Coupe d’Europe du 10 000 m : Morhad Amdouni en patron

06 juin 2021 à 0:16

Morhad Amdouni a remporté au sprint la Coupe d’Europe du 10 000 m en 27’23 »39 à Birmingham ce samedi. Déjà qualifié pour les Jeux olympiques sur marathon, le demi-fondeur français s’ouvre la porte pour tenter de doubler le 10 000 m et le marathon à Tokyo cet été. Cinquième en 27’49″64 devant Mo Farah (8e en 27’50″64), Yann Schrub a réalisé une course de toute beauté. Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, l’équipe de France seniors hommes a remporté le classement collectif devant la Grande-Bretagne et l’Espagne.

Avec une cuvée de jeunes talentueux et plusieurs grands noms de l’athlétisme chez les seniors, la table était mise pour une course spectaculaire du début à la fin. On n’a pas été déçu. Morhad Amdouni se savait en forme et il l’a prouvé. Solide huitième des Mondiaux de semi-marathon (59’40) en octobre dernier, le sociétaire du Val d’Europe Athlétisme a dominé le 10 000 m de la Coupe d’Europe en 27’23″39 et réalise la troisième meilleure performance française de tous les temps derrière le Franco-Suisse Julien Wanders (27’17″29 en 2019) et Antonio Martins (27’22″78 en 1992). Le demi-fondeur de 32 ans s’est échappé à mi-course suivant seul le tempo élevé proposé par le lièvre lumineux, avant de coincer légèrement aux 7500 m pour être finalement rattrapé par le Belge Bashir Abdi (2e en 27’24″41) et l’Espagnol Carlos Mayo (3e en 27’25″00) à deux tours de la fin. Morhad Amdouni s’est accroché pour régler au sprint ses deux adversaires dans la dernière ligne droite et remporter une victoire de prestige. Qualifié sur marathon pour les JO de Tokyo, le Corse entraîné par Abderrazak Zbairi s’acquitte également des minima (27’28) pour le 10 000 m et ne s’interdit pas de doubler les deux distances au Japon.

Un Français en lice a fait voler son record en éclats : Yann Schrub. L’étudiant en septième année de médecine se savait lui aussi en grande forme. De là à retrancher plus de 20 secondes à son record (28’22″19 en mai dernier à Pacé), il y avait un pas que le Sarregueminois a franchi en coupant la ligne d’arrivée au cinquième rang en 27’49″64. Onzième en 28’03″90, Mehdi Frère repart d’Angleterre avec un nouveau chrono de référence. Florian Carvalho (19e en 28’52″88), François Barrer (21e en 28’52″88) et Fabien Palcau (24e en 30’24″31) ont également partagé le bonheur de la breloque dorée par équipes. Après quatre ans consacrés à la route, Mo Farah était de retour sur la piste avec l’objectif de remporter un nouveau titre olympique sur 10 000 m. Le Britannique de 38 ans a connu une grande désillusion en terminant huitième en 27’50″54, à distance des 27’28 exigés pour composter son billet pour les JO.

 

McColgan coiffe Teferi au poteau

Pour trouver un suspense total, il fallait aussi se tourner vers le 10 000 m féminin. Dès le premier tiers de la course, le peloton s’est étiré. Un groupe d’une dizaine d’athlètes s’est rapidement emparé d’une avance confortable sur le reste du peloton. L’israélienne Selamawit Teferi a pris la poudre d’escampette un peu avant la mi-course (passage au 5000 m en 15’40″06). Alors qu’elle comptait encore plus d’une quinzaine de secondes sur ses principales poursuivantes à deux kilomètres de l’arrivée, elle pensait peut-être avoir fait le plus dur et même avoir course gagnée. Cependant l’écart a fondu dans le dernier kilomètre à la suite d’un effort incroyable de la favorite, la Britannique Eilish McColgan qui est arrivée à pleine vitesse derrière Teferi et la double au dernier moment, juste sur la ligne (31’19″35 contre 31’19″50).

Déjà certaine d’être aux Jeux de Tokyo sur marathon, la Française Susan Kipsang Jeptooo s’est classée huitième en 32″31″80, son nouveau record personnel. La talentueuse espoir Mélody Julien est parvenue à établir une nouvelle marque nationale dans sa catégorie en parcourant les 25 tours de piste en 33’10″61 (ancien 33’27″41 à Pacé en 2020). L’athlète coachée par Max Lesauvage empoche à cette occasion les minima pour les Europe espoirs qui se dérouleront à Tallinn (Estonie) du 8 au 11 juillet 2021. Comme en 2018 à Londres, la championne de France en titre Samira Mezeghrane-Saad n’a pas pu terminer la course, et les Bleues n’ont pas été classées par équipes. La victoire est logiquement revenue au Royaume-Uni.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !