 14h40. Allez Kevin !
Dans une course toute en maîtrise, Kevin Mayer a bouclé son 1500 m signant un chrono de 4’43″17. Au prix d’une deuxième journée solide, le Français est allé chercher sa place sur le podium, derrière l’intouchable Damian Warner, sacré avec, en prime, un nouveau record olympique pour le Canadien : 9018 points. Kevin Mayer réalise un joli total de 8726 points. Même si ce n’est pas la couleur espérée, il décroche sa deuxième médaille olympique consécutive et apporte au passage la première médaille à l’athlétisme tricolore dans ces Jeux de Tokyo.

« J’ai pris les épreuves les unes après les autres et je ne savais pas quand ça allait lâcher mais ça n’a jamais lâché. Cette hauteur (2,08 m) et ce javelot (73,09 m) qu’est-ce que c’était bon. J’étais amoindri physiquement, ce sont les deux seules épreuves où il ne faut pas avoir de la vitesse mais juste un bon placement, et où j’ai montré mon vrai potentiel. J’ai tellement hâte d’être aux prochains championnats du monde (Eugene, du 15 au 24 juillet 2022). À chaque fois que j’étais dans le dur, j’ai pensé à mes proches qui me regardent à la télé, ils n’étaient pas dans le stade pour la première fois. J’ai été vice-champion olympique à Rio en optimisant le décathlon et aujourd’hui, au moment où je pensais que j’allais abandonner, j’ai réussi à aller chercher l’argent. Damian Warner était beaucoup trop fort pour moi, je ne pouvais pas espérer mieux, je suis super content. »

Kevin Mayer, vice-champion olympique

Retrouvez notre compte-rendu de ces deux jours de compétition, en cliquant ici.

Découvrez nos plus beaux clichés de Kevin Mayer capturés par notre photographe Solène Decosta sur notre compte Instagram.

Merci d’avoir suivi, avec nous, le décathlon olympique de Kevin Mayer. Bonne soirée et à bientôt sur notre site !

STADION À TOKYO !

Votre média Stadion a le plaisir d’annoncer sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo. Notre rédaction a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près l’intégralité des épreuves d’athlétisme (sélection tricolore, les retransmissions TV, le programme jour par jour, les résultats et les clichés des Bleus…). Bons Jeux en notre compagnie !

STADION À TOKYO !

Votre média Stadion a le plaisir d’annoncer sa présence aux Jeux olympiques de Tokyo. Notre rédaction a conçu un espace rien que pour vous, qui vous permettra de suivre au plus près l’intégralité des épreuves d’athlétisme (sélection tricolore, les retransmissions TV, le programme jour par jour, les résultats et les clichés des Bleus…).
Bons Jeux en notre compagnie !

À LA UNE
Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

En préparation pour la Coupe d'Europe du 10 000 m à Pacé le 28 mai, Jimmy Gressier a profité du Meeting de Montgeron (Essonne) ce dimanche pour s'offrir une victoire en solitaire sur 5000 m en 13'26"84. Benjamin Robert (1'45"19) et Agnès Raharolahy (2'03"11) sur 800 m...

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Star attendue du concours de perche au Meeting de Doha ce samedi, Armand Duplantis a parfaitement réussi sa rentrée en s'imposant avec une barre à 6,02 m avant de s'attaquer sans succès à 6,12 m. Il n'a eu besoin que de deux sauts pour décrocher la victoire. Les...

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Première étape de la prestigieuse Wanda Diamond League, le Meeting de Doha a attiré de nombreuses têtes d'affiche de l'athlétisme planétaire ce vendredi soir. Le Grenadien Anderson Peters est devenu le cinquième performeur de tous les temps au javelot avec 93,07 m....

ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

En préparation pour la Coupe d'Europe du 10 000 m à Pacé le 28 mai, Jimmy Gressier a profité du Meeting de Montgeron (Essonne) ce dimanche pour s'offrir une victoire en solitaire sur 5000 m en 13'26"84. Benjamin Robert (1'45"19) et Agnès Raharolahy (2'03"11) sur 800 m...

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Star attendue du concours de perche au Meeting de Doha ce samedi, Armand Duplantis a parfaitement réussi sa rentrée en s'imposant avec une barre à 6,02 m avant de s'attaquer sans succès à 6,12 m. Il n'a eu besoin que de deux sauts pour décrocher la victoire. Les...

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Première étape de la prestigieuse Wanda Diamond League, le Meeting de Doha a attiré de nombreuses têtes d'affiche de l'athlétisme planétaire ce vendredi soir. Le Grenadien Anderson Peters est devenu le cinquième performeur de tous les temps au javelot avec 93,07 m....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 39
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 3
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 39
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 3

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !