Menu

Championnats de France du 10 000 m : Les forces en présence

Le 13 avril prochain, Pacé accueille pour la troisième fois consécutive les Championnats de France du 10 000 m. Chez les hommes, Freddy Guimard tentera de reprendre le titre acquis en 2016 face à de nombreux prétendants ambitieux, alors que chez les femmes, Fadouwa Ledhem abordera la compétition en favorite. Présentation des principales têtes d’affiche attendues en Bretagne.

Pacé, capitale du 10 000 m en France ? La question mérite d’être posée lorsque l’on sait que pour la troisième année d’affilée, la FFA a confié aux organisateurs le support du rendez-vous national sur la distance. Cela témoigne d’une grande confiance et d’un savoir-faire reconnu de la part de l’équipe organisatrice. Pacé a d’ailleurs posé sa candidature pour la Coupe d’Europe du 10 000 m pour trois éditions : 2021, 2022 et 2023. 150 athlètes sont attendus, contre 88 l’an dernier : « On est très satisfait de ce regain d’athlètes, se réjouit Loïc Rapinel, le président de l’événement. C’est une belle récompense pour tous les efforts que l’on fournit tout au long de l’année pour promouvoir ce championnat ». La compétition ne manque pas d’enjeux, avec des titres à aller chercher, mais aussi des niveaux de performance pour la Coupe d’Europe de la distance à Londres (6 juillet) et pour les Championnats d’Europe espoirs à Gâvle (Suède, du 11 au 14 juillet 2019). En 2018, Yann Schrub et Samira Mezeghrane avaient dominé la concurrence. Cette année, les deux tenants du titre ne seront pas sur la ligne de départ. Ce pourrait être l’occasion de voir Freddy Guimard et Fadouwa Ledhem aux avant-postes.

.
Guimard veut reprendre son bien

Sacré en 2016 sur 10 000 m sur la piste du stade Charléty à Paris, Freddy Guimard voudrait bien récupérer sa couronne. Crédité à l’occasion en 29’03″54, il pourrait bien raboter son record personnel en Ille-et-Vilaine. De retour de blessure, l‘athlète d’Alès Cévennes Athlétisme sera sans doute confronté à une forte opposition. La course est ouverte pour la succession de Yann Schrub et on surveillera de près la prestation de Mathieu Brulet. Le champion de France du marathon en 2018 dispose de la totalité de ses moyens physiques et semble en pleine forme. Sa onzième place lors des France de cross-country à Vittel il y a quatre semaines le confirme. Impossible de citer tous leurs plus dangereux rivaux tant ils sont nombreux. Mentionnons le médaillé de bronze l’an passé, le Marseillais Mohamed Serghini qui aura évidemment à cœur de briller à nouveau à Pacé. Julien Samson et Clément Anglada seront également à suivre. Le spectacle et le suspense semblent en tout cas garantis pour cette course, qui verra pourquoi pas le chrono du vainqueur passer en dessous de la barre des 29 minutes. Pour cela, des lièvres seront prévus pour les coureurs Français.

Si le vainqueur de l’an dernier, le Tunisien Abdourraouf Boubaker (28’48″40), devrait encore jouer les premiers rôles, il faudra être attentif pour suivre la bagarre pour le titre national espoirs. En l’absence d’Abderrazak Charik, gêné par des pépins physiques, Clément Leduc sera bien l’un des principaux prétendants à la victoire. Auteur d’un chrono record de 29’28″44 sur 10 000 m à San Francisco il y a dix jours, le Nantais sera à suivre de près. L’international français de 22 ans se verrait bien réaliser un chrono afin d’avoir une chance de faire partie du voyage en Suède en juillet prochain. Attention également à Ilyes Boum et à Bastien Augusto qui devraient pouvoir figurer en bonne place. A noter, la participation de l’ancien spécialiste français du 800 m (1’45″56 en 2011), Jeff Lastenet. Chez les Masters, le champion de France de cross 2019 Stéphane Valenti pourrait décrocher son premier titre sur 10 000 m.

.
Ledhem part avec la faveur des pronostics

Du côté des dames, Fadouwa Ledhem se présente comme la favorite logique pour le titre. Championne de France du 10 km et du semi-marathon en 2018, la sociétaire de l’EA Cergy Pontoise Athlétisme voudra montrer l’étendue de sa palette en remportant son premier laurier hexagonal sur la piste. Quatrième en 1h16’47 du semi-marathon de Paris début mars, la Française tentera sa première expérience sur les 25 tours à Pacé. Elle pourrait trouver à qui parler en la personne de Floriane Chevalier Garenne qui vient de disputer ses premiers Mondiaux de cross à Aarhus (Danemark). Il faudra surveiller avec beaucoup d’attention Mélanie Doutart, sélectionnée aux Europe de cross en 2017 à Samorin (Slovaquie). Julie Chuberre et Mathilde Chachignon devraient avoir leur mot à dire. Sur la liste des engagées, quelques athlètes ne manqueront pas de faire partie de la tête de course, à l’image des espoirs Mélody Julien, Héloïse Féraud et Clarysse Picard.

A l’occasion de la journée « Pacé aux 10000 », grande nouveauté avec des titres nationaux décernés dans les épreuves de durée : 45 minutes pour les cadets (Trophée Antoine Borowski) et 30 minutes chez les cadettes (Trophée Michel Bernard). Sur le stade Chasseboeuf, le désormais traditionnel relais 10×1000 m à destination des clubs, entreprises, associations et collectivités, viendra compléter la fête.

Qui succédera à Yann Schrub et à Samira Mezeghrane dans le palmarès des Championnats de France du 10 000 m ? Réponses le 13 avril à Pacé !

Informations : www.france10000.fr

Inscrivez-vous à notre newsletter