Championnats de France d'épreuves combinées et de marche : David Kuster en patron - STADION-ACTU
Menu

Championnats de France d’épreuves combinées et de marche : David Kuster en patron

Pour cette première journée de championnats, les marcheurs ont apporté leur lot de performances, en sacrant David Kuster chez les juniors et Gabriel Bordier chez les espoirs. Le duel attendu à l’heptathlon juniors entre Makenson Gletty et Steven Fauvel Clinch a bien lieu.

Il y a une semaine, affaibli par un état grippal, David Kuster passait ses journées plus souvent dans son lit que sur la piste. Peut-être pas en pleine possession de ses moyens, le recordman de France juniors du 5000 m marche (19’48″60) trouve les ressources nécessaires pour s’imposer : « J’ai repris l’entraînement il y a trois jours et je suis venu ici pour faire une bonne séance d’entraînement. Je suis content de ma course, j’ai bien géré, je n’en ai pas trop mis dans la chaudière aujourd’hui ». Le sociétaire du Pays de Colmar Athlétisme a pris les commandes rapidement pour ne plus les lâcher. Un cavalier seul tout au long de ces 20’24″80 de marche. Et ce avec pas moins d’une minute vingt d’avance sur son dauphin Justin Bournier (21’52″75). Il n’en finit plus de gagner : « Je reste concentré sur mon objectif de l’hiver que sont les Championnats de France Élite dans deux semaines à Liévin et je pense que je serai en forme ».

.

Gabriel Bordier l’emporte chez les espoirs

Le 3000 m marche cadettes a été l’une des plus belles courses de la journée, en raison du duel qui a tenu en haleine le public lyonnais jusque dans les derniers mètres. Au terme d’un superbe mano a mano, Julia Pérrichon (14’35″11) a disposé de sa rivale, Camille Moutard (14’38″55), qui l’a poussée dans ses retranchements. On s’attendait à un bras de fer. On l’a eu. Représentant une nouvelle génération bien installée dans le paysage tricolore, le médaillé de bronze des Europe espoirs sur 20 km l’été dernier à Bydgoszcz Gabriel Bordier (20’07″14) a pris le meilleur sur Jean Blancheteau (20’24″24) en espoirs. Dans la même catégorie chez les féminines, Eloïse Terrec (14’05″86) tient sa revanche sur Camille Aurrière (14’31″72), qui l’avait devancée en catégorie juniors l’été dernier lors des France à Dreux. Le suspense a été de très courte durée pour Manon Lefresne (14’33″87) en juniors. Les nationaux ont respectivement couronné Maud Delhors (14’09″73) sur 3000 m marche et Keny Guinaudeau (21’09″83) sur 5000 m marche. Du côté des épreuves combinées, Kenza Ambraisse chez le cadettes (3832 points) et Joan Medjid chez les nationaux (3788 points) décrochent le Graal.

.

Makenson Gletty vire en tête

Décidément, le sort s’acharne sur Valentin Charles. Bénéficiaire d’une qualification exceptionnelle pour ces championnats en espoirs, le Stadiste Rennais a été contraint de déclarer forfait suite à une douleur à la cheville lors de son deuxième essai au saut en longueur qu’il remporte malgré tout avec un bond à 7,31 m. En grande forme, il voit ses France s’arrêter avant même d’avoir pu s’exprimer. Dommage, puisqu’il avait également pris le soin de dominer le 60 m en 7″01 lors de la première épreuve. A la mi-janvier il y a trois semaines déjà, suite à un faux-départ en séries du 60 m haies lors des X-Athletics à Clermont-Ferrand, il avait été privé d’une éventuelle sélection tricolore pour le Match d’épreuves combinées à Madrid le week-end dernier. A noter que le vice-champion du monde cadets Ludovic Besson s’est arrêté après le 60 m espoirs.

Dans l’heptathlon juniors, Makenson Gletty cumule 3209 points (avec notamment un jet à 15,18 m au poids) et est partie sur de bonnes bases. Malgré cette belle prestation, rien n’est joué et le champion du monde cadets du décathlon Steven Fauvel Clinch (3115 points) se retrouve à lui coller aux basques. Du côté des espoirs, Karly Maisonneuve mène la danse (2408 points), tandis que Timoté Ferary et Bastien Auzeil pointe en première position chez les cadets (2744 points) et chez les nationaux (3093 points).

Arthur Dirou

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter