Menu

Championnats d’Europe : Morhad Amdouni ouvre le compteur bleu

Auteur d’un magnifique 10 000 m, Morhad Amdouni a apporté à la France sa première médaille d’or aux Championnats d’Europe de Berlin mardi.

Voilà ! Le nom de la France apparaît dans le tableau des médailles, au soir de la deuxième journée des championnats d’Europe. L’équipe de France n’aura pas attendu longtemps pour obtenir sa première médaille dans la compétition. Le 10 000 m a vu Morhad Amdouni monter sur la plus haute marche du podium. Toujours bien calé dans le peloton de tête pendant toute la course, le champion de France de cross cet hiver à Plouay a fait parler sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite pour l’emporter en 28’11″22 ! Il devance le Belge Bashir Abdi (28’11”76) et l’Italien Yemaneberhan Crippa (28’12”75). 

.
Quel patron !

Il n’a pas pu retenir des larmes de bonheur devant les journalistes : « Gagner ici, ça me touche. Ce stade est mythique pour moi, ça a été un combat depuis les Mondiaux 2009, car j’ai enchaîné blessure après blessure. Être le premier Français médaillé d’or, ça me tenait vraiment à cœur, j’espère que ça va ouvrir la voie aux autres. J’ai vu ce qui est arrivé à Kevin Mayer, c’est difficile, c’est le sport. Pour tout vous avouer, j’étais moi-même soucieux, je ne savais pas où j’en étais car j’ai eu quelques pépins récemment. On dit qu’il n’y a pas de Français sur 10 000 m, voilà, c’est le renouveau français ! Je remercie toutes les personnes qui m’ont soutenu : ma femme, ma mère, mon coach, mon club, la France ». Désormais, il peut se consacrer à son défi de doubler avec le 5000 m, dont la finale directe est prévue samedi à 21h.

Sous une chaleur étouffante, Florian Carvalho a connu une fin de course plus difficile et termine finalement huitième en 28’29”78. Place à la récupération, avant de prendre part à la finale du 5000 m. Touché au pied droit depuis juin, François Barrer n’a pas pu s’exprimer comme il le voulait dans cette course. Dans ce contexte délicat, le champion du monde universitaires du 5000 m a tout de même réussi à couper la ligne d’arriver en vingt-sixième position, en 30’22”91.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter