Menu

Championnats de France du marathon : Mathieu Brulet frappe fort pour sa première

Support des championnats de France 2018, la 40e édition du Marathon d’Albi a sacré Mathieu Brulet et Karine Pasquier dans une épreuve qui a réuni plus de 2500 participants.

Rien de mieux que de partir sur les chapeaux de roue pour éliminer le trac de la grande première. Pour sa première expérience sur la distance, Mathieu Brulet n’a pas manqué de marquer les esprits aux championnats de France de marathon ce matin à Albi. Le Toulousain a relevé son pari et s’est adjugé le prestigieux titre dans un bon chrono de 2h21’05. Bien connu des bitumes et des labours hexagonaux (record à 1h05’16 sur le semi), il s’offre également, à 31 ans, son premier titre national. Malgré sa méconnaissance de l’épreuve, il réalise une belle performance. On s’attend, désormais, à entendre parler de lui pendant encore longtemps.

À défaut d’un chrono sous les 2h20′, Freddy Guimard (2h23’228), le tenant du titre, qui faisait partie des favoris, termine troisième au scratch. Son camarade d’Alès Cévennes Athlé Romain Courcières (2h22’21) coupe la ligne d’arrivée à la deuxième place sur la piste du Stadium. Une vingtaine de jours après sa quinzième place en 2h15’14 lors de la grande messe parisienne, Nicolas Navarro a choisi de s’aligner sur le semi-marathon, course dont il a terminé premier en 1h09’24.

Autre sourire, plus surprenant car moins attendu, celui de la Quimpéroise Karine Pasquier, lauréate féminine en 2h39’36, dont l’endurance et l’expérience de l’internationale française ont joué sur le parcours. Aline Camboulives (2h44’03) et Cécile Kempf (2h53’03) prennent place sur la deuxième et la troisième marche du podium. Dimanche, à l’aube, plus de 2500 marathoniens se sont élancés sur un parcours magnifique. Cette année, Albi accueillera deux autres championnats nationaux avec les France Elite (6 au 8 juillet) et les France de 24 heures en (20 et 21 octobre).

Arthur Dirou

Rédacteur / Administrateur

Inscrivez-vous à notre newsletter