Menu

Championnats de France de 10 km : Le triomphe de Jimmy Gressier

Les Championnats  de France des 10 km se sont déroulés à Aubagne ce dimanche. Jimmy Gressier confirme son excellent début de saison alors que Mélanie Doutart, également favorite, l’emporte chez les femmes. De son côté, Thierry Guibault s’empare du titre chez les masters, tout comme Ilyes Boum en juniors.

Les meilleurs français et françaises du demi-fond avaient l’occasion d’emmagasiner de l’expérience, de la confiance et de s’offrir une sorte de répétition générale avant d’attaquer leur cross de sélection respectif pour les Europe de Samorin (Slovaquie), le 10 décembre. Dans une course d’une densité exceptionnelle, c’est Jimmy Gressiersous un beau soleil et un vent changeant, qui tire son épingle du jeu, autant en espoirs qu’en seniors, en accélérant progressivement et en faisant parler sa pointe de vitesse dans l’ultime kilomètre. Impressionnant du début à la fin, le double champion d’Europe de cross par équipe s’impose sur 10 km en pulvérisant son record personnel sur la distance (29’31). Hassan Hirt (29’36) a créé la surprise en s’emparant de la médaille d’argent, alors que Romain Courcières (29’36) monte sur la troisième marche du podium.

Sans réel suspense pour le titre dans leur catégorie respective, succès chez les Masters pour Thierry Guibault en 30’50 qui s’impose au sprint et au coude à coude devant le junior Ilyes Boum (2e au scratch en 30’53, course commune). Geoffrey Clavier (31’14) et Badredine Zioini (31’34), en masters, et Ben-Hamisse Saïd (31’28) et Barak Ali (31’31), en juniors, complètent le podium.

.
Mélanie Doutart au bout du suspense

Pour trouver de la bagarre, il fallait se tourner vers les féminines. Dès le départ, un groupe composé de Mélanie DoutartPerrine Rosala-Humeau, Floriane Chevalier-Garenne et Jacqueline Gandar prenait les choses en main. Après un passage en 17’12 au cinquième kilomètre, les quatre candidates au succès ont livrées une bataille féroce jusqu’à la ligne d’arrivée, qui a finalement souri à la première nommée (34’41).

Elle était l’objet de toutes les attentions ce dimanche. Auteur d’un bon début de saison, Jacqueline Gandar, pétillante lors de sa victoire lors du 10 km de Rouen il y a quinze jours, n’a pas été en mesure d’aller chercher le top 3. Après une saison quasiment blanche, perturbée par trois fractures de fatigue, la Havraise a buté au pied du podium (35’08) mais n’a pas grand chose à se reprocher, restant à bonne distance de la médaillée d’argent et de bronze, de Perrine Rosala-Humeau (34’46) et de Floriane-Chevalier Garenne (34’58). Une performance qui confirme son retour sur le devant de la scène, et qui devrait la remettre sur les bons rails pour exploiter tout le talent qui est le sien. Des satisfactions également du côté d’Héloïse Feraud (36’10) en juniors, de Laurie Lindekens (36’12) en espoirs et de Julie Sylvain en Masters (36’31).

Inscrivez-vous à notre newsletter