Menu

Championnats de France d’Épreuves Combinées : Solène Ndama et Makenson Gletty s’illustrent

Les Championnats de France d’épreuves combinées à Oyonnax ont vu Solène Ndama remporter l’heptathlon espoirs après un duel de toute beauté avec Diane Marie-Hardy. Makenson Gletty, Ludovic Besson et Agathe Guillemot ont également tiré leur épingle du jeu.

Si les lycéens planchaient toute la semaine sur différentes épreuves du baccalauréat, les meilleurs français et françaises, respectivement sur dix et sept travaux avaient rendez-vous à Oyonnax pour les Championnats de France d’épreuves combinées. Une compétition disputée avec des conditions idéales, ce qui a donné l’occasion aux favoris de se tailler la part du lion.

Solène Ndama a été la grande dame de ces deux jours de compétition. Si la première épreuve, le 100 haies lui coûtait quelques précieux points, avec un chrono de 13″41 (+0,4 m/s), loin de ses standards habituels, elle a été capable de courir le 200 m en 24″55, le 800 m en fin d’heptathlon en 2’12″49, de profiter de cette vitesse pour retomber à 5,98 m au saut en longueur. La sociétaire du Bordeaux Athlé est évidemment perfectible dans d’autres épreuves, le javelot (32,35 m) par exemple. Un point faible que la championne d’Europe juniors des haies hautes s’attache à combler à l’entraînement. Avec 5883 unités, elle devance Diane Marie-Hardy (5848 points) de seulement 35 points pour la première place tant convoitée. Cassandre Aguessy Thomas (5602 points) profite de leur sillage pour se hisser à la troisième place.

.
Gletty au rendez-vous 

Makenson Gletty et Steven Fauvel Clinch sont les deux juniors garçons à avoir réalisé le niveau de performance requis pour les Mondiaux cette saison. À l’issue d’un week-end parfaitement maîtrisé, Makenson Gletty s’offre le titre. Certaines de ses performances restent éloquentes : 10″85 sur 100 m, 2,03 m en hauteur et 16,13 m au poids. Ayant déjà les critères de qualification pour le rendez-vous planétaire de sa catégorie, l’athlète entraîné par Bertrand Valcin partait pour la région Auvergne-Rhône-Alpes avec l’idée de faire ses dix épreuves l’esprit libéré. Sa forme actuel l’a porté vers un superbe total de 7697 points.

Il signe la troisième meilleure performance française de tous les temps au décathlon juniors derrière Kevin Mayer (8124 points) et Ludovic Besson (7823 points). De quoi lui permettre de nourrir de grandes ambitions en Finlande (10-15 juillet). Il devrait être accompagné par le champion du monde cadets Steven Fauvel Clinch qui termine deuxième avec 7455 points. Jules Couzin, auteur d’un total de 7333 points, se classe troisième.

Du 100 m (10″88), à la longueur (6,95 m), en passant par les trois lancers (14,64 m au poids, 38,55 m au disque et 50,15 m au javelot), Ludovic Besson a brillé dans plusieurs épreuves et a pulvérisé son record du décathlon en cumulant 7471 points chez les espoirs. Longtemps poussé par la concurrence et notamment par le Lyonnais Damien Berthenet (2e avec 7386 points), le vice-champion du monde cadets en 2015 décroche la médaille d’orRuben Gado, en hors concours, a totalisé 7811 points et occupe la deuxième place du bilan français à cette époque de l’année. Défi relevé pour Agathe Guillemot puisqu’en plus de s’adjuger le titre à l’heptathlon juniors avec 5347 points, notamment grâce à un excellent 2’08″92 sur 800 m, l’athlète du CA Bigouden réalise le NPR pour les Championnats du Monde juniors de Tampere.

Chez les cadettes, Kenza Ambraisse domine les débats à l’heptathlon avec 5166 points. Un total assez éloigné malheureusement du NPR pour les Europe de Gyor (5400 points). Cependant, la sociétaire du SPN Vernon s’envole à 6,06 m (+0,8 m/s) en longueur et réalise les minima sur cette épreuve. Deuxième et troisième place pour Louise Maraval (5125 points) et Vaea Marin (5088 points). Été comme hiver pour Tangui Tranchant qui après son titre en salle à l’heptathlon, glane celui du décathlon avec un total de 6739 points. Keny Perrin-Bayard cumule 6661 unités et monte sur la deuxième marche du podium. Médaille de bronze pour Brieg Tanguy avec 6635 points. Enfin, les championnats nationaux ont couronné, à l’heptathlon Meriem Sahnoune avec 5398 points et au décathlon Pierre Joseph-Parfaite (7046 points) qui a été le seul à dépasser les 7000 points.

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter