Menu

Championnats de France de lancers longs : Tavernier, Djouhan et Bigot en costauds

L’élite française des lancers longs avait rendez-vous à Millau ce week-end. Alexandra Tavernier (71,20 m) réalise les minima pour les Europe de Berlin mais malheureusement avant le 9 mars, début de la prise en compte des performances. Un championnat également marqué par les jets de Lolassonn Djouhan (63,30 m) au disque et de Quentin Bigot (74,37 m) au marteau.

Non, il n’y a pas que la saison en salle et les cross cet hiver. Marteau, disque et javelot, voilà ce qui attendait également tous les meilleurs lanceurs nationaux à Millau (Occitanie). En l’absence pour maternité de Mélina Robert-Michon, un autre leader de l’Équipe de France a pris le flambeau. Alexandra Tavernier a dominé le concours du marteau avec 71,20 m et réalise à cette occasion les minima pour les Europe de Berlin. Cependant, il est stipulé que pour tous les lancers, le niveau de performance pris en compte devra avoir été réalisé entre le 9 mars 2018 et le 22 juillet 2018. Ce n’est sans doute que partie remise pour la médaillée de bronze des Mondiaux de Pékin en 2015 qui aura toute la saison estivale pour le réaliser.

.
Lolassonn Djouhan et Quentin Bigot en grande forme

D’autres performances sont venues marquer la compétition. Après deux premières sorties satisfaisantes à plus des 60 m (60,77 m à Salon de Provence et 60,47 m à Avignon), Lolassonn Djouhan a montré qu’il montait en puissance. Avec un jet à 63,30 m, il envoie à cinquante centimètres en-dessous de la performance minimum requise pour les Europe (63,80 m). De bon augure pour la suite de la saison. On l’avait quitté au pied du podium des Mondiaux du marteau à Londres l’été dernier mais Quentin Bigot n’a rien perdu de son talent. Le champion d’Europe junior a fait preuve d’une grande régularité, en réalisant six lancers entre 73,25 m et 74,37 m. C’est assez rare pour être souligné. Le NPR pour Berlin fixé à 75,50 m ne devrait être qu’une formalité dans les semaines à venir. Quentin Bigot (24 ans) peut compter sur l’expertise de Pierre-Jean Vazel et de Gilles Dupray, le référent des lancers à la Fédération Française d’Athlétisme, également détenteur du record de France du marteau (82,38 m) depuis 2000. Une performance qu’il pourrait titiller cette année.

.
Record personnel pour Lenny Brisseault

Le détenteur de record de France minimes (70,74 m) Lenny Brisseault a parfaitement négocié le passage chez les cadets, et l’adoption de l’engin de 700 g. Le sociétaire de Nice Côte d’Azur Athlétisme a lancé à 66,70 m dès son premier essai, ce qui constitue son nouveau record personnel. Le duel attendu au javelot seniors femmes entre Alexia Kogut Kubiak et Margaux Nicollin a bien eu lieu. Il a tourné en faveur de la première nommée (55,53 m contre 55,06 m). En espoirs, Lukas Moutarde (70,03 m) a été le seul à franchir la barrière des 70 mètres et confirme sa régularité autour de cette performance. Dans la même discipline, on retiendra le joli tir groupé des seniors hommes avec Yann Kolasnieswki (70,57 m), Lucas Leroy (69,28 m) et Jérémy Nicollin (68,45 m).

Au marteau, Juliette Ciofani (54,09 m) Camille Sainte Luce (63,95 m), Hugo Tavernier (71,72 m) et Yann Chaussinand (59,97 m) se sont distingués respectivement dans les catégories juniors filles, espoirs femmes, juniors garçons et espoirs hommes. Jordan Guehaseim réalise un beau lancer de disque à 55,07 m. Participer à cette compétition permet, au-delà du joli coup de projecteur sur les disciplines, de rompre avec la monotonie de la préparation et de continuer la progression dans l’optique de l’été.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter