Menu

Championnats de France de semi-marathon : Auray-Vannes au cœur de la fête

Le semi-marathon entre Auray et Vannes accueille les Championnats de France de la discipline dimanche. Présentation de la belle 45e édition qui s’annonce.

L’événement est un rendez-vous incontournable des coureurs à pied de la région. Le semi-marathon d’Auray-Vannes, c’est tout d’abord une fête. Une fête où champions et anonymes unis par la passion de la course à pied aiment à se retrouver dans une ambiance qui fleure bon les kermesses. Une fête parfaitement orchestrée par l’équipe organisatrice de Jean Claude Le Boulicaut qui, dans le registre de l’organisation, n’a pas de leçons à recevoir. C’est ainsi que la classique morbihannaise se voit confier vingt ans après à nouveau le championnat de France. En effet, les championnats de ce dimanche seront la troisième édition des France pour la course bretonne, après ceux des 25 km en 1987 et ceux de semi-marathon en 1999.

.
1164 coureurs qualifiés

Alors que près de 3250 coureurs s’étaient réunis sur la ligne de départ l’année dernière, le rendez-vous hexagonal devrait augmenter la participation de plus d’un millier de passionnés de course à pied ce dimanche : « 1164 coureurs sont qualifiés au semi-marathon des championnats de France, et 3400 coureurs sont pour l’instant inscrits à la course open, soit 1100 participants de plus que l’an dernier, chiffre Jean-Claude Le Boulicaut, président du comité d’organisation. C’est une satisfaction. Depuis 2010, la meilleure participation sur un France de semi était celle de l’an dernier, à Saint-Omer avec environ 790 arrivants. On devrait être à 300 de plus, c’est un bon cru. La Bretagne attire ».

.
Course ouverte chez les hommes

Les spectateurs attendus nombreux tout au long du parcours devraient avoir la chance de voir deux courses en une seule. Celle des fusées étrangères et celle des meilleurs Tricolores qui joueront le titre national. Parmi les engagés français, c’est Corentin Le Roy qui détient le meilleur chrono de la saison en 1h04’26 réalisé en mai à Troyes. La présence de Yosi Goasdoué, Hicham Briki et Mathieu Brulet pourrait donner encore plus de piment à cette course. Parmi les autres routards français susceptibles de titiller le haut du classement, on peut citer les sociétaires de l’Athlétic Trois Tours Guillaume Ruel, Sylvain Dodé et Julien Devanne ainsi que le Master Thierry Guibault.

Vainqueure l’an passé dans le Pas-de-Calais, Fadouwa Ledhem (1h14’31) sera une candidate très sérieuse à sa propre succession. La sociétaire de l’EA Cergy-Pontoise devra toutefois faire face à la concurrence d’Anne Le Cunuder, sa dauphine en 2018, d’Aurore Guérin et de l’espoir Mélody Julien, qui paraît la mieux armée pour monter sur la première marche du podium dans sa catégorie.

Placé sur une moto de presse en tête de la course, notre reporter vous fera suivre cette 45e édition du semi-marathon d’Auray-Vannes en direct sur notre page Facebook à partir de 13h.

Inscrivez-vous à notre newsletter